Des nano-fils de cuivre et de nickel pour nos futurs circuits imprimés

Un grossissement de ces nano-fils de cuivre-nickel

Un grossissement de ces nano-fils de cuivre-nickelLa nanotechnologie est décidément au cœur de toutes les préoccupations. Et effectivement, il semblerait qu’elle nous promette bien des choses passionnantes. Dernière en date, ces nano-fils de cuivre et de nickel comme remplaçant dans nos circuits imprimés.

Les nano-fils “actuels” sont conçus à partir d’oxyde d’étain-indium qui d’une part sont coûteux à produire et d’autre part fragiles. Des chercheurs de l’Université de Duke semblent avoir trouvé un remplaçant tout désigné, le cuivre. Quelques centaines de fois moins chers à produire, mais offrant aussi une meilleure durabilité, il s’offre en sus le luxe d’être flexible.

Revers de la médaille, il est bien moins conducteur que son prédécesseur. Mais c’est un “problème” qui sera, on le sait, effacé avec les années de recherche. Le nickel, lui, garantit la non oxydation du cuivre. Avouez qu’il serait dommage que votre précieux matériel rouille comme la Tour Eiffel. Patience encore une fois avant de voir éventuellement ces circuits, pourquoi pas flexibles, débarquer !!!

[engadget]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité