La Hadopi aux trousses des jeux vidéo ?

hadopi

hadopiL'Hadopi est quelque peu malmenée ces derniers temps et pourtant nombre de représentants croient en ses bienfaits. Un autre secteur lorgne sur l'adoption de la riposte graduée, gamers asseyez-vous, l'industrie du jeu vidéo est bien décidée à l'intégrer.

Pour pouvoir mettre en place une riposte graduée, il existe un impondérable, obtenir l’autorisation de la CNIL, seule instance à octroyer le droit de collecter des adresses IP. En l’occurrence, les sociétés de perception et de répartition des droits d’auteur spécialisées dans la musique (Sacem, SDRM,  SPPF et SCPP) et le cinéma (ALPA) ont obtenu leur sésame.

PCinpact rapporte que la Présidente de la Commission de Protection des Droits de l’Hadopi – Mireille Imbert Quaretta – confirme que les éditeurs de jeux vidéo ont entamé les démarches pour déployer Hadopi sur leur secteur, pourtant moins touché par le piratage. Cela signifie purement et simplement que la riposte graduée pourrait être employée pour lutter contre le téléchargement illégal de jeux vidéo.

C’est un léger retournement de situation auquel nous assistons, car en 2010, le délégué général du Syndicat des Editeurs de Logiciels de Loisirs, Jean-Claude Larue n’était pas partisan de la Hadopi. Il justifiait ce point de vue en évaluant le coût de la veille et de la collecte de données comme bien trop élevé. Seulement il nuançait ses propos en précisant que tout dépendait de la qualité et de l’efficacité du process.

Il faut croire aujourd’hui que le recours à ces services justifie le coût. Dorénavant mieux organisée, la Hadopi est apte à traiter la quasi totalité des adresses IP envoyées. Le SELL prépare donc un dossier et se doit de choisir un tiers permettant la collecte des données, comme le prestataire TMG sélectionné par les autres sociétés de perception.

Bien sur, rien ne se fera sans l’aval de la CNIL, d’autant plus aux vues de l’avenir incertain de la loi Hadopi.

[pcinpact] © Andrey Kiselev – Fotolia.com

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. « Thierry Lhermitte (…) Actionnaire de TMG, la société chargée de collecter les adresses IP pour l’Hadopi, l’acteur qui se dit « insulté » tous les jours sur Internet reconnaît qu’il télécharge lui-même des films sur MegaUpload sans savoir si c’est illégal »

    On est loin de l’image du mec impertinent (cf: Les bronzés, café de la gare) et on a affaire à un petit bourgeois…

  2. Et si on dl sur Freewifi, sur un réseau gratuit d’une ville quelconque, d’un magasin voire sur le réseau d’un voisin ? 😮 des questions qui m’ont toujours intriguées. Sinon, l’extension au jeux vidéos me paraît logique. Rien de choquant (même si ça fait chier qu’hadopi prenne du galon).

  3. Sont marrant avec leur hadopi ils ont pas compris que ça servait à rien ? Jamais je ne m’arreterai de télécharger à cause d’hadopi c’est une grosse blague mais en France on se connaît que la répression, qui n’a je crois que rarement fait ses preuves ! Aller contre le peuple ne vous fera jamais gagner !

  4. Alors petite question pour les gens d’Hadopi, je telecharge essentiellement les jeux en guise de démo avant de les acheter, comment faite vous pour savoir que je possède ce dernier chez moi avant de me menacer de vos trucs muche (car je rappel que telecharger un jeu ou musique que l’on possède dèja n’est en rien illegal) ?

    1. Si tu as téléchargé le dernier Max Payne sur Pirate Bay ou t411 là ils vont pouvoir te choper. Si tu es sur un tracker privé, peu de chance qu’ils y arrivent. Au pire attends de recevoir un mail de menaces provenant de hadopi et après prends un VPN, pour être tranquille.
      J’aimerai qu’ils me lisent je voudrai leur demander qu’est que cela fait de se réveiller le matin pour aller travailler pour rien, pour choper mamie qui a DL le dernier britney spears. J’aurai honte de travailler au profit de hadopi. Continuez à protéger les puissants, ils finiront par vous bouffer vous aussi.

      1. Réponse à shameonu : Depuis quand t411 est un tracker public ?? Faudrait savoir de quoi on parle avant de dire n’importe quoi!!

        Et pour tour ceux qui disent que HADOPI c’est mal, lisez ceci, et après vous serez pour HADOPI:

        Avant HADOPI, si on se faisait chopper à télécharger, on risquait des amendes en disaines de milliers d’euros, voir même de la prison pour les plus gros poissons!!!!

        Maintenant grâce à HADOPI (et vu que la double peine est interdite en France), si on se fait chopper, on risque un mail… Oui je sais ça fait peur…. Si on récidive et que l’on se refait chopper on risque de recevoir un courrier (ça fait encore plus peur!!!!) Et si on ce fait chopper une 3ème fois (multi récidiviste!!), bah on vous coupe juste internet!

        Alors que avant HADOPI au bout de la 1ère fois où vous vaisiez chopper, vous étiez directement endetté pour de nombreuses années, alors que dire si vous vous faisiez chopper 3 fois de suite!!!!

        Donc moi je dit merci HADOPI, je n’ai enfin plus peur de télécharger, j’ai enfin l’esprit tranquille!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité