Pluie de mauvaises nouvelles pour RIM et BlackBerry

Businesswoman with work problems

Les temps sont durs pour RIM et à ceux qui songeaient que les canadiens pourraient remonter la pente, force est de constater que les prévisions ne sont pas au beau fixe. Licenciement, report de lancement de BlackBerry 10 et rachat par Microsoft ... Le point.

RIM a annoncé des résultats catastrophiques, tels qu’ils n’en avaient pas connus depuis 8 ans. Les investisseurs n’ont pas fait de sentiments et l’action RIM s’est effondrée de 18%. Le classique cercle vicieux et surtout, une nouvelle qui ne risque pas d’aider la firme à sortir la tête de l’eau.

Vous connaissez l’expression ‘à touché le fond, mais creuse encore’ ? Autant dire qu’elle s’applique à RIM qui se voit dans l’obligation de supprimer 5000 postes, soit 30% de ses effectifs.

Le sort s’acharne, tous ces problèmes financiers et internes ne font qu’empirer les choses.La firme comptait sur le lancement de son système d’exploitation BlackBerry 10 pour reconquérir le marché, or ils annoncent que la sortie sera retardée. Initialement annoncée pour la fin 2012, les délais de développement sont bien plus longs que prévu, et repoussent inévitablement la parution tant attendue.

La stratégie actuelle de RIM est donc loin d’être payante, il s’agit dès lors de s’orienter vers de nouvelles options. La première reste la vente de son réseau qui lui permettrait de revendre ses services à des tiers. La contrepartie serait alors une séparation d’avec son activité matérielle et donc, BlackBerry. Une pilule bien difficile à avaler.

Reste une dernière option, encore rumeur il y a peu. Quel acteur tente d’imposer son OS face à Android et iOS ? Microsoft et Windows Phone. Les téléphones BlackBerry sont les seconds plus utilisés en entreprise, ce qui explique sans doute l’intérêt de Microsoft à racheter cette partie du business. Windows Phone remplacerait alors l’OS de RIM sur tous les BlackBerry …

Est-ce l’option la plus judicieuse ? RIM  reprendrait du poil de la bête, Microsoft pourrait s’imposer davantage en entreprise et par cette voie, pérenniser son OS ? Une solution qui semble avantageuse pour les deux acteurs.

A suivre.

© alphaspirit – Fotolia.com

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Le sort ne s’acharne pas, les pauvres mecs sur-payés et sans-talents de RIM s’acharnent de même à sortir de la merde au lieu d’innover ou d’adapter leur design industriel et leur ergonomie malgré leurs budgets colossaux.

  2. « RIM a annoncé des résultats catastrophiques, tels qu’ils n’en avaient pas connus depuis 8 ans »

    Même si je ne suis pas un fan d’Apple, je me suis dit dès le début que RIM aurait dû l’écouter pour sortir des smartphones sans clavier physique, qui fait vieux, genre années 1980, et ensuite leur design est tout aussi moche et vieux que leurs claviers physiques sur téléphones !
    Alors il ne faut pas s’étonner que les jeunes (la nouvelle génération) ne veuillent plus rien savoir de leurs models de smartphones avec le même vieux design qui n’attire pas les jeunes mais que des vieux .  » Ah la nostalgie quand tu nous tiens  » sauf que qui achete les plus les appareils technologiques, beh les jeunes evidement par les vieux et ça prouve leurs résultats désastreux chez RIM depuis plusieurs années maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité