Megaupload, qui va payer la facture ? Vous bien sur !

megaupload

megauploadMegaupload sévit encore, inlassablement, les retournements de situation s'amoncellent. Tout récemment, on apprenait que la justice américaine approuvait la récupération des données, mais un problème profond se pose ... Qui va payer la facture ?

Flashback : L’EFF et Kyle Goodwin , blogueur zélé et lésé avaient réussi à débloquer la libération des données (légales) contenues sur les serveurs de la galaxie Mega et conservées à la demande du FBI. Seulement, si la décision était justifiée louable, il était quasiment impossible de faire le tri dans les 25 pétaoctets détenus par le seul prestataire Carpathia Hosting. Sans parler de l’ampleur de la procédure.

De retour au 12 juin 2012, une autre problématique se pose, celle de l’argent, nerf de la guerre. Un telle procédure demande l’identification, la copie et le transfert des données, autant de temps et d’argent à consacrer. D’autant plus vu le nombre de personnes concernées.

Qui donc doit payer ce coût ? La gouvernement, les particuliers, Megaupload … Les instances judiciaires ont leur petite idée sur la question. Prenons l’exemple du concerné journaliste sportif Kyle Goodwin qui a perdu de nombreuses vidéos, ce qui n’est pas un ‘préjudice irréparable’ pour le gouvernement.

Concrètement, Goodwin accuse le gouvernement de violer les droits constitutionnels des utilisateurs innocents de Megaupload au travers de crises de domaines et serveurs, le procureur général Neil MacBride n’est pas de cet avis.

‘le gouvernement des Etats-Unis ne possède pas les biens de M. Goodwin. Goodwin a d’ailleurs accès aux 1103 serveurs loués auparavant par Megaupload. Il suffit d’embaucher un expert medico-legal pour récupérer ce qu’il prétend être sa propriété et par la suite, rembourser le prestataire pour les coûts engrangés’.

Bon sang mais c’est bien sur ! Le tout un chacun peut accéder à ses données, sous couvert d’un expert puisqu’ils ne sont plus sous le contrôle du gouvernement. En revanche, cela risque de faire fumer la carte bleue. Mais Neil MacBride n’a pas terminé ses déclarations,

Si Megaupload (en omettant  de préserver les données sur les serveurs loués) ou Carpathia (en mettant fin au bail et en bloquant l’accès aux serveurs) ont violé les conditions d’utilisation ou tout autre contrat avec M. Goodwin, il peut intenter une action contre MegaUpload ou Carpathia pour obtenir compensation. »

En résumé, au lieu de cibler le gouvernement, tout individu lésé devrait se retourner vers Megaupload et son prestataire Carpathia pour obtenir dédommagement.

Depuis maintenant six mois, aucun accord n’a pu être conclu. Pardon, si … Appelez un avocat, un expert medico-légal et votre banquier : vous allez récupérer vos films de vacances. (rire jaune).

[torrentfreak] © Silvano Rebai – Fotolia.com

Tags :