MàJ : Une console open source sous Android à 100$

Ouya

Ouya100$, ce n'est pas cher payé pour une console de jeu open source. Surtout si l'on part du principe qu'elle est basée sous Android, et que son design a été assuré par Yves Behar.

MàJ : Le projet vient tout juste d'arriver sur Kickstarter. Actuellement, il aurait cumulé 190 000$... sur les 950 000$ nécéssaires !

Yves Behar, le nom ne vous dit sans doute rien, ou pas grand chose, et pourtant, il s’agit de la personne ayant assuré les design des Jambox et OLPC, deux terminaux différents, mais arborant des allures particulièrement réussies.

Ceci étant, Behar a également designé l’Ouya, ce concept de console de jeu basé sous Android, intégralement hackable. Plus précisément, la console sera facturée 100$, et livrée avec un kit développeur, du fait qu’elle se repose sur sa (future) communauté pour s’offrir un avenir. Les développeurs pourront publier leurs créations sur une plate-forme dédiée, à condition que ces dernières embrassent les codes du format free to play.

La scène underground, si elle se décidait à s’occuper de son cas lors de sa (possible) sortie prochaine, pourrait sans doute aucun lui offrir un avenir radieux et lui assurer une sacré cote de popularité auprès des joueurs bricoleurs.

[gizmodo]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. [… il s’agit de la personne ayant assuré les design des Jambox et OLPC …]

    Quand on voit le look des OLPC, il y a de quoi avoir peur, c’est très très moche. Ca ressemble a « mon premier ordinateur », par Mattel.

      1. D’accord, mais je suis persuadé qu’on peu concevoir un laptop costaud sans qu’il ressemble nécessairement à un jouet. Un jouet très moche qui plus est…

      1. Je pensais plutôt à une surcouche type UDK mais en version 100% libre. Contrairement aux idées reçues faire un jeu ne signifie pas aligner les lignes de codes.

  2. Si les OLPC sont moches / flashy / pour les gamins, c’est aussi pour qu’ils ne soient pas intéressants à voler, me semble-t-il, et éviter le trafic…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité