Une thèse sur les LOLCats ? C’est possible !

These lolcats

These lolcatsGénéralement, les sujets de thèse ne sont pas des plus folichons, il n'y a que se souvenir de la sienne ... Souvenir que n'aura pas une étudiante anglaise qui s'est posée une question essentielle : 'Pourquoi, au nom du ciel, les LOLCats sont-ils si populaires' ?

Une étudiante – Kate Miltner – de la London School of Economics a donc passé plusieurs semaines à rédiger une thèse de 98 pages présentant ses conclusions à la problématique ‘Pourquoi les LOLcats sont-ils si populaires’.

On vous épargne les 98 passionnantes pages – que vous retrouverez ici en anglais – pour en ressortir les informations essentielles.

 

Le saviez-vous ?

Il y a trois types d’utilisateurs de LOLCatz. Les Cheezfrenz qui sont obsédés par les chats amusants de tout genre car ils sont rassurants et mignons. Les Meme Geeks apprécient les mèmes et la rigolade facile, les LOLcatz participent à créer un internet comique et facétieux (9gag, 4chan et consorts). Reste les utilisateurs occasionnels qui sont principalement redirigés par des liens issus des deux autres catégories.

Miltner a eu des difficultés durant ses recherches. Passant par des forums, l’étudiante s’est aperçue qu’il fallait faire partie intégrante du groupe pour comprendre les membres. Ces ‘LOLspeakers‘ ont developpé un langage propre qu’il n’est pas facile de saisir pour un noob (débutant, pour prendre un exemple). Les LOLspeakers représentent en quelque sort une culture de masse dominante qui démocratise et vulgarise les buzzs.

Phénomène courant sur le web, dès que les Meme Geeks ont constaté que les LOLCats étaient repris par pléthore de LOLspeakers, ils ont abandonné ces chatons considérant que leur culte avait été vendu et ne leur appartenait plus. Simplement résumé, les LOLCatz sont devenus trop commerciaux pour le geek. Typique.

Les individus usent et abusent des LOLcatz pour exposer la diversité de leurs sentiments. Les possibilités sont infinies pour exprimer une émotion par une image. La plupart des utilisateurs relatent d’un sentiment de bien-être lorsqu’ils sont reliés à cette communauté. Les membres se comprennent et se sentent compris, ils sont comme intégrés dans un univers empli de personnalités similaires à la leur. Une sorte de privilège. La reconnaissance de leurs pairs … et tout cela via des chats comiques !

C’est d’ailleurs la raison du succès de ces LOLCats, ils permettent de mettre en lien des gens qui se correspondent, ont le même humour et la même façon de communiquer. Les utilisateurs de LOLCats se sentent épanouis au sein d’une communauté de quelques élus (par rapport au reste du monde).

Objectivement, cette approche est loin d’être inintéressante. Si elle ne traite pas des problèmes profonds de notre société, elle met en exergue un sentiment d’appartenance à nouvelle famille née du web, ainsi que les usages qui en découlent.

Cette thèse retrace l’évolution des chatons au sein du Web 2.0 et examine comment la montée de la culture participative a permis son essor. Car finalement ces LOLCats badins et à l’allure un peu niaise, permettent d’établir des liens significatifs avec d’autres.

[huffingtonpost]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité