Facebook traque les pédophiles

Pedobear

PedobearFacebook ne plaisante pas avec l'épineux sujet de la pédophilie, et admet d'ailleurs avoir recours à une technologie dédiée pour débusquer les cas potentiels qui pourraient éclore sur son réseau.

Le réseau social de Zuckerberg ne badine pas avec la pédophilie qui pourrait éventuellement être rencontrée sur son réseau, et d'ailleurs, il a déployé un système de surveillance des conversations privées établies. Rassurez-vous : vos bla-bla avec votre meilleur ami, les membres de votre famille, etc, ne seront pas épiés, à moins bien sûr que vous ne commenciez à évoquer des activités pédophiles, criminelles, ou plus généralement "borderline".

Les criminels et prédateurs sexuels sont tout naturellement les proies directement visées par Facebook, qui prend un grand soin, grâce à son système de surveillance, à scanner les conversations entre des membres n’ayant pas forcément de raison de se parler via son système de messagerie instantanée. Par exemple, deux personnes ayant une différence d’âge marquée ou aucun ami en commun seront sans doute visées, et les phrases de leur conversation pourraient se voir détectées, si jamais elles tendaient à passer dans le domaine de l’illégal. Le logiciel détectant quelque chose de louche, un employé humain de Facebook se penche sur le dossier, et pourra le cas échéant alerter les autorités en place.

Là encore, inutile de s’alarmer, le logiciel de Facebook détectant les conversations a été calibré pour ne s’alarmer que dans les cas extrêmes. Du coup, vous avez vraiment peu de chances pour que soient lues vos conversations privées avec votre bestah. Si, si.

[reuters]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Je ne sais pas trop quoi penser de ce genre de nouvelles… Tout comme l’action récente des Anonymous. Aujourd’hui, le système a l’air parfait parce qu’il permet de débusquer les méchants, mais si demain les méchants c’était nous ? Je veux dire, si ce que nous faisons aujourd’hui de bon droit devenait demain un délit pour un nouvel ordre noir ? L’homosexualité, le métissage sont entrés dans les mœurs et ça ne viendrait à l’idée de personne qu’il en change, mais il y a des états américains où l’homosexualité est un délit. En Afghanistan on a récemment criblé de balles une gamine de 22 ans soupçonnée d’adultère et brulé à l’acide une gamine de 15 ans qui refusait un mariage arrangé. Et si le système se retournait contre nous ?

  2. L’idée d’origine est louable.
    Cela coïncide facheusement avec la notion approximative de la vie privée qui règne chez FB.
    Et me rappelle aussi le premier chapitre de 1984…
    Je commence en avoir assez de répéter cette citation, complétez-la donc vous-mêmes :
    « Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté contre….etc… »

  3. Bon ça suffit les foutaises, je supprime mon compte.

    … Ah et puis merde, le seul moyen de supprimer un compte facebook c’est de faire présenter son acte de décès par ses héritiers et Zuckermossad n’aura pas ma peau.

  4. It is really a great and also beneficial bit of info. Now i’m content which you contributed this specific valuable info around. Please stay all of us up-to-date this way. We appreciate you revealing.

  5. I like the helpful information you provide for your articles. I’ll bookmark your weblog and take a look at again right here frequently. I’m slightly sure I’ll learn a lot of new stuff proper right here! Good luck for the next!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité