Test du Samsung Galaxy S3

samsung-galaxy-s3-review-411-640x426

Le Samsung Galaxy S3, l'un des smartphones sous Android les plus attendus a été lancé avec succès en Europe et ailleurs. Dans sa version AT&T que nous avons eu entre les mains, le Galaxy S3 diffère de ses cousins internationaux pour deux choses: il ne fonctionne pas avec une puce Samsung Exynos quad-core, et il supporte les réseaux LTE 4G plus rapides (chez AT&T, Sprint, Verizon), grâce à une puce Qualcomm Snapdragon S4.

Maintenant, la question est: “à quel point il est bien ?” et notre but ici est de faire de notre mieux pour y répondre. Dans ce test, on espère vous donner une impression réaliste de ce qu’offre l’utilisation du Samsung Galaxy S3 sur le terrain. Prêt ? [galerie photos]

Caractéristiques techniques

Écran: HD Super AMOLED, 4.8”, 1280 x 720, 306 PPI avec Gorilla Glass 2.0
Dimensions: 131.3 mm x 63.7 mm x 8.6 mm, 132.95 grammes
OS: Android 4.0 / Ice Cream Sandwich
Processeur: SnapDragon S4 1.5 Ghz Dual-Core avec 2Go de RAM
Stockage: 16Go + microSDHC ou 32 Go
Batterie: Li-ion 2100 mAh
APN sur la façade arrière: 8 mégapixels avec LED, autofocus, capture vidéo
APN sur la façade avant: 1.9 mégapixels
Réseau AT&T: 3G, HSPA+, 4G LTE (et WiFi)
Réseau Verizon: 3G, 4G LTE (et WiFi)
Réseau T-Mobile: HSPA+ (et WiFi)

Contexte

Nous utilisons tous les smartphones de façon différente, alors il est important de vous dire ce que je fais avec un smartphone: généralement, je vérifie souvent mes emails avec l’app email intégrée (via Microsoft Exchange), et je répond modérément, car taper sur le clavier virtuel est pénible. On surfe sur le web plusieurs fois par jour pour voir des sites de news, mais rarement pour regarder des films ou lire la musique. Peu d’appels téléphones – peut-être 10mn par jour, voire pas du tout.

Côté “apps”, il y a quelques réseaux sociaux principaux (FB, G+, FourSquare), un gestionnaire de reçus et des apps random (<20), mais je ne joue que rarement aux jeux ou effectue quelque chose de super-intense comme l’édition vidéo. J’aime effectuer des check-in réguliers. Ce modèle d’utilisation affectera l’autonomie de la batterie et la perception de quelles fonctionnalités sont utiles. Maintenant, vous connaissez mes positions…

Design industriel (très bon)

Le Samsung Galaxy S3 a un boîtier légèrement plus mince, plus arrondi et un design plus élégant que son prédécesseur: l’excellent Galaxy S2. Contrairement au S2, la surface de la façade arrière est lisse, et il n’y a aucune bosse en bas. Les lignes sont donc pures. En parlant de la façade arrière, Samsung a fait une façade optionnelle qui inclut un protecteur d’écran. Malin!

Bien qu’il soit en plastique, le Galaxy S3 a une bonne qualité de fabrication, la version en blanc incarne mieux le design que le modèle bleu. Certaines personnes n’apprécient pas l’impression de “plastique” de la gamme Galaxy, alors pour elles, on leur recommanderait d’acheter un étui, ou de regarder vers le HTC One X, qui a un boîtier en polycarbonate avec une finition soft touch.

L’intégration physique de l’APN est également plus subtile que le précédent modèle, ce qui donne un look plus élégant à l’ensemble du téléphone. Samsung présente le design comme étant inspiré par la nature, et plus particulièrement par les galets. Les lignes plantureuses associées à la surface lisse font certainement penser aux pierres rondes.

Comme d’habitude, Samsung reste minimaliste sur les boutons physiques sur les côtés: à droite, vous trouverez le bouton power, le volume est à gauche et le bouton est en bas de l’écran.

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=qRMUIFnxMck&w=640]

Écran (excellent)

Comme d’habitude avec Samsung, l’écran Super-AMOLED est génial, sa qualité est comparable aux autres smartphones haut de gamme tels que le HTC One X. Cependant, la technologie AMOLED délivre des couleurs plus saturées, ce qui me plaît bien, car je suis designer, donc je préfère les couleurs plus vives plutôt que’une transcription précise de la réalité.

Le contraste est très bon et le noir est vraiment noir. En comparaison, sur le HTC One X, le noir est légèrement gris. Cependant, le One X reproduit la “réalité” plus précisément, en particulier quand il utilise l’écran comme un viseur APN. Dans l’ensemble, les deux appareils offrent une très bonne qualité d’écran, avec un léger avantage pour Samsung.

Sous la lumière directe du soleil, l’écran est toujours lisible et offre une visibilité/lisibilité comparable à l’iPhone 4S et le HTC One X (voir photo).

Quoi de neuf ?

Comme nous l’avons écrit dans un précédent paragraphe, le Samsung Galaxy S3 a un design plus élégant et plus épuré que son prédécesseur le Galaxy S2, nous sommes contents de la disparition de la bosse sur la partie inférieure de la façade arrière, l’utilisation d’une surface lisse au lieu de la finition texturée et le nouveau boîtier arrondis.

L’habituel écran Super AMOLED est plus grand (4.8”) et il a une résolution plus élevée (1280×720) que le précédent modèle qui ne faisait que 4.3” et une résolution de 800×480 qui était le standard à ce moment-là. L’écran du Galaxy S3 est également un poil plus grand que celui du HTC One X (4.7”).

Bien entendu, ce dernier téléphone utilise une puce bien plus rapide, et nous en parlerons un peu plus loin dans le test.

Nouveautés / Fonctionnalités spécifiques

Samsung déclare qu’il a conçu le Galaxy S3 pour interagir avec les “objets du monde réel”, ce qui est une façon originale de dire que Samsung voulait s’assurer que son dernier téléphone soit utile dans les situations du monde réel. Pour ce faire, la firme a ajouté quelques fonctionnalités qui utilisent les technologies, telles que NFC (Near field communications) et WiFi-Direct.

NFC est un protocole de communication sans fil à très courte portée qui permet aux appareils d’échanger de petits paquets de données. La portée est si courte qu’il est commode de dire qu’on doit mettre en “contact” afin d’initialiser le transfert, mais ça devrait marcher à travers du verre, par exemple. Samsung a modifié la fonctionnalité NFC d’Android pour supporter des transferts jusqu’à 1Go.

WiFi-direct permet à deux appareils ou ordinateurs de communiquer l’un avec l’autre sans avoir à passer par un router (lequel gère habituellement les adresses IP de chacun). Cela permet à WiFi-direct de marcher de la même façon que le Bluetooth, sauf qu’il a une bande passante beaucoup plus élevée.

GroupCast via WiFi-Direct: GroupCast est typiquement utilisé pour partager des documents avec d’autres téléphones via WiFi-direct (même router). Tout d’abord, tous les participants doivent se connecter à la même session, puis l’appareil “master” peut diffuser tandis que les participants peuvent écrire des notes au-dessus de l’information partagée. On peut partager une présentation Powerpoint par exemple. On aime bien l’idée, mais il faut que les autres personnes aient également GroupCast, alors jusqu’à ce qu’il devienne plus universel (et même indépendamment du fabricant), il y des chances pour que les professionnels restent sur le bon vieux projecteur.

AllShare peut envoyer une vidéo depuis le Samsung Galaxy S3 vers une TV Samsung qui est compatible (on a essayé avec une Samsung LED 8000D). AllShare est basé sur DLNA, et bien que ça pourrait fonctionner avec des TVs non-Samsung, vous pouvez imaginer qu’avoir tous les appareils d’une même marque est probablement plus simple. AllShare peut également agir comme un serveur local qui vous permet d’accéder à un contenu local depuis le web. Pour cela, vous devrez créer un compte Samsung afin que les serveurs de Samsung puissent initialiser la connexion entre vos appareils sur Internet.

Commandes vocales Samsung – application S Voice (pourrait être mieux)

Nous avons testé l’application S Voice qui est listée comme l’une des fonctionnalités-clé sur le site web officiel du Samsung Galaxy S3.

Dans de nombreuses situation, S Voice ne comprend pas ce que nous disons, et cela pourrait être dû à notre accent étranger en anglais. Cependant, le Google Voice Commands comprend parfaitement des phrases telles que “Trouve des restaurants” or “422 Townsend street”. Pour ce dernier, S Voice comprend “422 Canton Street”… Quand on a demandé “Comment est la météo” les deux applications l’ont bien saisies, cependant S Voice était beaucoup plus lent à retourner les résultats que Google.

Les résultats seraient peut-être meilleurs si vous n’avez aucun accent, cependant, il n’est pas rare que dans une même langue, on y trouve de nombreux accents, alors il est bien possible que ces personnes rencontrent les mêmes difficultés avec S Voice.

Notez que lorsqu’ils retournent des résultats similaires pour certaines questions, le Google Voice Commands n’interagit pas avec les apps au même niveau que S Voice. Google ne pourrait pas régler une alarme par exemple.

Samsung Smart Stay: Selon Samsung, Smart Stay utilise la technologie de suivi des yeux pour empêcher l’écran de se mettre en veille quand vous le regardez. Cette fonctionnalité est transparente pour l’utilisateur, et nous n’avons remarqué aucun souci.

Smart Alert: Une fonctionnalité que nous n’avons pas eu le temps d’essayer: Smart Alert détecte quand vous loin du smartphone et il déclenche une petite vibration pour vous alerter quand vous avez raté des appels ou messages.

Tags programmables TecTiles: comme vous l’avez peut-être vu précédemment, Samsung vend des tags NFC programmables que vous pouvez programmer depuis l’appareil. Vous pouvez simplement télécharger l’app Samsung TecTile. Cette application vous permet de programmer un Tectile et de l’associer à plusieurs types d’action qui peuvent être mise en œuvre dans Settings and Apps, Phone and SMS, Location/Web and Social Networks.

Chaque type d’action vous permet de déclencher une sorte de réponse prédéfinie, comme envoyer un SMS, lancer une app ou mettre à jour un statut de réseau social. C’est seulement une des premières applications, et le potentiel de NFC est extrêmement vaste. TecTile est très cool car il vous permettra d’automatiser de nombreuses actions, facilement. Voici quelques exemples de ce que nous avons fait avec les TecTiles:

1/ Préparer le téléphone pour la nuit: en touchant un seul TecTile sur la table de nuit, il est possible de: a/ régler une alarme b/basculer en mode nuit c/mettre le téléphone en mode silence d/éteindre les WiFi et Bluetooth pour économiser de la batterie – pas mal en mettant juste le téléphone sur le tag, hein ?

2/ En collant un tag sur le support de voiture du smartphone, y insérer le téléphone a/basculerait en mode voiture b/ allume le Bluetooth pour l’appairer avec la voiture ou l’oreillette c/ envoyer un SMS à quelqu’un pour dire que vous êtes dans la voiture.

Ce sont deux exemples simples de ce qui peut être effectuer, mais vous pouvez imaginer que les développeurs d’app et les commerçants/services auront certainement des tonnes d’idées. Pour le grand public, Samsung vend les TecTiles par paquet de 5 au prix de 14.99$.

Applications révolutionnaires (Killer apps)

S Memo (très bon): S memo a été introduite avec le Samsung Galaxy Note, l’app comprend une reconnaissance d’écriture manuscrite géniale, ainsi que des capacités de dessin, que vous utilisiez vos doigts ou un stylet. Contrairement au Note, le Galaxy S3 n’a pas de stylet, cependant, il est très facile d’écrire avec votre doigt et la reconnaissance d’écriture manuscrite marche bien, jusqu’à présent, c’est le meilleur qu’on ait vu sur Android.

Le seul inconvénient, c’est que l’interface utilisateur n’est pas très conviviale quand il s’agit de trouver la touche qui passe du clavier QWERTY à l’écriture manuscrite. A cause de sa taille plus étroite, le clavier virtuel du Galaxy S3, contrairement à celui du Galaxy Note, n’a qu’une seule touche pour accéder à divers modes de saisie, et vous devez continuer d’appuyer sur la touche pour passer de l’un à l’autre: commandes vocales, clavier, écriture manuscrite et paramètres. Les utilisateurs qui ne lisent pas les tests ou le manuel d’utilisation ne pourraient pas découvrir les options facilement.

A gauche: HTC One X. A droite: Samsung Galaxy S3

Clavier virtuel: Ironiquement, malgré des centaines de milliers d’apps à leur disposition, la plupart des utilisateurs évoquent toujours la communication basée sur le texte comme étant l’application “vitale” pour eux. C’est pourquoi vous ne devez pas sous-estimer l’importance d’un clavier virtuel. Plus vous voulez être productif, et plus cet élément pourrait vous entraver.

Le clavier virtuel du Samsung Galaxy S3 ressemble beaucoup au clavier par défaut d’Android 4.0. Il est simple et clean. Par défaut, notre fonctionnalité de prédiction de texte était sur OFF, ce qui rendait le clavier rapide et réactif. On le préfère de cette façon, car la prédiction de texte est basée sur un dictionnaire, et souvent ce n’est pas très bon quand vous parlez plus d’une langue, ou que vous utilisiez des termes techniques ou de l’argot. Si vous écrivez en anglais, cela pourrait aider, alors c’est vraiment à vous de voir.

Email (très bon): L’expérience email est plutôt très bonne. Samsung a choisi l’approche de rendre les titres très gros et lisibles, au lieu de montrer une prévisualisation plus détaillée du message. Il est possible de flaguer et de sélectionner plusieurs emails pour des opérations en lot, alors la conservation devrait être facile. La typographie pourrait être mieux, mais on doute que beaucoup de gens s’en plaignent.

Certains clients email “trichent” en ne vérifiant que les notifications, mais téléchargent le message que quand vous ouvrez l’app email. Cela *pourrait* économiser de la batterie, mais c’est un désagrément majeur à mon avis. Heureusement, le Galaxy S3 télécharge les emails en arrière-plan pour les rendre disponibles dès que l’app Mail est lancée. Je reçois beaucoup d’emails, alors c’est important pour moi, et j’ai le sentiment que je peux travailler de façon efficace avec cela.

Sur une base quotidienne, les fonctionnalités les plus importantes sont la recherche et le téléchargement en arrière-plan. Ne pas avoir une recherche est hors de question, et que l’app ne télécharge les emails que quand vous l’ouvrez est frustrant.

Calendrier (très bon): Le calendrier est assez efficace. Il est bien conçu, et la disposition de l’ensemble et la typographie sont bien mieux que l’app Email. On pense que deux équipes différentes ont travaillé dessus. Quoi qu’il en soit, vous pouvez voir votre calendrier par jour/semaine/mois ou par évènement à venir, lequel est un favori pour beaucoup. Ajouter un évènement est simple, grâce à un écran qui est particulièrement compact. Il est également possible de créer des tâches, mais malheureusement, ils ne synchronisent pas avec les taches d’Outlook. Vraiment dommage, mais on y survivra.

Facebook: Aucun problème ici. Facebook est un « classique » et une fois que vous avez installé l’app, vous aurez à peu près la même expérience que sur n’importe quel autre smartphone moderne. Le principal inconvénient de Facebook est la quantité de requêtes réseau et de bande passante que l’app utilise. Quand Facebook Camera sortira sur Android, les choses seront bien plus faciles pour cet aspect du réseau social. Jusque là, vous êtes coincés avec l’app Facebook existante.

Google Maps: il est déjà excellent sur on Android, cela ne fait aucun doute. Ma fonctionnalité préférée: le pré-chargement de la carte de la région qui vous permet de télécharger une carte de 26km² sur votre stockage local. Ça c’est du solide !

Skype: les appels audio marchent bien sur Skype et c’était clean. Cependant, nous avons rencontré des soucis avec le vidéo chat. Nous n’avons pas pu afficher la vidéo entrante, et bien qu’on pouvait se voir sur l’écran, la personne de l’autre côté de la conversation ne pouvait pas nous voir. On a eu notre part de problèmes Skype, mais ça marche très correctement sur beaucoup d’autres appareils sous Android, alors on espère que Skype et Samsung vont travailler ensemble la dessus.

Divertissement

Lecture vidéo (excellent): La lecture vidéo est excellente, sur la fluidité et sur la qualité de l’image, grâce à un écran génial et un processeur graphique puissant. Nous avons testé les bandes-annonces HD en streaming sur WiFi depuis YouTube et des fichiers vidéo stockés localement sont accessibles dans l’app Gallery.

Cependant, il y avait une petite chose qui nous ennuyait quand on regarde un film depuis l’app Gallery: les paramètres généraux de luminosité étaient impossibles à maintenir pendant que la vidéo jouait, l’image devenait légèrement plus sombre de façon soudaine. Chaque fois qu’on faisait pause, l’image revenait à la normale. Ça ne s’est pas produit dans l’app YouTube, alors il semble que ce soit un bug isolé relatif à l’app Gallery, nos deux unités de test se sont comportés exactement de la même façon. Nous poserons la question à Samsung sur ce point, ce sera probablement résolu avec la prochaine mise à jour de logiciel.

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=Y83oHl06iq4&w=640]

Jeu vidéo (excellent): équipé d’un processeur graphique Adreno 225 rapide et de deux CPUs Cortex A9 sur mesure qui ont des unités à virgule flottante plus puissantes, le Galaxy S3 peut faire marcher les jeux à une vitesse étonnante. Par exemple, on pouvait faire marcher le jeu Riptide GP à un solide 60FPS dans le premier niveau. En fait, c’est difficile de trouver des jeux ou des benchmarks qui vont mettre à l’épreuve ce hardware pour le moment. (Notez que la vidéo ci-dessus lit à la moitié du framerate réel [le nombre d’images affichées à l’écran par seconde])

Le haut-parleur est cette "grille" à côté de l APN

Haut-parleur – qualité (très bon): le haut-parleur du Samsung Galaxy S3 utilise un design sur la façade arrière, qui est clairement assez fort, mais qui a tendance à bien fonctionner quand le téléphone est à plat sur une table à cause du son qui “rebondit” vers l’utilisateur. Bien que l’intensité ne soit pas un problème, on a trouvé que le son a moins de “volume” (dans le sens volumétrique) que le HTC One X qui a le meilleur haut-parleur du moment.

Traitement de l’image (excellent)

Application APN, photo et capture vidéo (Excellent): L’interface utilisateur de l’APN est facile à utiliser et offre une large gamme de fonctionnalités, y compris prendre des photos tout en enregistrant en mode vidéo, panorama, détection du sourire, mode rafale, divers modes scènes et plus encore. Le HTC One X délivre des fonctionnalités similaires.

On a une légère préférence pour la simplicité de l’interface utilisateur du HTC, en particulier les deux gros boutons, un pour l’enregistrement vidéo, l’autre pour capturer des photos. Ils sont plus faciles à manipuler que le bouton sliding de l’application APN du Galaxy S3. Le HTC fait aussi du bon boulot en mode rafale, vous avez juste à maintenir le bouton déclencheur pour l’activer, sur le S3 vous devez plonger dans les menus pour changer le mode avant de commencer à appuyer sur le déclencheur.

Dans l’ensemble, les deux applications APN offre une qualité similaire et un bon ensemble de fonctionnalités, contrairement à l’iPhone 4S qui a “zéro flexibilité”: vous ne pouvez sélectionner aucun mode de prise de photos, sauf avec ou sans flash, et vous êtes coincés avec une seule résolution d’image.

Photo prise avec le Samsung Galaxy S3

Photo prise avec le HTC One X

Photo – qualité (Excellente): De façon similaire au marché traditionnel des APN, la course au mégapixel est également présente sur le segment du smartphone, alors le Galaxy S3, comme le HTC One X, a un APN 8 mégapixels sur la façade arrière avec autofocus et flash LED. Sauf pour le Nokia PureView, 8 mégapixels est désormais le nouveau standard pour les smartphones haut de gamme.

On a testé la qualité de l’image entre le HTC One X et l’iPhone 4s, et dans l’ensemble, la qualité de l’image est comparable sur tous les téléphones. Il y a de légères différences ici et là, mais rien qui mérite d’être signalé. Par exemple, l’iPhone 4s semble un peu mieux dans les zones à l’ombre (voir la photo de la rue), mais il a plus de bruit que les deux autres.

Voyez par vous-mêmes les photos ci-dessous, pour accéder aux versions HD, allez sur notre compte Flickr Ubergizmo.

Vidéo – qualité (excellente): La qualité de la vidéo est excellente, et elle est légèrement plus fluide que ce que le HTC One X délivre: le Galaxy S3 enregistre à 30 fps tandis que le One X le fait à 24 fps. Comme vous pouvez voir sur les films qu’on a enregistré (allez sur notre compte Flickr), les deux appareils ont moins de lumière parasite et délivre une image plus nette que l’iPhone 4s.

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=ijumrloTkxg&w=640]

Share Shots et Buddy Sharing sont deux fonctionnalités qui sont basées sur WiFi direct. Share Shots permet à un groupe d’amis photos de copier les photos vers tous les smartphones qui sont connectés via une session Direct-WiFi. L’idée est que vous n’aurez besoin de demander à vous amis d’envoyer les photos après la fête, et vous pouvez rentrer à la maison avec toutes les photos dans votre téléphone. Ça ne marche que si les téléphones sont dans une portée WiFi direct, alors si vous vous écartez trop l’un de l’autre, vous pourriez perdre la connexion.

Buddy Sharing est un peu différent: après avoir pris une photo d’un ami, le téléphone reconnaîtra cette personne et peut accélérer le partage en pré-renseignant l’option de partage pour vos amis. En fin de compte, cela économise des “tapotements (taps)”, ce qui fait gagner du “temps”.

Mode Smart Burst: L’APN prend plein de photos, et après les avoir analysées, il suggère la meilleure image. Si vous approuvez, le Galaxy S3 va supprimer les photos inutilisées pour vous. Désormais, les photos prises en rafale ne se transforment plus en un cauchemar pour le stockage.

Performance

Dans sa forme originale, le Samsung Galaxy S3 était équipé avec le propre processeur Exynos quad-core de Samsung. Cependant, pour s’adapter aux exigences 4G LTE des opérateurs de téléphonie aux U.S, Samsung a opté pour le Qualcomm Snapdragon S4 dual-core SoC avec un processeur graphique Adreno 225, lequel est la puce préférée de nombreux fabricants de téléphone en ce qui concerne la 4G LTE.

On a déjà vu le Snapdragon S4 en action avec le Sprint HTC EVO 4G LTE, alors on s’attendait – et on a eu- une très bonne performance de deux téléphones Samsung Galaxy S3 qu’on a au bureau. Pour illustrer cela, on a fait quelques benchmarks, et voici les résultats:

Antutu est un benchmark pour la performance de l’ensemble du système (CPU, graphisme, stockage), et ce qu’il montre, c’est que dans l’ensemble, la plupart des téléphones ont une performance comparable. Cela signifie qu’à moins que vous fassiez quelque chose de très spécifique (comme “jouer” ou “télécharger”), ces téléphones devraient fournir une performance d’ensemble similaire.

Comme vous pouvez le voir, le Galaxy S3 est parmi les meilleurs candidats, et ici la puce Tegra gagne parqu’Antutu a un bon test pour la performance multi-core. A ce jeu, une puce quad-core comme Tegra 3 aura tendance à gagner. Pour être juste, le Snapdragon S4 dépasse le Tegra 3 en benchmarks flottants. Les calculs flottants ont tendance à être important pour les calculs scientifiques, les simulations de jeu et des choses de cette nature. D’un autre côté, le multi-core est utilisé de façon native (to a point) par l’OS et les instructions non flottantes sont utilisées plus souvent. Différences architecturales intéressantes.

Nenamark 2 est un test qui essaie de mesurer la performance du processeur graphique. Il est pratique, mais n’oubliez pas que les derniers jeux utilisent des techniques beaucoup plus complexes qui ne sont pas représentés dans ce test.

Avec une moyenne de 59.7 frames par seconde, ou 55 mégapixels par seconde (55 millions de pixels sont traités par seconde), Le GPU Adreno 225 du Snapdragon S4 gagne facilement ce concours, et ce n’est pas un petit exploit. Ce truc est vraiment rapide. En fait, ce benchmark ne montre même pas la vitesse réelle du GPU Adreno 225 parce que le framerate est plafonné à 60FPS une grande partie de la démo. En un mot, le Snapdragon S4 rend le benchmark obsolète.

SunSpider est un test Javascript qui mesure principalement la qualité du moteur Javascript. On a déjà vu la performance passer à 100% après des mises à jour de logiciel, alors ce n’est peut-être pas un super test pour le CPU. Il utilise un single-core, alors il ne pourra pas trop faire la différence entre des architectures single et multicore. Aussi, ne le considérez pas comme un test de “performance web”, parce que ça ne l’est pas. La performance web « perçue » est principalement ressentie lors du temps de chargement et du temps de rendu, les deux n’ayant souvent rien à voir avec la performance Javascript, particulièrement sur mobile.

Je ne suis pas certain de savoir pourquoi l’EVO 4G LTE est plus rapide que le Samsung Galaxy S3 dans ce test. Cela pourrait être une différence dans la performance de la mémoire, ou une version différente du moteur Javascript. La deuxième place n’est pas si mal.

Performance perçue: Les benchmarks synthétiques ne peuvent pas nous emmener plus loin. Ce qu’ils ne peuvent pas montrer par exemple, c’est l’expérience utilisateur qui est fluide et réactive (la réactivité n’est pas toujours améliorée par la puissance brute du processeur). En fin de compte, à quoi bon une performance brute si vous ne pouvez pas la percevoir ?

La performance « perçue » du Galaxy S3 est excellente. Le téléphone est rapide et réactif, et il n’a aucun souci particulier, ce qui est toujours rassurant pour un téléphone sous Android. En fait, le téléphone est si réactif que je pense que les animations de l’interface utilisateur le ralentissent, et on aimerait avoir une option pour les désactiver pour obtenir une productivité maximale.

Divers

Assistive light widget: c’est un widget lampe-torche qui allume ou éteint la lumière LED de l’APN. C’est génial parce que c’est plus rapide que n’importe quelle app et c’est parce qu’il n’y a pas de temps de chargement. Le widget est toujours chargé et prêt à l’action. Bravo.

Pas de widget Power: où est parti le widget Power ? C’est certain, on peut accéder à toutes ces fonctionnalités dans la zone de notification, mais avoir le widget Power sur la page d’accueil est la meilleure façon de voir si quelque chose devrait être éteint, comme le WIFI ou le GPS. Heureusement, il y a le power control widget de PainlessDeath.

Autonomie de batterie (Bien+)

Avec une baisse 13% en une nuit (8h), l’autonomie de batterie dans les meilleures conditions, ce n’est pas ce à quoi nous nous attendions. Les autres appareils équipés avec la même puce s’en sortent beaucoup mieux, avec 4%, tandis que les top phones sont autour de 8-9%. Nous devons nous attaquer de nouveau à ce test et s’assurer que les conditions sont exactement les mêmes ou aussi proches que possible, mais pour le moment, ce sont les chiffres obtenus lors de notre test.

Rappelez-vous que l’autonomie de la batterie varie beaucoup selon les apps qui tournent en arrière-plan, votre réception réseau, la densité de votre réseau local et le temps total où l’écran est allumé. Vous pouvez toujours vous référer au rapport de la batterie Android pour voir ce qui consomme l’énergie. Enfin, n’oubliez pas que les transactions réseau générées par les apps peuvent apparaître comme “Android”, car en fin de compte, c’est l’OS qui gère ces transactions.

Conclusion (Excellent)

Il est juste de dire que le Galaxy S3 est un excellent smartphone. Bien qu’il ne soit pas la “révolution” que les fans de Samsung attendaient, le S3 mérite sa place dans le panthéon d’Android. Son design avait soulevé de nombreuses controverses, mais nous, on l’aime beaucoup. Les courbes du téléphone fait qu’il est très facile de le manipuler et le smartphone semble étonnamment léger – même si en fait il n’est pas plus léger que le HTC One X – c’est la puissance du design je suppose.

L’objectif presque fanatique de Samsung de fournir des fonctionnalités véritablement utiles à l’utilisateur final mérite des félicitations. Bien que tous les projets ne finissent pas en succès, des choses comme le S-Memo, S-Voice et TecTiles ont démontré un très grand potentiel en faisant une vraie différence dans la vie quotidienne. Et pour finir, la qualité hardware de l’APN et du logiciel rend le Galaxy S3 agréable à utiliser pour la photographie occasionnelle, laquelle est la deuxième activité pour les utilisateurs de smartphone.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité