Trouvez une place grâce à la communauté Placelib

Placelib

PlacelibDisponible depuis plusieurs mois sur l'App Store et sur le Google Play, Placelib est "une solution communautaire aux problèmes de stationnement". Ce service a déjà séduit près de 8.000 personnes et vient d'être testé dans le quartier des Batignolles à Paris. 

Conçue sur le même principe que Apila, cette application permet d’échanger des places de parking. Lorsqu’un utilisateur quitte son stationnement, il l’indique via l’application Placelib. Les 8.000 membres de la communauté sont immédiatement informés qu’une place vient de se libérer et quelqu’un peut alors la réserver. Les deux utilisateurs procèdent enfin à l’échange.

Selon l’éditeur, le gain de temps est considérable puisqu’en moyenne, un automobiliste passe 20 minutes à trouver une place. Cette solution permet également de réduire sa consommation de carburant et ses émissions de CO2.

Placelib vient d’être testé pendant une semaine (du 25 mai au 3 juin) dans le quartier des Batignolles (17ème arrondissement de Paris), près de 1200 nouveaux membres ont rejoint la communauté lors de cette opération. Pour l’éditeur c’est un succès. D’ailleurs depuis le lancement de l’application Placelib, le concept fonctionne plutôt bien puisque plus de 3972 places ont déjà été partagées.

Seule interrogation à propos de ce service bien pensé : le téléphone n’est-il pas interdit au volant ?

[Placelib]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Bonjour,

    En réalité, l’application met en relation un utilisateur qui libère sa place avec un autre qui en cherche une. De ce fait, chaque place est réservée pour un seul utilisateur!

    Bonne journée 😉

  2. Et à la différence d’Apila, chaque place est attribuée à un seul utilisateur. Il n’y a donc aucun risque « d’embouteillage » autour d’une même place. La place qui vous est proposée est donc la votre, et seulement la votre.

    1. Merci pour ces précisions. Par rapport à l’interrogation que j’évoque à la fin de l’article, qu’en pensez-vous ? Envisagez-vous d’inclure votre application à un système d’infotainment intégré dans une voiture ? Cela regèlerait sans doute le problème.

      1. En ce qui concerne votre interrogation, il est évident, qu’à plus ou moins long terme, nous souhaitons que Placelib soit inclu à ce type de système dans une voiture. Nous avons cependant besoin de créer, avant d’aller à la rencontre des différents acteurs du secteur, une communauté suffisamment grande pour pouvoir l’intégrer à tous les véhicules.

        Pour ce qui est de l’utilisation au volant, il faut savoir que la recherche d’une place se fait en seulement 2 clics. D’autre part, nous conseillons d’utiliser Placelib, au même titre que les GPS avec un support pour mobile à mettre dans votre véhicule.

    2. Bonjour Anthony,

      Je me permets de répondre à votre remarque. Apila attribue également une place à un seul utilisateur. Celui-ci a par contre la possibilité de choisir la place dont il veut disposer en cliquant dessus. Cela permet à chacun d’accéder à la place la plus proche de sa destination.
      Si le cédant accepte la demande de place, celle-ci disparait aux yeux de tous les autres utilisateurs.
      Aucun risque de d’embouteillage en somme, mais une véritable place de marché du stationnement qui rend disponible l’offre, la demande et gère les transactions.

      Nous vous encourageons à tester notre service et à continuer de partager avec nous vos questions, remarques, idées, coups de gueule et coups de coeur.

      A très bientôt, lors d’un échange :-)

      Chloé et l’équipe Apila.

    3. La place n’est pas reservée à celui qui utilise l’application, puisque je suppose qu’un automobiliste lambda, n’utilisant pas d’application (ils sont encore nombreux apparemment) a toujours le droit de se garer, si il passe devant la place avant.

      1. A bon ? J’ai entendu parler d’apila avant, mais comme j’avais pas spécialement investigué plus que ça, je te fais confiance :)
        (J’ai découvert Apila via une offre de stage…)

  3. Si on considère le système dans son ensemble (tous les usagers de la route et pas uniquement ceux qui utilisent ces systèmes), l’effet est sans doute nul voir même négatif.

    X bloque la place jusque ce que Y arrive et entre temps, tous les autres qui cherchent une place dans les alentours tournent (plus lgts) en rond. Pire, comme celui qui va partir attend dans sa voiture que le suivant arrive, la vitesse de rotation entre les places est négativement impactée.

    Donc si on considère l’ensemble des usagers, ce service n’apporte absolument rien si ce n’est favoriser ceux qui utilisent ce système (ici, ceux qui utilisent leur téléphone en voiture o/). Holé.

    1. L’idée n’est pas que les gens attendent dans leur voiture mais que leur départ soit signalé à l’avance aux autres utilisateurs. La place est donc libérée de la même façon (ni plus tôt ni plus tard) mais désormais, d’autres personnes sont mise au courant que cette place est disponible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité