Preview : Transformers : La Chute de Cybertron

logo transformers

Après un Transformers : Guerre Pour Cybertron, qui présentait quelques petits défauts de répétivité, mais se rattrapait sur un bon multi et une bonne dose d'action et de tôle froissée pour nous offrir un bon petit jeu, High Moon Studio revient plus motivé encore avec son nouvel épisode : La Chute de Cybertron.

Suite directe, le prochain titre de la saga s'annonce donc plus ambitieux et nous offre la possibilité d'explorer un arc peu développé de la saga, la tentative desespérée pour quitter Cybertron et rallier la Terre. Petit tour rapide d'un jeu 100% action qui en a sous le capot en plus d’offrir une jolie carrosserie.

transformers la chute de cybertron

Le jeu se présente donc comme un titre action à la 3ème personne et nous proposera d’incarner aussi bien des Autobots que des Decepticons. Pas de jaloux, un large choix de Transformers sera à l’honneur, avec même des Dinobots aux capacités différentes de leurs frangins Autobots. Le solo sera donc l’occasion d’enchaîner des missions musclées ou l’action s’enchaîne non stop. Premier bon point, on a beau avoir des missions relativement jalonnées, il est entièrement possible de l’aborder de plusieurs façons, les développeurs semblent avoir mis l’accent sur la liberté, ainsi vous aurez très bien la possibilité de jouer uniquement transformé si l’envie vous chante ou bien de rester quasiment tout le temps en véhicule.

transformers la chute de cybertron

Petit plaisir d’initié, la variété des robots permettra de prendre son pied : voiture, hélicoptère, dinosaure, titan, on aura vraiment le choix durant la campagne afin de varier au maximum, avec une mention spéciale à Grimrock le Dinobot T-rex qui offre des séquences de beat-them-all à l’ancienne avec du bon corps à corps et des exécutions spectaculaires. Le gameplay du titre est d’ailleurs bien pensé. C’est du classique avec la possibilité de se mettre à couvert, mais tout répond au doigt et à l’oeil et c’est un plaisir de manipuler son avatar. Sur la version preview, une visée automatique venait un peu trop faciliter la vie, mais on suppose qu’il sera possible de la désactiver. Le champs de bataille offrira son lot de munitions et power ups à ramasser. Enfin, quelques cinématiques feront avancer l’histoire. Au final le titre n’offre rien de révolutionnaire, mais il pose des bases solides en capitalisant sur un genre qui a fait ses preuves en offrant une maniabilité agréable et réactive, chose pas forcément évidente sur pas mal de titres actuels.

transformers la chute de cybertron

Côté multi, il n’était pas possible de l’essayer, mais la présentation du mode faisait envie. Se basant sur un système de classe, il est possible de choisir la sienne parmi 4, infiltrator (voiture), destructor (camion), scientifique (avion) et titan (tank). On pourra ensuite personnaliser l’apparence, avec différents équipements, de la peinture plus ou moins métallisée, pour offrir une apparence unique. Pour éviter les abus, ces modifications sont purement cosmétiques et le jeu devrait proposer un multi en équipe compétitif ou le team work et la variété des classes permettra de l’emporter sur l’équipe adverse. Le mode Escalation déjà précédent dans le précédent jeu sera de retour, similaire au mode Horde de Gears Of Wars, il faudra lutter contre des groupes d’ennemis de plus en plus forts.

transformers la chute de cybertron

En définitive La Chute de Cybertron s’annonce un cran au dessus de son prédécesseur Guerre Pour Cybertron. Si graphiquement le jeu manque encore un peu de finition il offre une direction artistique totalement différente des films et de la série animé, une originalité bienvenue, avec des décors immenses et des situations qui tournent très vite à l’épique. La réalisation accusait bien quelques baisses de framerate, mais nul doute que le jeu en version finale saura ravir les mirettes des amateurs de gros robots rutilants. Et vu le gameplay solide et l’ambiance bien plus mature que les films de Michael Bay, on aurait tort de passer à côté sans y jeter un oeil. Prévu pour le 31 août 2012, le titre est à suivre de prêt aussi bien pour les fans que pour les autres, car il pourrait bien constituer une petite surprise pour se distraire à la rentrée des classes.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. qui est ce personnage sur la première photo qui tourne le dos au gros vilain mechant aux yeux rouges? je l’ avais en jouet étant gamin, il se transformait en pistolet….. :)

  2. « Le gros méchant », c’est Grimlock, le plus « Badass » des Autobots (donc des gentils…)
    Le pistoclet, c’est Schock Wave », le « Mr Spock » des decepticons (un gros vilain donc…)

  3. Hey. I discovered your own blog site the particular on the internet. A great article. I will make sure to bookmark this as well as go back to find out more of one’s information. Thanks for the particular article. I willcertainly return.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité