Des verres correcteurs sur les Google Glass

Google Glass saut en parachute

Google Glass saut en parachuteSergey Brin est vraiment fier de son joujou, depuis le début de l'évènement Google I/O, il dévoile chaque jour de nouvelles informations. On apprend ainsi qu'il sera possible de placer des verres correcteurs sur les Google Glass. Par ailleurs on sait maintenant quand le grand public pourra se les offrir. 

Après avoir montré les Google Glass sur la scène du Moscone Center, Sergey Brin est monté sur le toit de l’édifice pour les présenter plus longuement aux personnes présentes sur place. A cette occasion, il avait toujours les lunettes sur le nez, mais cette fois elle était équipée de verres solaires.

Il sera donc possible de mettre les verres de son choix sur les Google Glass. D’ailleurs la firme de Mountain View l’a confirmée. Ce gadget n’en sera finalement pas tout à fait un puisqu’il fera office de lunettes de vue. Une excellente nouvelle, d’ailleurs elles seront par conséquent moins chères puisque les mutuelles et la sécurité sociale prendront sans doute en charge une partie des frais.

Quant à la disponibilité pour le grand public, elle est prévue pour 2014, le temps que les développeurs concoctent quelques applications sympathiques. Sachez enfin que les Google Glass auront une autonomie d’environ 6 heures, c’est un peu limité pour quelqu’un qui est obligé de les porter toute la journée, mais Mountain View a encore le temps de les améliorer avant qu’elles ne sortent.

[Slashgear]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1.  » Une excellente nouvelle, d’ailleurs elles seront par conséquent moins chères puisque les mutuelles et la sécurité sociale prendront sans doute en charge une partie des frais. »
    …. Non mais vous êtes pas sèrieux là quand même?

      1. Moi qui porte des lunettes en permanence, ce sera un formidable outil pour la vie de tous les jours. Et si ils inclus un lecteur de sim alors je me passe de telephone. Enfin le troisième millénaire vas ressembler a ce qu’on imaginais il y a 30 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité