Prise en main : Ford Focus Electrique

Tableau de Bord Focus

Tableau de Bord FocusLors de notre séjour à Aix-la-Chapelle chez Ford, nous avons essayé la future Focus électrique. A l'origine thermique, cette voiture a été modifiée par le constructeur pour accueillir une toute nouvelle motorisation et un pack de batteries. Le résultat est-il convaincant ? Eléments de réponse avec cette prise en main. 

Fabriquée en Allemagne, la Ford Focus Electrique est équipée d’un moteur offrant une puissance de 107 kW, pour une vitesse maximum de 135 km/h. Elle intègre un pack de batteries de 23 kWh et affiche une autonomie de 160 kilomètres.

Une fois installé derrière le volant, ce qui marque en premier c’est le tableau de bord, ou plutôt l’écran de bord. Ses teintes bleutées lui confèrent un aspect très moderne -voire futuriste. Il affiche des instruments classiques (compteur de vitesse en km/h et mph …) et surtout le niveau de chargement de la batterie. Visuellement, l’ensemble est non seulement du plus bel effet, mais en plus très facilement lisible.

Ordinateur de bord Focus

La prise en main de l'ordinateur de bord est immédiate

Nous avons également apprécié l’ordinateur de bord, encastré entre le siège conducteur et celui du passager. Il est équipé du système d’infotainment développé par Ford et Microsoft baptisé « Sync« . Celui-ci permet entre autres, de connecter son smartphone (peu importe la marque et le système d’exploitation) à la voiture et de gérer la plupart des fonctionnalités grâce à une commande vocale. Comme souvent, ce genre de dispositif marche très bien en anglais. Nous espérons qu’il sera aussi performant en français. Autre motif de satisfaction, la prise en main de l’ordinateur est immédiate, la navigation intuitive et la réactivité de l’écran tactile excellente.

L’électronique, oui ! la motorisation, à revoir !

Passons maintenant aux choses qui fâchent : la motorisation. Même si Ford a fait de gros efforts pour intégrer un moteur électrique dans sa Focus, le résultat est un peu décevant. Au niveau de la puissance, il n’y a rien à dire. On apprécie d’ailleurs les accélérations fulgurantes de la voiture. Et pour cause, au volant d’un véhicule électrique, on profite immédiatement du couple. Mais attention, car la stabilité du véhicule laisse parfois à désirer. En appuyant trop fort sur la pédale nous avons constaté que l’arrière de la voiture avait tendance à valser légèrement.

Coffre Focus

La batterie prend beaucoup (beaucoup) de place

De même, la batterie nous a déçu pour plusieurs raisons. D’abord parce qu’elle est énorme. Résultat elle occupe une place considérable (voir photo ci-dessus) dans le coffre. Ensuite parce que l’autonomie n’est pas extraordinaire : 160 km pour un temps de recharge de 3 à 4 heures environ sur une prise 240 v (32 A). Alors certes, c’est honorable par rapport à certains modèles concurrents, mais étant donné le gabarit du véhicule, nous espérions plus de la berline américaine.

Heureusement, il est possible de récupérer de l’énergie au freinage pour prolonger la durée de vie de la batterie ou alors de désactiver certaines fonctionnalités. Nous avons par exemple constaté qu’en coupant la climatisation, nous récupérions 10 km d’autonomie supplémentaire.

Vue avant Focus

160 km d'autonomie pour une voiture de son gabarit c'est un peu léger.

Conclusion : peut mieux faire !

A l’heure du bilan, le sentiment est donc mitigé. Au niveau des équipements, la Ford Focus électrique est irréprochable (caméra de recul, démarrage sans clé, ordinateur de bord, écran de bord, commande vocale …). En revanche, la motorisation électrique ne lui convient pas. Malgré une très bonne accélération, l’autonomie est faible et le prix pour l’instant très élevé. En effet, aux Etats-Unis, la voiture est vendue 39 200 dollars (bonus écologique de 7500 dollars non déduit). Face à une Ford Focus doté d’un moteur 1.0 Ecoboost qui ne consomme que 4,8 l/100 km pour une émission de seulement 109 grammes de CO2 par kilomètres et un tarif de 19.300 euros, le choix est vite fait.

Ford Focus extérieur

La recharge dure entre 3 et 4 heures.

Mais si Ford parvient à améliorer, ne serait-ce que l’autonomie de ce véhicule avant sa sortie en France, prévue pour l’année prochaine, alors nous serons peut-être moins critique envers la Ford Focus Electrique.

 

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Une prise 240V certes, mais combien d’ampères ?

    La grille devant ressemble aux récents modèles d’Aston Martin.

    Et puis ils ne sont pas allés jusqu’au bout de la conception, un panneau solaire sur le toit aurait pu contribuer à faire fonctionner la clim. Ce qui est logique car Soleil -> chaleur, et donc Soleil -> électricité pour la clim.

    1. Dans l’essai il était écrit qu’il y avait un compte-tours mais cela a été rectifié
      Bien sûr qu’il n’y en a pas sur une électrique

  2. On n’a plus les essais routier qu’on avait! Vous auriez du parler plus du comportement routier en général, car c’est ça qui et important! Une opinion personnelle sur la dimension de la batterie et un derrière qui glisse ou je ne sais quoi ne me semble pas une critique proffessionelle! On aime la focus pour son comportement routier, pour ce qui est du reste la concurrence n’offre pas mieux!

  3. Toutes les maisons peuvent fournir du 32A. Ce n’est simplement qu’une histoir de disjoncteur 32A à 30€ non present dans certaine maison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité