Un robot volant qui peut continuer de voler, même après un crash

1-clipboard-1

L’histoire bien connue d’Icare volant trop près du soleil, et dont les ailes confectionnées avec de la cire et des plumes, fondirent avant de précipiter dans la mer le jeune homme trop aventureux, nous rappelle que les choses ne tournent pas toujours bien quand il s’agit de s’aventurer là où les pieds ne touchent plus le sol, et qu’il serait bon parfois de pouvoir compter sur une sécurité intégrée quelque part dans le système. Eh bien figurez-vous qu’Adam Klaptocz, candidat au doctorat en robots à l’EPFL en Suisse, a décidé de concevoir un robot volant qui est suffisamment solide pour continuer de voler, même après qu’il se soit écrasé. En fait, il s’est inspiré des coléoptères qui malgré le fait qu’ils se soient cognés (contre une vitre par exemple),  ne trouvent presque aucun problème à reprendre leur envol juste après, vers des cieux plus cléments.

Klaptocz et ses collègues ont réussi à construire un robot autonome léger qui possède une sorte de structure ou cage en fibre de carbone qui offre la protection nécessaire au robot en cas de crash. Cette structure particulière est en outre assez légère pour ne pas empêcher l’engin de voler et pour ne pas interférer avec son centre de gravité. Et s’il lui arrive de percuter un obstacle et qu’il tombe sur le côté, des petits bras se déploient de la structure et une fois en contact avec le sol, exercent une pression afin de redresser le robot par lui-même sans aucune aide extérieur, lui permettant ainsi d’être dans la bonne position pour reprendre son vol. Voilà donc ce à quoi pourrait ressembler le robot idéal pour les voyages exploratoires dans des lieux inconnus, ou peu propices à l’exploration par voie terrestre…

Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité