Une sacré faute de communication chez adidas

Jeremy Scott x adidas Roundhouse

Jeremy Scott x adidas Roundhouseadidas a joué de malchance avec sa dernière paire de baskets en date. Sensée être inspirée d'une série de jouets, elle a finalement plutôt rappelé la sombre periode de l'esclavage. Ouch, comme dirait l'autre...

adidas nous sert aujourd'hui une belle leçon de bad buzz, déclenchée par la présentation d'une paire de baskets au design des plus maladroits. La paire en question, l'adidas Originals Roundhouse, imaginée par le designer Jeremy Scott, était à la base inspirée par les jouets My Pet Monster, dont le personnage principal, patibulaire au possible, arbore une paire de menottes oranges, bloquée sur ses avant-bras. Malheureusement, elle a plutôt rappelé l'esclavage, les chaînes aux pieds. A partir de là, le bad buzz était déclenché, et la tempête n'a mis que quelques minutes à s'abattre sur la marque adidas et sur sa page Facebook, l'obligeant à revoir ses plans et à jeter cette paire au design plus que maladroit aux orties.

Effectivement, sans la référence à My Pet Monster, qui dans tous les cas aurait été faite par une infirme partie de la populace, on sombre directement dans le lugubre…

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Les gens sont surtout très cons. Aller chercher la référence à l’esclavage…wow, putain wow. Ce monde vire vraiment dingue. Il a suffi qu’un pauvre enculé débile regarde la chaussure et y voie son obsession pour que tout le monde le reprenne en choeur, sans jamais mettre son cerveau sur ON. Magnifique, non, vraiment, chapeau bas. La connerie repousse encore ses limites.

    Et je précise que je suis pas fan d’Adidas ni de toutes ces marques de sportwear qui vende un tshirt en coton noir floqué de leur logo à dix fois son prix, je trouve ce procédé ignoble et intolérable. Et ça ne m’étonne même pas que personne ne relève ça.

    1. En même temps, suffit juste d’avoir étudier un minimum l’histoire pour que chaîne au pied rime avec esclavage, c’est l’imagerie typique.
      C’est Adidas qui a déconné en ne voyant pas la similarité (c’est un peu gros d’ailleurs…)
      Le symbole de la chaîne est repris dans toutes les assoc de lutte contre l’esclavages et la privation des libertés.
      Go passer ton bac histoire :-/

      1. Bonjour

        Mais on s’en fout de l’esclavage !!!
        Si certains veulent acheter des chaussures de ce type libre à eux. Ils ne sont aucunement forcés de le faire.
        Il sont LIBRES de le faire ou pas.
        Ras le bol des victimes éternelles qui passent leur temps à nous rabâcher notre « faute » pour se dédouaner de ne rien faire aujourd’hui ou pour obtenir des avantages par rapport aux autres citoyens.
        Je suis certain que j’ai des ancêtres gaulois qui ont subis l’esclavage de la part des romains. Et pourtant je ne passe pas mon temps à pleurer et à réclamer des lois ridicules sur le « souvenir et le devoir de mémoire » !!!
        STOP aux pleureuses.

        A+

        Olivier

    2. Je rajouterai qu’en plus, Adidas fait fabriquer ses baskets en Chine, pays bien connu pour ses libertés, son respect des droits de l’homme et sa lutte contre l’esclavage…

    1. je trouve ton commentaire raciste envers les association anti-racisme ! je vais monter mon association anti- association anti-racisme

  2. Heu perso j’y ai pas vu de l’esclavage avant de lire le mot dans le texte… Apres faut peut être arrêter d’être bloquer sur des bazars du passé… Ah oui au faite, j’espere qu’adidas ne vas pas sortir des pantalons et des t-shirts rouges, ça pourraient rappeler les anciens uniformes des soldats britanniques….

      1. Il y a une différence entre oublier son passé, et simplement le laisser derrière soi. On avance difficilement le nez vissé sur le rétroviseur.
        Le passé doit servir à retenir des leçons pour ne pas refaire les mêmes erreurs. On peut pleurnicher tous les ans le jour de la commémoration de tel génocide ou de telle armistice. On peut poursuivre les enfants, petits-enfants et arrière-petits-enfants de tel dictateur sanguinaire. Ou bien on peut être plus constructif en se disant « plus jamais ça ».
        La traite des noirs africains au service des cartels du sucre est terminée depuis plusieurs décennies. En revanche, comme dit plus haut par un autre commentateur, je serais curieux de connaître les conclusions d’un groupe d’experts de l’ONU qui feraient une descente dans l’usine chinoise qui a produit ces chaussures. Ca pourrait être marrant…

      2. Bonjour

        Tu y crois encore à cette phrase ???
        On voit très bien que tout ce que nous avons connu comme horreurs s’est toujours reproduit.
        Donc s’imaginer que ce qui s’est passé ne se repassera plus parce qu’on nous bassinera avec cela c’est se fourrer le doigt dans le nez.

        A+

        Olivier

      3. Tu as raison! D’ailleurs, pour ne pas l’oublier, chaque fois que je vois un allemand, je lui éclate la gueule…

        Bah oui, tu comprend, les Allemands qui envahissent la France, qui tue une partie de la population, c’est plus proche de nous que l’esclavage! Alors j’ai décidé de leur rendre la pareil aujourd’hui, pour ne pas oublier….

        Je te laisse méditer sur l’absurdité de sortir ce genre de phrase en dehors de tout contexte afin de justifier n’importe quel idiotie humaine!!

  3. Chez Gizmodo, ils aiment pas les accords.
    Dans cet article -> Une sacré faute de communication …
    Dans l’article sur Ice cream sandwich -> elle a énormément progresser …

    D’habitude je dis rien, mais là …

  4. Bienvenue dans le monde actuel ou les probleme du passe sont plus important que le present, alors si ses pompes rappel des menotes, alors on doit interdire tous les aigles qui rappel l’allemagne nazi, et pk pas interdire les habilles en coton aussi non mais le con qui a pondu cette coherence entre ses chaussure et l’exclavage a juste fait encore plus prouver que maintenant on ne peu plus rizn fairz sans qu’une association anti racial des israelitz,musulman et africain prenne sa pour su racisme… Vive la liberte et bhzin moi en tous cas si j’en teouvz unz paire je lzs achetes

    1. Quelqu’un ici parle le tchèque pour nous traduire ce commentaire, s’il-vous-plaît ?

      La vache, relis-toi un peu, c’est pas humain là… -_-‘

  5. L’esclavage des enfants alors, parceque là on dirait une pompe pokémon, j’espère que c’est bien un modèle enfant vu la laideur.

  6. « Effectivement, sans la référence à My Pet Monster, qui dans tous les cas aurait été faite par une infirme partie de la populace »

    Infirme partie ? Très drôle néanmoins.

  7. Je propose d’interdire la couleur blanche car elle est trop stigmatisante pour les noirs qui ont été réduits en esclavage. Et d’ailleurs, je propose d’interdire le mot bl….

    La connerie humaine n’a plus de limites.

  8. Il ferait mieux de s’attaquer à l’esclavage moderne et au gosses qui ont fabriqué cette pompes que de s’attaquer au design qui rappel un esclavage que la plupart des personnes ont dépassé …
    Il font vraiment tout pour nous faire croire que tout va mieux … Bande d’enculé

  9. (fonction répondre ne fonctionne pas)

    @book:

    « Quiconque oublie son passé est condamné à le revivre » George Santayana
    Je te laisse méditer là-dessus…

  10. franchement je suis épaté par les gens qui râlent ici alors que s’ils ne voient pas des fers dans ce design c’est par un manque grossier de culture et de mémoire. pas de quoi se vanter.

  11. Il faut vraiment avoir l’esprit tordu comme toute ces associations anti raciste pour faire un parallèle là ou il n’y en à pas!

  12. C’est marant que tout le monde s’offusque de ces basquettes en imaginant le symbole qu’elle pourrait interpreter alors que personne ne soffusque des T-Shirt Lenin ou Ché symbole du communisme qui a fait des millions de morts……(et qui dans ce cas n’on même pas besoin d’être interprétés).

  13. Je trouve cela merveilleux. Cela aurait été fait exprès j’aurais crié au génie. Le symbole de l’esclavage moderne lié a la consommation de masse, l’oppression par le conformisme du streetwear. C’est beau comme Tony Parker en train de se noyer.
    Je NEED puissamment ces baskets qui ont pour une fois un concept intelligent.

  14. Du moment que sa touche pas à la shoah on est à l’abri! Là sa ferra quelque article à droit à gauche et on en reparlera plus… Oui parce que chez les associations (anti)-raciste tout le monde n’a pas les même valeurs!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité