Zoom : Philips PicoPix PPX 2230

PicoPix PPX 2230

On rêve tous de posséder notre salle de cinéma personnelle, seulement nous sommes bien loin d’en avoir les moyens. A défaut, il existe de petits appareils bien sympathiques, les picoprojecteurs. Nous avons eu la chance d’en apercevoir un de plus près, zoom sur le PicoPix PPX 2230 de Philips.

Ultracompact

(Le pack contient le Pico et également une housse de transport).

Ce vidéoprojecteur de poche joue dans la catégorie des ultracompacts avec des mensurations de 96 x 55 x 23 mm pour 130 g, un poids plume. Ce joujou utilise la technologie LED, ce qui lui permet de fournir une image de définition de 640 x 360 pixels et une luminosité de 30 lumens. A cela s’ajoute un taux de contraste de 1500 : 1 et la capacité de projeter une image de 1,5 m de diagonale à un peu plus de 2 m de distance.

Coté mémoire, il dispose de 2 Go interne extensible via micro SD, et d’une autonomie en utilisation de 2h grâce à une batterie au lithium-ion. Enfin, il est annoncé au prix de 250€.

Petit mais costaud

Le gros point fort de ce projecteur est clairement son autonomie. Pas au sens littéral puisque les deux heures de batterie sont juste suffisantes pour un film, mais finalement, on se rend rapidement compte que ce petit périphérique se suffit à lui-même.

Il intègre une batterie, un haut-parleur et un lecteur multimédia, et ne dépend donc d’aucun autre appareil. La puce de décodage permet de lire de nombreux formats audio, photo et vidéo (AVI, MOV, MP4, MKV, TS, RM, RMVB, MP3, WAV, JPEG et BMP) directement depuis une clé USB.

Le design est assez malin puisque le connecteur USB se transforme en dragonne et on évite de perdre les cables ou de s’encombrer d’un énième chargeur.

La fonction de compensation est assez efficace, ce qui rend possible de lire les données sur un mur jaune, rose, vert ou bleu, si tant est qu’il fasse suffisamment sombre.

En réalité, son point noir est malheureux, puisqu’il se niche dans la qualité de l’image offerte, qui si elle n’est pas mauvaise, n’est pas non plus excellente. Cela dit, on pouvait s’en douter avec une définition limitée à 640 x 360 pixels et une luminosité de 30 lumens. A côté de ça, les contrastes sont assez bons, tout comme le rendu de couleurs.

Le haut-parleur a le mérite d’être intégré, il s’avère en revanche modeste avec ses 1 W. Rien n’empêche donc de brancher des enceintes à la prise jack 3.5 de l’appareil.

Et alors, j’achète ?

Les résultats ne sont pas spectaculaires, mais ils sont tout à fait cohérents avec un projecteur de poche. Les couleurs sont globalement vives et les contrastes plutôt bons. Le design se révèle esthétique et surtout le pico est solide, résistant.

Si votre budget vous le permet (250€), ce petit gadget peut servir dans de multiples situations, de la partie de jeux vidéo avec des amis à la diffusion d’un film de vacances en famille en passant par la diffusion d’un film stocké sur son smartphone ou par un souhait de navigation internet sur grand écran.

Le PicoPix s’adresse à une cible nomade, dynamique et il plaira aux baroudeurs et voyageurs. La qualité de l’image est juste correcte mais c’est l’occasion d’avoir son ciné perso dans sa poche.

[Philips]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Bonjour/soir,

    Ami rédacteur testeur fais ton travail de publi-rédacteur correctement, car pour le coup bof bof il y a la pub sans le test, vaguement un déballage de la boite et encore du vite fait!!!

    Effectivement avec le 2230 (produit soit disant testé donc) exit  »la partie de jeux vidéo avec des amis à la diffusion d’un film de vacances en famille en passant par la diffusion d’un film stocké sur son smartphone  » oups!
    Le seul modèle où cela est possible c’est avec l’autre picopix, le 2330 qui dispose lui de la  »connexion vidéo directe »…
    Il faut bien qu’il y est une différence entre les deux ce qui justifie aussi le prix du second plus élevé.

    Une simple visite sur le site du fabriquant permet de le lire.

    Bon j’arrête la mon billet d’humeur mais franchement quitte à faire de la pub autant la faire bien surtout quand le produit est un minimum sympa.

    A+
    Bruno

      1. un zoom ok mais si on presente un produit et qu’on ne le montre pas en action ça reste juste du marketing
        (ou un manque de compétence pour traiter du sujet)
        pour faire des unboxing il y a deja youtube et ses « monsieur tout le monde » qui montrent leur joujou pour se la peter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité