24h du Mans : le doublé pour les hybrides Audi

Audi R18 e-tron

Sans surprise, Audi a largement dominé la dernière édition des 24h du Mans ce week-end. La marque aux anneaux a réussi à s'emparer des trois premières places, grâce notamment à deux véhicules hybrides, les R18 e-tron. De son côté Toyota n'a pas démérité. 

Pour la première fois depuis la création de l’épreuve il y a 80 ans, un véhicule hybride s’est imposé sur le circuit du Mans. A son bord, se trouvaient Benoît Tréluyer (France), Marcel Fässler (Suisse) et André Lotterer (Allemagne).

Cette Audi R18 e-tron n°1 a été suivie par l’Audi R18 e-tron n°2 pilotée par l’équipage McNish-Capello-Kristensen. Enfin sur la troisième marche du podium on retrouve encore une Audi, la n°4, qui elle n’était que thermique.

De son côté Toyota a également aligné deux véhicules hybrides. Malheureusement sa première voiture a subi un terrible accident (vidéo ci-dessous) – les pilotes s’en sont sortis indemnes – tandis que l’autre équipage a été obligé d’abandonner en raison d’une casse moteur.

Toujours est-il que cette course a permis de montrer l’efficacité des moteurs diesel hybride d’Audi et essence et hybride de Toyota (malgré les résultats de la marque japonaise). A quand la victoire d’un véhicule électrique lors des 24h du Mans ?

[Audi]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Bonjour. Merci pour le geste mais chacun son métier :

    – « la n°4, qui elle est thermique »
    elles le sont toutes, mais elle n’est QUE thermique, en opposition à hybride (thermique + électrique),

    – « Toujours est-il que cette course a permis de montrer l’efficacité des moteurs essence hybride »
    faux, les 2 Toyota était en motorisation essence + hybride alors que les Audi diesel + hybride.
    Cordialement.

    1. Mais je comprend tout à fait votre tournure :

      « Toujours est-il que cette course a permis de montrer l’efficacité des moteurs essence hybride »

      En effet Toyota à démontrer que la technologie quelle emploie sur ces véhicules civiles depuis 10ans avec la prius est une solution très envisageable en course bien qu’elle n’est aucune voiture à l’arrivée dans le sens où le duel avec Audi à été beau, et audacieux, et qu’il faut le souligner. Mais au terme des 24h c’est bien l’efficacité des moteur hybride diesel qu’il faut louer.

  2. il me semble que le pilote de la Toyota a quand même eu 2 côtes cassés.

    Pendant la vidéo regardez la déformation du Rail de sécurité.

    ça vous donne une idée des G qu’on subi les pilotes lors du choc.

    * c’est tout à fait normal que le rail se déforme plus pour la Ferrari
    elle pèse environ 1300 kg alors que la Toyota doit être au tour des 900 kg

    il faut aussi savoir que à la fin de la ligne droite ils sont à environ 300 km/h .

  3. A moins d’adapter la piste façon circuit électrique TCR ou via rechargement par induction sinon je vois pas :-p. Si il arrive à la rigueur à changer la batterie en moins de 2sec….

  4. Audi n’a aucun merite cette année depuis le retrait e peugeot.Toyota a effectué un retour encourageant apres 13 ans d’absence.
    Depuis le debut on connaissait deja le vainqueur,c’est pas une pescarolo qui pourra lutté

  5. Il s’est dit pendant la course, que la partie électrique est tombée en rade asse rapidement en début de course sur les 3 audi .. et qu’elles auraient gagnée sans ça.

  6. Alors petite rectification, les Audi ne sont pas plus Hybride qu’une R21!
    Certes il y a des moteurs électriques mais qui récupèrent juste l’énergie créée au freinage. Cette énergie est distribuée par deux moteurs électriques de 100 ch chacun pour donner un boost à l’accélération en sortie de virage un peu comme en F1 (KERS). La conso de diesel reste la même, c’est juste un petit plus qui a avantagé les Audi. Ces voitures ne sont donc pas réellement hybrides.

    1. c’est bien se qui me semblait j’ai pas osé poser la question.
      Si c’est le meme systeme du KERS c’est limite quand meme

      1. Oui c’est sensiblement la même chose, en tout cas le même résultat. C’est limite d’appeler ça « hybride » alors que dans la réalité ce n’est pas le cas. Gros coup marketing plus qu’une avancée écologique dans le sport auto. l’impact sur les ventes de voitures de tourisme serait intéressant à évaluer!

  7. C’était bien parti pour la delta wing, en espérant qu’elle reviendra en 2013 pour nous montrer ce qu’elle a vraiment dans le ventre ! C’était enorme cette année ! Grâce entre autre à Starworks au top avec honda !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité