Preview : Skylanders : Giants

Skylanders Giants

Après un Skylanders : Spyro's Adventure, dont le succès auprès des plus jeunes l'a hissé en tête des ventes jeux vidéo en 2011, il était logique qu'Activision envisage une nouvelle licence basée sur le système novateur du dernier Spyro.

C'est donc avec Skylanders : Giants que la série va désormais voler de ses propres ailes et proposer une suite qui place la barre plus haut en terme d'ambitions. Au menu, le retour du portail magique, de nouvelles figurines et une difficulté revue à la hausse.

Le jeu signe donc le retour du portail magique. Ce périphérique USB qui permet aux joueurs de poser dessus des figurines. Ces jouets, fournis avec le jeu mais aussi vendus à part, sont des avatars qui se matérialisent dans la partie lorsqu’on les pose sur le portail. Ils bénéficient d’un système de niveau, avec points d’expériences et amélioration des compétences qui reste en mémoire dans la figurine. Figurines qui sont d’ailleurs compatible Wii, Playstation 3 ou Xbox 360, la technologie du portail étant la même à chaque fois. Il est donc facile pour vos chères têtes blondes de jouer entre petits camarades peu importe le support, gros avantage pour le côté social.

Skylanders : Giants va en plus se permettre d’introduire quelques nouveautés afin d’apporter un peu de fraîcheur par rapport à Spyro’s Adventure. Les géants sont une nouvelle catégorie de figurines. Ils sont au nombre de 8, un par élément, et sont plus puissants que les skylanders “classiques”, d’où l’augmentation de la difficulté du titre. Quand aux héros du premier épisodes, ils reviennent soit via les anciennes figurines, soit dans une nouvelle version pour Skylanders : Giants.

Si le gameplay sera bien évidemment à la portée de tous, on se retrouve devant un jeu d’aventure de bonne facture conçu pour les jeunes enfants. Le sujet est parfaitement maîtrisé par les développeurs, et on constate que “pour les plus jeunes” n’est pas ici synonyme de titre bâclé, même si le vieil ours gamer en moi hurle de frustration devant la facilité du titre alors que je galérais sur les titres NES à l’époque. Les graphismes sont mignons et colorés, tout bouge bien et on se promène dans les niveaux qui offrent quelques puzzles simples mais bien pensés. Bon, on notera sur cette version preview une caméra impossible a régler qui viendra souvent cacher des élements du décors, mais on espère que cela sera corrigé. Le changement de personnage se fait en remplaçant le jouet à la volée et il est possible de jouer à plusieurs. Le level design est plutôt linéaire, mais il est bourré de petits trucs à fouiller et découvrir, il n’est pas rare de revenir sur ses pas pour le rien oublier, ce qui constitue une expérience assez variée.

Au final, Skylanders : Giants laisse une très bonne impression, car il se démarque bien de Spyro’s Adventure tout en capitalisant sur les points forts de son grand frère pour en faire une base solide. Avec ses figurines à collectionner et sa connectivité multisupport, le titre devrait de nouveau faire un ravage chez les plus jeunes, ça sent le cadeau sous le sapin de Noël. Pour rappel, le titre est prévu sur PlayStation 3, Xbox 360, Wii et 3DS fin 2012.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité