Pourquoi se cogner un orteil est-il aussi douloureux ?

shutterstock -Aie

shutterstock -AieOn se lève encore tout ensommeillé de la veille et là, c'est le drame. Votre orteil vient de rencontrer le sommier, une porte ou le pied de la table. Explosion de douleur, aïe, bobo ... Pourquoi ce bougre d'orteil nous fait-il aussi mal ? Explications.

En réalité, il y a tout un ensemble de raisons, ce qui explique que la douleur soit si virulente.

En premier lieu, nos extrémités disposent de plus de terminaisons nerveuses que d’autres parties du corps, car elles sont plus souvent au contact de l’environnement extérieur. Soit.

Ça n’a l’air de rien, mais cela devient problématique à cause de la seconde raison. En effet, il n’y a que très peu de tissu sur nos orteils, ce qui fait que les chocs ne sont pas absorbés et explosent littéralement les capteurs de douleur. Pour amortir l’impact, il faudrait plus de tissu adipeux ou de tissu musculaire recouvrant les os.

Mais ce n’est pas tout. Gravité oblige, à chacun de nos gestes, ce sont nos jambes et nos pieds qui résorbent les heurts. Les nombreuses terminaisons nerveuses sont donc sujettes à de très fortes compressions.

De plus, à cause de l’amplitude des mouvements du bas du corps et de notre anatomie, les pieds se déplacent très vite. Autant de vitesse qui accentue le choc avec la détestable table basse.

Ajoutez la masse de notre jambe à cette équation et le point d’impact ridicule que représente un orteil … Le résultat est une douleur fulgurante.

Toutefois, il n’y a pas que des aspects anatomiques et biologiques car l’évolution joue un rôle dominant. Les orteils non protégés de nos ancêtres étaient constamment en contact avec des bactéries, à la moindre plaie, c’était l’infection assurée, voir la septicémie. Les blessures aux orteils ont donc tué beaucoup de monde dans le passé.

Aussi en rendant les orteils plus sensibles, l’humain y ferait sans doute plus attention. C’était sans compter sur l’arrivée du lundi matin … Si surprenant que cela soit, se cogner un orteil et avoir extrêmement mal, est une question de survie !

Ça n’empêchera aucunement la douleur, mais tant qu’à souffrir, autant savoir pourquoi !

[marquette]

 

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Pourquoi se cogner la tête est-il aussi douloureux?
    Ils engagent chez gizmodo? Parceque des articles comme ça je pourrai en sortir une dizaine la journée!
    Vachement geek tout ça

    1. Vous devriez rédiger un article sur « pourquoi les gens d’aujourd’hui ont ils si peu d’humour », cela m’intéresserait.

    1. il est surtout mort d’un cancer au cerveau. Un mélanome avait bien été détecté sur son orteil suite à une coupure, mais ce n’est pas cette coupure qui l’a tué. (source wikipedia)

  2. Jack Daniel (whisky) est mort d’une septicémie 6 ans après s’être cognié l’orteil contre son coffre fort qui refusait de s’ouvrir. Voilà, petite anecdocte 😉

  3. Merci Flo pour ces articles toujours intéressants. :)

    Bien sûr que la douleur sert à quelque chose, elle est vitale, même. Les parties les plus sensibles sont logiquement les parties les plus douloureuses, comme ça on y fait gaffe. La douleur est riche d’enseignements.

    Le feu, ça brûle.
    Un couteau, ça coupe.
    Un coup de marteau, ça fait bobo.

    Et être insensible à la douleur est très grave.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Insensibilit%C3%A9_cong%C3%A9nitale_%C3%A0_la_douleur

  4. Rassure toi jeezy

    Moi aussi son pied jle trouve d’une laideur a vomir il meriterai de ce cogner 10000 fois tout les doigts de pieds

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité