Un scanner du cerveau diffère sous Mac ou PC

mac ou pc

mac ou pcLa science et la médecine sont fondées sur la rigueur et une précision implacable. Une théorie ne peut être acceptée que si et seulement si, des résultats similaires se répètent. Alors si un logiciel d'imagerie médicale propose des données différentes sous Mac ou PC ...

Cette conclusion est presque inquiétante vue l’impact qu’un scanner peut avoir sur l’avenir d’un patient. Elle jette d’ailleurs un froid sur de nombreux appareils médicaux, fréquemment utilisés par les médecins.

Une équipe de chercheurs allemands s’est interessée à des scanners de cerveaux et les a analysé grâce au logiciel ‘FreeSurfer’. Ce software est un programme d’analyses populaire dans le milieu, il est notamment capable de mesurer la taille des différentes zones du cerveau.

Ils ont testé le logiciel avec différentes versions Mac OS et Windows et toujours dans le but de définir la taille et l’épaisseur des structures de chaque zone des cerveaux. Non seulement les versions Mac et PC ne donnent pas le même résultat, mais les dernières mises à jour de Mac ont un impact considérable.

Concernant Mac, dans la plupart des sections du cerveau, il y avait une variation d’au moins 2 à 5% entre une version antérieure et une plus récente de l’OS d’Apple. Pis, dans le cortex entorhinal et parahippocampique, les réponses variaient jusqu’à 15% à cause de la seule MAJ.

Le problème, c’est que personne ne sait encore pourquoi. Pendant une quelconque intervention dans le cerveau, 15% de différence sont presque chaotiques, on ne se balade pas à l’aveugle dans les limbes de notre ciboulot.

Imputer la faute aux développeurs de FreeSurfer serait injuste, en effet, le problème est probablement répandu à l’ensemble des plateformes d’imagerie. Heuresement, ce logiciel n’est conçu qu’exclusivement à des fins de recherches. Les résultats et futures modifications pourraient faire avancer les scientifiques et permettre aux machines et logiciels de gagner en précision.

[NCBI]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Pour aller plus loin, il est important de noter que Freesurfer n’est pas qu’un cador de l’imagerie médicale et cérébrale, c’est un monstre open-source. Et avant même Windows ou Mac, ce logiciel est completement optimisé pour Linux !

  2. Par ailleurs il faut savoir qu’une bonne partie des logiciels spécialisés de ce type -et en particulier ceux dont l’utilisation est critique sur la santé du patient- sont vendus avec leur station de travail et ne sont pas multi-plateforme. Leurs résultats sont donc calibrés et vérifiés sur un type de systeme seulement, voire sur une version particulière du système (que ce soit windows ou Linux).

  3. « Concernant Mac, dans la plupart des sections du cerveau, il y avait une variation d’au moins 2 à 5% entre une version antérieure et une plus récente de l’OS d’Apple. Pis, dans le cortex entorhinal et parahippocampique, les réponses variaient jusqu’à 15% à cause de la seule MAJ. »

    C’est pour cette raison qu’il ne faut jamais faire de mise a jour …(MAJ) de son OS :))))

  4. « La science et la médecine sont fondées sur la rigueur et une précision implacable. »
    Ne dit-on pas que la médecine est une science inexacte ?

  5. Et les résultats sur Pc avec windows xp2 et windows 7 ? Y a t’il des différences ? On ne le saura jamais ! C’était juste l’occasion de casser du sucre sur Apple encore une fois !!

  6. il est très intéressant de retrouver la source originelle de cet article ou l’on peut apprendre plusieurs choses…

    d’une part le test a été réaliser sur 5 stations mac avec 2 versions OSX différente et brider en 32bits
    mais une seul station HP sur une seul version de linux en 64 bits et donc aucune sur un os windows

    ensuite on nous dit ici que « non c’est pas la faute des dev  » mais les plus grosses variations (sur les deux plateformes) viennent du changement de version de freesurfer…

    avec un minimum de recherche et un petit niveau d’anglais vous retrouverez la même chose que moi…
    et pour conclure…+1 @Pcerminator

    don’t feed the troll…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité