Les pistolets technologiques de Londres 2012

shutterstock - jeux olympiques

shutterstock - jeux olympiquesEn 1896, les jeux olympiques étaient bien différents de ceux d'aujourd'hui. La majeure partie des évolutions provient de la technologie, toutefois, il n'y a pas que les équipements des sportifs qui en ont profité. Jetons un oeil aux pistolets olympiques !

Depuis toujours, le fameux ‘starter’ est donné par une arme chargée à blanc. Le bruit de la détonation se déplace à environ 1 227,6 km/h, soit la vitesse du son, et pourtant les pistolets sont encore trop lents. La raison est parfaitement logique, il faut que les coureurs partent exactement au même moment pour garantir l’égalité des chances.

En effet, le bruit atteint les athlètes des voies les plus proches du juge-arbitre quelques millisecondes avant ceux placés à l’opposé. En sprint, quelques millisecondes peuvent faire la différence entre l’or … et rien du tout.

Aux Jeux Olympiques, Omega (société officielle de chronométrage) a adopté une approche différente et a décidé de supprimer les pistolets traditionnels. Le départ sera donné par un bip électronique joué via des enceintes disposées dans chaque couloir, au plus proche des concurrents.

Ce sont donc des pistolets fictifs (comme à Vancouver en 2010) que vous verrez lors des épreuves d’Athlétisme. Ils ressemblent à de grosses agrafeuses rouges, et s’ils ne font pas de bruit, ils servent toujours à déclencher le signal de départ et le chrono.

Fini le 3…2…1…PAN, l’avenir est au 3…2…1… BIP.

pistolets olympiques

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

[theAtlantic]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Et ils ont pris en vompte la vitesse de déplacement du signal émis par le faux pistolet jusqu’aux enceintes en mettant la même longueur de fil, les mêmes composants électriques et électroniques, la même usure, toussa ?

  2. Le courant électrique n’a – tres grosso modo – pas de vitesse a proprement parler. Les électrons se poussent, un peu comme dans un tuyau rempli de billes du début a la fin du tube, et en branchant le courant une bille est ajouté a un bout du tuyau, à l’autre bout du tube une bille sort, pourtant ma bille de départ n’a pas parcouru tout le tube.

    Sinon dans la réalité ce système a une inertie qui fait qu’on peut évaluer la vitesse du courant a 982 800 000 km/h dans le cuivre, a mettre en parallèle avec les 360 000 km/h de la vitesse de circulation d’une information a travers les neurones. Donc il y a de la marge avec les inégalités de longueur de câble (environ tout le cuivre de la planète, en mettant de coté le phénomène de perte).
    Sinon pour être sur de son coup on peux doubler l’information auditive avec un signal lumineux a 1 080 000 000 km/h dans l’air. Soit 1,098 fois plus rapide.

    De toute façon tout ce cirque était depuis le départ de la bullshit destiné a promouvoir une marque de montre moche et chère – et ca c’est mathématique…

    1. Wahou, toi, au moins, tu argumentes tes réponses :)
      Pour l’histoire du courant électrique et l’analogie des électrons et des petites billes, je le savais, mais je ne savais plus si la vitesse s’apparentait à celle de la lumière ou à celle du son,, tu y as répondu, et là, on est en effet dans le négligeable au vu des distances considérées.
      Par-contre, je persiste sur les composants qui, eux, peuvent avoir des temps de réponse différents, et qui seront à mon avis, moins négligeable…

  3. We are searching for clothing and magnificence recommendations in the competitive for a girl about 25.. . Everybody realize decent web-sites or possibly personal blogs?. . Seems like almost everything I find is usually choose to aimed toward teenagers or maybe incredibly high priced premium.. . Thank you!.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité