Apple, Samsung, beurre de cacahuètes et dinde, le point !

Apple samsung proces

Apple samsung procesAvez-vous entendu parler du proces opposant Apple à Samsung au [insérer le pays]. Le Juge [insérer le nom] a statué que [Apple/Samsung] devait cesser de vendre [insérer produit]  car il empiétait sur le brevet [insérer vague description technique] de [Apple/Samsung].

Résumé express : Apple présente ses motivations en arguant que Samsung copie outrageusement son travail et réclame quelques 2,3 milliards de dommages et intérêts. Pouf. Nous en sommes à cinq jours de procès.

A la barre, des ténors du barreau font une véritable démonstration de l’art de convaincre. Samsung s’est défendu contre les allégations d’Apple, ce ne sont pas des voleurs ! (… Ils allaient difficilement revendiquer le contraire). Samsung a adopté une stratégie qui vise à démontrer qu’ils oeuvrent à la démocratisation du smartphone. On vous délivre cette petite perle :

‘Aucun consommateur sain d’esprit ne pourrait vraiment confondre un produit Samsung et un produit Apple’

La défense précise qu’Apple s’est lui même inspiré des travaux de la concurrence. L’avocat de Samsung, Monsieur Denison, ajoute que le consommateur type prend environ six semaines de réflexion pour choisir un téléphone. Il a donc largement le temps d’envisager toutes les options.

Au tour de la pomme de jouer des coudes. La firme a appelé un témoin, expert en design industriel, à la barre, Peter Bressler (payé 75 000 dollars par Apple). De son avis, la conception de ces appareils est sensiblement la même malgré quelques variations mineures.

Samsung réfute en arguant que les détails de leur design sont suffisamment importants pour les différencier. Bressler a répliqué qu’un consommateur lambda se contente d’une impression générale du produit, et non d’une caractéristique.

Il y a même quelques déclarations surprenantes au cours de ce procès. Bressler, agaçé par la masse de questions, a déclaré :

‘Vous me demandez de comparer du beurre de cacahuètes à de la dinde’

Le procès devrait durer jusqu’à la fin de Août et nous nous ferons une joie de vous tenir au courant ! Mieux que les Feux de l’Amour ? La saga Apple – Samsung !

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

[wired]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Oh la la la, la grosse gaffe! C’est là toute la subtilité de la langue anglaise. En fait « turkey » en anglais veut dire … dinde ! et c’est dans ce sens là que le type a dit sa phrase. Halte au frangalis Gizmodo 😉 mais le peanut butter turkey(dinde à la beurre de cacahuète) est une succulente recette outre-atlantique 😉

  2. Il y a de forte chance que ce monsieur parlait d’une dinde (turkey) et non de la Turquie (Turkey).
    Mais au final, ça ne change rien à la comparaison :)

  3. Moi ça me parait plus logique qu’il parle de dinde.
    On parle de choses du même domaine, donc la comparaison entre deux aliments qui se mangent, mais qui n’ont quand même rien à voir !

    Sinon, apple… paye des témoins de leurs boite pour témoigner…

  4. Il est marrant de noter d’ailleurs que l’avocat de samsung s’est lui même emmêlé les pinceaux en voulant prendre l’iPhone sur la table, il a pris le samsung… Difficile pour lui de faire gober qu’ils ne se ressemblent pas…

  5. Ce que vous ne comprenez pas c’est que Apple a déposé des brevets sur ces icônes. Ils ont été les premiers à le faire sur ces icônes précise. Donc peu importe qu’il existait des icônes semblable auparavant, c’est le premier qui dépose le brevet qui à tout les droits d’exploitation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité