BenQ présente son G1

BenQ G1

BenQ G1Le constructeur BenQ annonce aujourd'hui son G1, un tout nouvel APN F1.8, disposant en plus de cela d'un écran pivotant. L'écran pivotant serait-il tendance ces derniers temps ? Euh, oui...

BenQ vient donc de présenter son G1, un APN F1.8 à capteur CMOS de 14 mégapixels offrant, c'est visiblement la mode (Samsung y a également succombé dernièrement) un écran pivotant de 3" (920 000 pixels). En plus de cela, cet appareil, s'appuyant sur un objectif asphérique (réalisé à partir de 7 lentilles en 6 groupes) ainsi que sur une lentille grand angle de 24 mm, va être en mesure de capturer des vidéos en 1080p.

Plus simplement, il devrait s’agir d’un appareil photo pensé pour le grand public souhaitant faire des clichés dotés de flous artistiques (vous savez, le sujet au premier plan est net, l’arrière plan flou, et c’est emballé !), mais aussi des clichés à la volée, sans devoir passer par la case réglages des minutes durant. D’ailleurs, le G1 proposera aussi un filtre MagiQ, pour créer des images éthérées, une fonction HDR-art, des fonctions Peinture à l’huile et Croquis, une fonction Accentuation et aussi 20 modes Scène différents (Lomo, Fisheye, Jouet, Panorama 360°, etc.)

Sortie prévue dans le courant du mois de juillet 2012 au prix de 239€.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. J’ai hâte de voir le test : il entre en concurrence frontale avec le XZ-1 mais l’ouverture ne fait pas tout (surtout en zoom on passe à du 1:4,9, le xz-1 reste à 1:2,5). Je doute que l’optique rivalise avec celle de ce dernier, mais pour 100-150 € de moins pourquoi pas.

  2. flous artistiques : vous savez, le sujet au premier plan est net, l’arrière plan flou…
    Plutôt la profondeur de champ, que les compacts peinent à rendre de par leur faible ouverture.

    1. Les compacts ne peinent pas à rendre la faible profondeur de champ de par la faible ouverture de leur objectif (1.8 c’est pas mal!) mais de par la petite taille de leur capteur.
      Par ailleurs « des clichés à la volée, sans devoir passer par la case réglages des minutes durant. » c’est justement l’apanage des (vrais) appareils photos que de permettre un accès aisé aux réglages manuels pour controler de sa photo de bout en bout… et pouvoir faire des flous artistiques avec une faible profondeur de champ parce qu’on en a envie, et non pas parce que l’appareil ne sait rien faire d’autre à ce moment précis…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité