Le Silence Olympique : tu ne tweeteras point !

twitter

twitterLes Jeux Olympiques approchent à grands pas, avec pléthore de 3G, WiFi, bluetooth, tout le tintouin pour pouvoir profiter des réseaux sociaux. C'était sans compter sur le CONI car en Italie, Twitter sera banni. 

C’est via une laconique annonce que l’on apprend une surprenante décision du Comité olympique italien. En effet, les athlètes sont tout bonnement interdits de réseaux sociaux. La raison n’est pas évoquée, en revanche, tout manquement à la règle entraînera une amende allant jusqu’à 100 000 euros.

Ça fait cher le tweet ou le statut Facebook, certainement suffisamment pour bannir les réseaux sociaux du 27 juillet au 12 août 2012. Le Silence Olympique sera-t-il appliqué par d’autres pays ?

[marca] via [ladepeche]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Une belle atteinte aux droits individuels, à présent on ne dira plus « c** comme un sportif » mais « c** comme un rital du CONI »… Atterrant…

  2. Et les sportifs comme de bon petit moutons robotisés vont s’exécuter et obéir.
    Le fascisme est vraiment de retour en Europe, et la stupidité la plus totale est vraiment de retour dans le peuple.

  3. Quand c’est pas le mot homophobe ou raciste c’est le mot fascisme… Quel intelligence de la part des GEEK Gauchu de Gizmodo..
    A chaque loi pour éviter des possibles polémiques sur certains événements ou autre débordement on accuse la belle atteinte aux droits blablabla…
    D’ailleurs vue les belles polémiques sur les grossiertés de nos joueurs Français, exemple : l’équipe de France, on aurait pu éviter de belles insultes sur les réseaux sociaux…Mais bon maintenant cracher des insultes à tout va quand on représente un pays et ces valeurs, c’est à la mode 😉

    1. De toutes façons la logique est plutôt simple :
      – si je veux te traiter de connard, j’ai le droit, c’est la liberté d’expression.
      – si tu veux me traiter de connard, tu n’as pas le droit, c’est interdit c’est inadmissible.
      Être sur un réseau social et communiquer avec sa famille et ses amis est bien différent d’être sur un réseau social et communiquer à l’ensemble d’une communauté attachée à un thème (tel que le sport en l’occurrence). Tout le monde n’a pas le savoir-faire pour prendre le « micro », c’est tout. Suffit de voir ce qu’il s’est passé avec la femme de Hollande et son tweet « contre » Ségolène, et pourtant c’est une journaliste si je ne m’abuse… Alors une personne « lambda »…
      Si les gens comprennaient qu’avoir le droit à la parole n’est pas synonyme d’avoir le droit de raconter de la merde, on pourrait facilement avoir une liberté d’expression plus épanouie. Mais non, vu qu’on aime raconter de la merde, et bah il faut quelqu’un pour nous brider, et c’est tant mieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité