Des nanotubes pour donner une seconde vie aux batteries nickel-fer

Des nanotubes de carbone dans une batterie

Des nanotubes de carbone dans une batterieLes batteries ont pris une place considérable ces dernières années, à tel point que l’on en trouve désormais partout. De nos jouets à nos voitures, celles-ci ont bien évolué avec le temps et aujourd’hui, la batterie lithium-ion règne en maître dans nos équipements, mais la nanotechnologie pourrait remettre au goût du jour un ancien type de batterie.

Depuis les années 1920, Thomas Edison se prenait à rêver à des voitures électriques alimentées par ce genre de batterie, au nickel-fer.  Devenue désormais désuète, des chercheurs de Stanford ont utilisé des nanotubes de carbones renforcés avec des cristaux de nickel et de fer pour diviser le temps de chargement de ces batteries par un facteur 1000.

Ce genre de batterie reste actuellement incapable d’alimenter une voiture mais elle pourrait bien concurrencer la célèbre lithium-ion en permettant des recharges ultra-rapides. Les chercheurs travaillent en tout cas d’arrache-pied pour stabiliser cette batterie et permettre ainsi une durée de vie plus longue. Ce serait en tout cas un joli pied-de-nez !

[engadget]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Écologiquement et en terme de d’abondance sur la planete, fer-nickel, c’est mieux ou pire que lithium-ion ?

    les mines de nickel ont je crois mauvaise réputation, mais le métal se recycle très bien.
    coté lithium j’en sais trop rien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité