Julian Assange fait de la résistance !

julian Assange - peine de mort

julian Assange - peine de mortLe cofondateur de WikiLeaks est sous la coupe d'une extradition vers la Suède et pour cela, devait se rendre à la police anglaise ce vendredi 29. Seulement, il a refusé catégoriquement de quitter l'ambassade de l'Equateur située à Londres. Et pour cause, il risque la peine de mort.

Ce n’est pas en rapport avec l’affaire Wikileaks qu’Assange était sous la coupe d’une convocation. Il est accusé d’agressions sexuelles par deux personnes, et est assigné à résidence depuis 18 mois.

Seulement, les deux dossiers sont liés et l’homme refuse de faire face à la justice suédoise, sans quoi il serait sans aucun doute extradé aux Etats-Unis. Julian Assange serait alors jugé pour espionnage, conspiration et d’une myriade d’autres griefs.

L’affaire prend ici une tournure sordide, si l’Australien doit répondre de ses actes devant la justice américaine, il pourrait être passible de peine de mort. En effet, la diffusion de documents classés confidentiels sur le site de Wikileaks a créé un véritable tollé Ooutre-Atlantique. Le gouvernement, l’armée et d’autres puissances réclament des sentences exemplaires.

Assange a réclamé l’asile politique à l’ambassade de l’Equateur, en effet, la législation concernant l’asile prévaut sur l’extradition. C’est d’ailleurs en invoquant ce motif qu’il a refusé de se rendre à la convocation des autorités anglaises.

L’ambassade de l’Equateur n’a pas encore fait part de sa décision finale mais examine sa requête. Dans tous les cas, c’est un capharnaüm diplomatique et éthique qui se profile autour de cet homme.

@snake3d

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. C’est d’ailleurs en invoquant ce motif qu’il a refusé de ce rendre à la convocation des autorités anglaises.

    => C’est d’ailleurs en invoquant ce motif qu’il a refusé de Se rendre à la convocation des autorités anglaises.

  2. J’adore, l’armée fait de grosse boulette, wikileaks les dévoilent et c’est les personnes qui ont diffusés ces infos qui vont se faire punir. S

  3. C’est l’armée qui fait une boulette et c’est ceux qui les diffusent qui vont se faire punir. De plus il est Australien pourquoi serait-il juger en Amérique ? ( tout comme Kim Dotcom).
    Qu’il l’emmène en Suède ok… Mais bon vus que les Anglais sont un peu les toutous des USA.

  4. Ah oui quand même il risque gros pour des infos qui ne nous ont pas , ne nous apprennent pas grand chose ,sont sans réel grand secret , il ne mérite pas autant .

  5. shame on us , honte à nous…
    ne pas défendre cet homme est faire preuve de la bassesse de l’homme moderne, on s’en fout tout simplement, cela NE NOUS REGARDE PAS…disent les bonnes gens…
    honte à vous , cet homme a révélé au grand jour les manipulations les plus terribles, les conflits d’intérêts des fabricants d’armes, des peuples exploités ,de la misère , de la faim , du sang….des enfants maltraités…
    et vous vous dites  » ah quand même , il l’a bien cherché… »
    je suis , vous êtes , nous sommes tous des moutons, que le politique manipule aisément et sans scrupule…
    halte au mensonge, défendons cet homme pour nos enfants si nous le faisons pas pour nous…
    …shame on us !!!

  6. [Me Capello ON]
    Il eu été de bon aloi d’écrire qu’il était « sous le coup » d’une extradition et non « sous la coupe ».
    [Me Capello OFF]

  7. Tipiqueument frensai de corrigeait des fote d’aurtograf alors que le sujet est quand même très grâve … si votre seul réaction devant cet article est de jouer les Maitre Capello alors vous êtes encore plus foutu que moi …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité