Surface de Microsoft, trois ombres au tableau…

Microsoft-surface

Microsoft-surfaceLa tablette Surface de Microsoft a fait des émules dès son lancement, et par certains points, à juste titre. Seulement, les précisions commencent à tomber et trois points pourraient empêcher cet appareil de percer.

Surface n’a pas été décriée après sa révélation. Microsoft est un acteur sérieux et concurrentiel, même s’ils ont pris leur temps de produire leur tablette, il est évident que la tâche n’a pas été bâclée. D’autres leur reprocheront toutefois d’avoir tardé pour laisser les autres se casser les dents, mais chacun voit midi à sa porte.

Séduisante, la petite est même pressentie pour concurrencer l’iPad, maître incontesté des tablettes. Hélas, les premières révélations concernant Surface pointent trois aspects qui pourraient bien l’empêcher de devenir un comprimé incontournable.

Il n’y a pas que le WiFi dans la vie

4G, 3G, aucun n’est capable de rivaliser avec un bon vieux WiFi. En revanche, lorsque l’on opte pour un dispositif résolument tourné vers la mobilité, une solution autre que le WiFi est indispensable. Il n’y a rien de pire que de chasser un hotspot, bien souvent peu percutant. Or une tablette sans connexion perd beaucoup d’intérêt et de valeur ajoutée.

Adjoindre une clef 3G reste une solution, seulement Surface joue la compacité et le peu d’encombrement. Une clef devient de suite gênante. Si Microsoft semble opter pour une version WiFi uniquement, rien n’empêchera de futures déclinaisons 3G, si le succès est au rendez-vous.

Le prix …

C’était l’information que tout le monde attendait. Alléchante, Surface perdait pourtant de son charme à mesure que son tarif augmentait. D’ailleurs pour réussir à concurrencer l’iPad – appareil coûteux – il ne convient pas de s’aligner sur son tarif.

La tablette d’Apple commence à 410€ pour un iPad 2 et 489,00 € pour le nouveau iPad. Surface basée sous Windows RT serait facturée au minimum 599$, tandis que la version classique, sous Intel, serait carrément proposée pour 999$ … A ce prix, on peut carrément ramener un Ultrabook.

Autonomie

L’autonomie ou plutôt le manque d’autonomie de ces appareils est une problématique constante et incontournable. Le but du jeu est qu’une tablette puisse survivre à une journée complète d’utilisation, tout simplement pour pouvoir la recharger chez soi le soir. Bref, un point indiscutable dans une décision d’achat.

Bien qu’il soit encore précoce de débattre de l’autonomie de Surface, quelques tests et estimations pointent le bout de leur nez. Computerworld ne propose pas de chiffres officiels, pourtant ils sont bel et bien crédibles.

A ce jeu là, Surface ne semble (avec toute les pincettes possibles et inimaginables) tenir que sur 7,5 heures. Soit, 25% d’autonomie de moins qu’un iPad. Quant à sa consoeur, la version pro, les estimations descendent à 6h.

Si ces points tiennent parfois de l’hypothèse, leur officialisation est attendue plus qu’impatiemment, car il en va de l’avenir de Surface. La petite ne manque pas d’arguments positifs, mais à regarder les différentes analyses, de lacunes non plus. Il va falloir attendre quelque peu pour attester de sa réussite, c’est d’ailleurs tout le mal qu’on lui souhaite.

 

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Je me suis fait la même réflexion sur l’absence de 3/4G mais est-ce que MS n’a pas simplement anticiper le taux d’équipement moyen des acheteurs de tablette : une grande majorité doit posséder un smartphone pas trop vieux (pas mon cas :/) qui permet le tethering. Donc plutôt que de s’appuyer 2 forfaits, un bon forfait mobile 3G permet de couvrir déjà pas mal d’utilisation.

    Bon OK, ça bouffe plus de batterie

    1. Tout simplement car dans la tête de la majorité des sociétés : $ = € . Suffit de regarder les prix de produits importés des US, et encore mieux : les prix de biens virtuels.
      Un jeu steam à 60$ = 60€ = 60£.
      Une caméra GoPro à 300$ ? 300€ (voire 350…)

    2. Tout simplement parce que le rédacteur n’est pas tout à fait objectif et qu’il ne converti pas les chiffres pour marquer la différence avec deux valeurs numériques très différentes. :)

  2. A quoi bon mettre la 3G dans une tablette tandis que maintenant presque tous les smartphones font du tethering wifi…. Un seul abonnement a payer et c’est bon …

  3. Autant pour le prix et l’autonomie je suis d’accord, autant pour la 3G…
    N’importe quelle personne qui à un smartphone(iphone, samsung etc…) avec un forfait illimité à 20€ peut partager sa connexion 3G avec sa tablette et ce sans surplus de coût ni abonnement supplémentaire. Alors pourquoi vouloir absolument une version 3G qui nous obligerait à reprendre un autre forfait ?

  4. D’un autre point de vue, avec une Surface, tu peux faire tellement plus que sur un iPad puisque techniquement, vu ça sera un véritable ordinateur (avec Windows 8). Un exemple : lire facilement des vidéos en .avi (via VLC, pour ne citer qu’un logiciel). A l’inverse, l’iPad n’est en gros qu’un gros smartphone et reste finalement très limité (très compliqué de lire un .avi pour en avoir fait l’amère expérience sur l’iPad de quelqu’un de ma famille).
    Et on peut supposer que la 3G arrivera par la suite.

    Chaque tablette aura ses avantages et ses inconvénients, mais on peut surtout noter que la liste des avantages de l’iPad diminue de plus en plus alors que celle de ses inconvénients (système complètement bridé et lié à l’écosystème Apple, peu d’options de configurations …) est aussi carrément belle.

  5. Ma tablette intel x700 avec stylet et drivers w8 non optimisés a une autonomie de seulement 4h.
    Franchement ? Ca ne m’a pour le moment causer aucun problème.
    C’est certes un argument commercial très important, mais concrètement ça n’est pas si crucial.
    Ce que l’on fait de l’Os et plus important en fait. Un retour au rationnel ?

  6. Bon, je parlerais pour la version que je considère le plus, la Pro.

    3G : Comme certains l’on évoqués; je pense que MS a bien évalué la situation avant de se lancer.
    Avec le tethering, un seul forfait est suffisant et on gagne en autonomie.
    Les gens préfèrent acheter des tablettes WIFI (perso c’est mon cas, c’est la raison pour laquelle cette décision ne me dérange pas).

    Prix : ?… Le prix est correct. Surtout si l’on considère que cette tablette est bien plus qu’un iPad. Un produit dont la productivité est comparable à Mac Book Air.

    Autonomie : 6h c’est pas mal en vue des capacités de l’engin. Un VRAI ordi compacté dans une tablette.

  7. Ce n’est pas ça qui ça concurrencer l’iPad, cette tablette à l’air vraiment moin bien, avec un gadget livre avec (le clavier), mais il existe des dizaines de clavier pas cher pour iPad.

  8. J’ajouterai une précision quant au prix… en considérant le nouvel IPad on pourra constater que la version 32go avec wifi seul est à 589 euros … La tablette surface version 32go étant estimée à 599 euros, les prix sont sensiblement similaires. L’argument du prix ici ne tient pas d’autant plus qu’il ne s’agit que de suppositions, tout comme pour la batterie et son autonomie …
    En revanche, étant donné qu’il n’y a pas eu de trace de 3/4G lors de la présentation, on peut supposer que cette absence sera très gênante … peut-être en option ?

  9. Pour mon usage professionnel, ce sera l’outil idéal. Possesseur d’un tablet PC (HP TC4400) depuis plus de 5 ans, c’est exactement ce que je cherche :
    – 4h d’autonomie : Quand j’ai une grande séance de travail, je le branche ou je le pose sur son dock. Quelques heures d’autonomies sont largement suffisantes pour une réunion, un voyage.
    – 3G : Le tethering avec mon mobile est bien plus économique : Un seul forfait data pour deux appareils.
    – 1000€ : Les solution équivalentes sur le marché sont actuellement à plus de 1500€ en étant de moins bonne qualité.

    Vivement Surface et tous les concurrents chez les autres fabricants qu je puisse changer mon vieux coucou.

  10. Article de merde.
    1) la tablette n’a pas encore été lancé, juste présenté
    2) sur les autres sites on table à 799$ le prix de la pro et non 999!!!!!!
    3) parler pas d’euros pour l’ipad puis de dollar pour la surface
    4) effectivement pour l’autonomie on ne peut rien dire alors ne dite rien!
    Voila, juste pour dire d’être plus critique et objectif lorsqu’on rédige des articles sur un site aussi populaire.

  11. Hello,
    Houla quel article … douteux … c’est presque que des rumeurs.
    Concernant la 3G, avant de commenter, je pense qu’il est essentiel de connaitre les chiffre de vente 3G vs wifi des tablettes en ventes actuellement avec la courbe d’évolution … chose que Microsoft a surement.
    Pour le prix : Comparons des modèles équivalent svp. Même si l’entrée de game est important, on ne peut s’en contenter. Je suis d’accord avec un commentaire plus haut indiquant que la version pro n’est pas une tablette mais plutôt un PC en forme de tablette … et donc avec le prix qui va avec.
    Pour l’autonomie … ben on en sait rien, ça sert à rien de tirer des plans sur la comète.

    Je vais surement en acheter une … laquelle je sais pas.

  12. Je bosse comme account manager dans les Telecom pour des clients business… Sur un Ipad1 depuis … trop longtemps :) … Je salive sur les tab sous Win8 … La surface avec le clavier pro à l’air extra mais le manque de 3G/4G détournera mon regard sur la Samsung ATIV Smart Tab. Dans une utilisation privée le wifi + partage de connexion sur smartphone suffit mais pas pour le boulot :(

  13. Ayant une Surface, je pense que les défauts seraient:
    – elle ne lis pas les .avi
    – seulement 16Go
    – on ne peut pas télécharger de logiciels autre que ceux qui sont proposés dans le Windows Store (qui est limité d’après moi.
    Mis à part cela, ma tablette me convient très bien. Je l’ai pas trouvé très cher (380€), elle a une grande autonomie (~8h), pack Office 2013 intégré, elle est légère, pratique.

    Pleins de poutous <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité