Solar Impulse : l’avion propulsé à l’énergie solaire tente actuellement de relier Rabat à Ouarzazate par la voie des airs

2012-06-13_Crossingfrontiers_vol-rabat-Ouarzazate_AB_JRevillard-41_thumb

Après une première tentative infructueuse pour atteindre Ouarzazate, l’équipage de Solar Impulse reste déterminé à tenter de nouveau le défi d’atterrir dans le sud du Maroc, une région riche en turbulences et vents violents. L'avion solaire de Bertrand Piccard et d’André Borschberg a décollé ce matin à 07h00 (UTC +1) de l'aéroport international Rabat-Salé, avant de se diriger dans la direction d’Ouarzazate. Le prototype devrait atterrir tard dans la nuit d’aujourd’hui, sans doute après minuit (UTC +1), une fois l'activité thermique arrêtée.

Deux itinéraires pour se rendre à Ouarzazate ont été évalués par le pilote et son équipe, mais la décision finale n’a été prise que quelques heures avant le départ, afin de prendre en compte l’intensité des vents de haute altitude. Ainsi, il a été décidé que Solar Impulse suivrait la côte Marocaine à basse altitude, à environ 1.000 mètres de hauteur, dans le but de voler en dessous des vents violents jusqu’à Essaouira. De là, le pilote obliquera vers l’intérieure du pays avant d’atterrir à Ouarzazate. On se souvient qu’à l’occasion de la première tentative pour relier Rabat à Ouarzazate, l’avion avait alors volé dans le sens de Casablanca en grimpant rapidement à une haute altitude (8.600 mètres), afin d’éviter les courants thermiques.

Le vol d’aujourd’hui constitue une excellente opportunité pour faire avancer le projet Solar Impulse au niveau suivant, en repoussant encore les limites de l’avion et de son pilote. Ayant prouvé la performance technologique de l’avion, les conditions météorologiques difficiles présentes dans la région ont vocation à repousser les limites aérodynamiques de l’avion tout en préparant l’équipage de Solar Impulse aux questions de gestion de crise et la gestion et de risques qui pourraient se présenter à l’occasion du tour du monde 2014.

Il est possible de suivre actuellement en direct le vol de Solar Impulse directement sur www.solarimpulse.com (ou via la fenêtre vidéo ci-dessus) ainsi que via Twitter (André, Bertrand et Solar Impulse), la fan page sur Facebook de Solar Impulse, la page Facebook de Masen dédiée à l’évenement « Solar Convergence Maroc » et l’application Smartphone « Solar Impulse Inventing the Future », disponible gratuitement sur l’Appstore et Google Play. La position, l’altitude et la vitesse de l’avion sont communiquées en direct et la caméra embarquée dans le cockpit ainsi que celle installée dans le « Mission Control Center », centre névralgique de la mission, permettent de véritablement plonger au cœur de l’aventure grâce au système de communication embarqué.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité