Les films de plus en plus sombres

Les films s'assombrissent

Les films s'assombrissentLe septième art s’assombrit, c’est un fait. Décadence des temps modernes, morosité actuelle, crise économique, simple passion pour le côté sombre, peu importe la raison. Le cinéma devient de plus en sombre. Mais un scientifique a voulu en avoir le cœur net et le prouver.

Pour ce faire, Vijay Pandurangan a entrepris d’analyser la couleur de plus de 35 000 affiches de films produits de 1914 à nos jours. Le résultat prouve sans aucune ambiguïté que cette théorie était bonne.

En haut de l’image, ce sont les données de 1914 et en bas, celles d’aujourd’hui. Si vous souhaitez en savoir davantage, Pandurangan a créé une version interactive plus détaillée ainsi que d’autres graphiques. Le monde s’assombrit bel et bien, même au cinéma

[theverge]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. hmmmm.. Quand on sait que le premier long métrage en couleur date de 1935 et que la couleur ne s’est imposé que dans les années 60 (sources wikipedia) , ça laisse septique sur ce graphique

    1. Il faut apprendre à se concentrer lorsqu’on lit. Il est question de 35.000 AFFICHES de films.
      De plus en France dans les années d’entre deux guerre le cinématographe faisait un tabac. Je ne citerais que deux stars de cette époque : Charlie Chaplin et Buster Keaton. En France on a aussi eu Sarah Bernhardt. Révisez vos classiques !!!

      Enfin septique et sceptique sont deux termes bien différents … .

      C’est fou ces gens qui ont un avis sur tout et qui ne savent ni lire, ni écrire. ne parlons même pas de culture qui nesemble existante que sous forme de vernis coloré au Wikipédia … .

  2. l’étude a été établie sur la luminosité des films mais comme tu es sur Gizmodo, l’auteur de la news a écrit que ça été fait selon les couleurs, c’est un peu le jeu du téléphone arabe ici…

    1. Mea culpa: j’ai dit une connerie c’est bien la couleur des affiches et non la luminosité des films dont il était question mais le titre de la news porte a confusion il faut l’avouer!

      toutes mes excuses a l’auteur de la news.

  3. Et l’imprimerie couleur elle date de quand ? Ce sont les affiches des films. Pas la
    Couleur des film… Un
    Travail colossal, que tu dénigre en une seconde.

  4. @Jérémy: essaye de lire un peu plus loin que le titre de l’article en lui-même… « a entrepris d’analyser la couleur de plus de 35 000 AFFICHES de films »…

    1. Du reste je me souvient qu’une fois ma grand-mère m’avait parlé du Jour ou le monde est de devenu un monde en couleur : le soir quand ils se sont couchés tout était en noir et blanc, le lendemain au réveil tout était en couleur. Quel choc pour tout le monde 😉

    1. @Hafid: pour toi, ca sera un retour chez l’ophtalmo. Lis bien l’image du haut vers le bas, tu verrais que le spectre se déplace progressivement vers la gauche.

  5. Le titre ment un peu sur le contenu de l’article. Les premières lignes de l’article sur l’interprétation de ces variations de couleur ne correspondent en rien du tout à l’étude menée par ce « scientifique » (un ingénieur en fait).
    Je comprends tout à fait que l’envie de couvrir le plus vite l’actualité du moment empiète un peu sur la qualité. Je ne vais pas non plus engueuler l’auteur de l’article qui était surement pressé. Mais voyez bien, je suis nul en anglais, j’ai perdu 5 minutes de mon temps pour aller vérifier les sources (les vraies, pas celle sur un autre blog reprenant l’info d’un autre blog…), c’est assez « triste » de se dire que l’on doit aller vérifier les choses soi même car on ne fait pas confiance au « journaliste ».

    Donc pour apporter des informations : cet ingénieur s’est lui même posé la question du pourquoi il y a cette évolution mais n’a pas tranché, il a amené des hypothèses. La première est que les films d’actions, d’horreur ou de science fiction sont des genres plus développés qu’il y a 40-50 ans, et qui pourrait expliquer des affiches de film plus sombres. La deuxième est qu’il pourrait y avoir une évolution des procédés d’impressions et des logiques de recherche de coûts qui ont eu un impact sur le choix des couleurs. La troisième est que les illustrateurs d’affiches ont peut être travaillés davantage pour une meilleur représentation de l’ensemble des couleurs dans les affiches. Il y en a peut être d’autres, je ne saisi pas toutes les phrases et les nuances en Anglais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité