Voudriez-vous être suivi par GPS et imposé en conséquence ?

GPS et impôts

GPS et impôtsUn impôt au kilomètre parcouru en voiture ... il ne manquerait plus que ça. Heureusement, c'est une idée américaine, espérons seulement que ça n'inspire pas trop nos politiques.

La San Francisco Bay Area’s Metropolitan Transportation Commission songe sérieusement à équiper tous les véhicules d’un GPS obligatoire. Celui serait chargé de traquer le nombre de kilomètres parcourus par les conducteurs puis de les imposer en conséquence.

La Commission compte lancer une étude visant à explorer les avantages et les inconvénients d’une taxe par kilomètre effectué. En terme de coût, les premières estimations font état d’un centime le kilomètre.

A en croire les instigateurs, cette initiative part de la meilleure volonté du monde. Galvaniser l’usage des transports en commun, le covoiturage, limiter la dépense énergétique ou protéger l’environnement, pour toutes ces raisons, pourquoi pas.

La chose se gâte du point de vue du banlieusard qui en plus des litres d’essence engloutis et éventuellement des péages, devra payer sans broncher chaque mètre parcouru. On sent que l’idée va plaire.

Reste un point essentiel, la question de la confidentialité et du suivi constant par GPS. La Commission affirme qu’elle ne se soucie pas de savoir où, et ce que font les gens. Comment réagiriez-vous si un tel projet de loi voyait le jour en France ?

[gizmodo]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Sans parler de la taxe en elle même, n’y a-t-il pas d’autres moyens qu’un GPS pour relever la distance parcourue ?
    Toutes les voitures sont équipées d’un compteur, il suffirait d’un système qui transmet cette information à l’état, non ?

    Parce que le GPS ça fait un peu… Big Brother

  2. mais mais… taxer l’essence devrait suffire, non? taxer au kilomètre va désavantager les moteurs économes… pourquoi se compliquer la vie?

  3. Gardez à l’esprit qu’en France on essaye aussi de mettre en place des mesures farfelues concernant les déplacements routiers. Par exemple, la circulation alternée en cas de pic de pollution ou la diminution conséquente des vitesses sur les voies rapides. Un jour, si l’on n’y prête pas garde, on se retrouvera dans la même situation que les américains, et pour le coup, cela ne va pas du tout nous faire rire…

  4. Aux USA les banlieues sont souvent des banlieues aisées qui se trouvent à des dizaines de kilomètres du centreville. Donc se ne sont pas les plus pauvres qui risque d’être toucher.

  5. Hé bien voila le retour au moyennage : taxer ceux qui se déplacent!
    Du coup, bon peuple, restez chez vous! Le seigneur pourvoira à vos besoins et vous resterez sous ma coupe…

    Ca plus les drones « vigilants », et tout ce qui nous relie (CB, videosurveillance, téléphone, GPS, etc.) nous sommes de nouveau des esclaves…

  6. Dejà qu’on a assez d’impôts à payer avec la crise, on va aussi taxer les kilomètres qu’on fait? Et quoi bientôt? Les enfants?
    Ils ne savent plus quoi Inventer!

  7. Howdy. I came across your weblog your online. This is a good article. I will be sure to save the idea along with come back to get more info of your respective information. Appreciate your post. it will undoubtedly go back.

  8. Idée à la « con » :
    1- taxer l’essence est plus juste : les plus grosses cylindrées qui roulent le plus sont celles qui payent le plus
    2- c’est bien joli de vouloir dissuader les gens de rouler en voiture à essence à grand coup de taxes, mais faudrait peut être penser à proposer des solutions alternatives ! Beaucoup de gens n’ont pas le choix ils sont obligés de rouler en voiture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité