Vole vélo, vole !

velo volant fbike

Les voitures volantes ? C’est un rêve du 20e siècle. Nous au 21e siècle, nous ne voulons pas de voitures. Nous voulons des vélos, et des vélos volants. C’est exactement ce que proposent des ingénieurs tchèques avec leur Fbike, un vélo capable de vous propulser dans les airs à la seule force de vos mollets.

Ou presque.

Nous avons déjà vu que l’hélicoptère à pédale peinait à faire décoller un homme. J’imagine mal que ce vélo puisse un jour être utilisable. Et pourtant…

Ce vélo est équipé d’une batterie électrique qui viendra en aide au cycliste quand il voudra prendre un peu d’altitude par rapport au sol. Equipé de 2 hélices d’1,3 mètre positionnées à l’avant et à l’arrière, le vélo prend autant de place sur la route qu’une voiture puisqu’il fait 3,5 mètres de long. 2 autres hélices de 65 cm de diamètres se trouvent de chaque côté. Ces hélices sont orientables et permettent au vélo de prendre des virages. Le vélo complet pèse 85 kg.

Lorsqu’il est au sol, le vélo avance à la seule force des jambes et il peut se faire aider des hélices latérales qui lui permettront d’atteindre les 50km/h pendant 30 à 50 minutes selon la batterie, le vent etc.

Pour s’envoler, le cycliste appuie sur un bouton sur le guidon et cela met en marche les hélices qui sont actionnées par des moteurs électriques. Pour l’instant le vélo est incapable de faire de longs trajets, puisqu’il ne peut voler que 3 à 5 minutes. L’idée est vraiment séduisante si ça fonctionne. Premiers tests prévus en août. Affaire à suivre donc. [Designyourdreams]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Vous me faites rire GIZMODO.
    Vous ne vous relisez donc pas.
    En haut de l’article vous dites :
    « C’est exactement ce que proposent des ingénieurs tchèques avec leur Fbike, un vélo capable de vous propulser dans les airs à la seule force de vos mollets. »,
    et à vers la fin de l’article vous précisez :
    « Pour s’envoler, le cycliste appuie sur un bouton sur le guidon et cela met en marche les hélices qui sont actionnées par des moteurs électriques. Pour l’instant le vélo est incapable de faire de longs trajets, puisqu’il ne peut voler que 3 à 5 minutes. ».
    Alors donc, le vélo vole à la force des mollets grâce à un moteur éléctrique.
    Vous me faites bien rire.
    Moi ce que je comprends c’est que le vélo avance comme tout vélo pour la force de nos jambes et que lorsque le cycliste le souhaite il enclenche le moteur électrique soit pour le propulser à 50km/h soit pour le faire s’envoler.
    A part le délire que cela représente en conception, je ne voit pas l’intêret de cette « prouesse » de faire voler un vélo de 85kg, qui ne doit pas être très maniable.

    BREF, relisez-vous avant de publier un article.

    1. Et toi tu devrai lire jusqu’au bout… 😉

      « un vélo capable de vous propulser dans les airs à la seule force de vos mollets.

      Ou presque. »

      Ce n’étais donc juste qu’une pointe d’humour que tu n’as sans doute pas perçu

  2. Haha ! La bonne blague, c’est impossible (cf : les multiples expériences menées jusqu’à là, le corps humain n’a pas la puissance nécessaire pour assurer un vol sur la durée, le reccord du monde est de 50 secondes avec un appareil avec 4 hélices de plus de 5m de diamètres et pesant moins de 30kg…)

  3. Bonjour

    Va y a voir un problème pour la France.
    Ca si il y a assistance electrique pour dépasser les 25 km/h cela n’est plus considéré comme un simple vélo mais comme un vélomoteur.
    Cela implique donc un casque et l’assurance :-)
    Sauf si on roule/vole dans un domaine privé.

    A+

    Olivier

  4. Hiya. Very cool website!! Man .. Excellent .. Amazing .. I will bookmark your website and take the feeds also…I am satisfied to find so much helpful information here in the post. Thank you for sharing..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité