Facebook à la rescousse d’un shérif !

shutterstock - facebook

shutterstock - facebookBienvenue au Farwest, Cow-Boy ! Facebook part défendre le veuve et l'orphelin sur son fougueux destrier ! Le réseau soutient mordicus un shérif adjoint qui a récemment perdu son emploi

Un shérif adjoint a été congédié pour avoir liké la page Facebook du rival de son boss aux élections. Ça sent le duel à midi, colt à la ceinture, mais en Virginie.

L’affaire parait amusante et pourtant les enjeux sont d’un tout autre acabit.  Il s’agit de définir l’étendue de la liberté d’expression à l’ère des médias sociaux. Il y a donc du pain sur la planche. Plus précisément, le bouton like de Facebook fait-il partie intégrante de ce droit ?

Voici les faits. Daniel Ray Carter a aimé la page de l’adversaire ‘Jim Adams Hampton Shérif’ en 2009. Seulement le Shérif au pouvoir a été réélu et a viré son subordonné derechef.

Ordinairement, il est illégal de licencier des employés à cause de leurs opinions politiques. Pourtant en avril, un juge a statué que contrairement à l’écriture d’un message sur Facebook, liker une page n’était pas sous la protection du Premier Amendement.

Carter a immédiatement fait appel et a demandé cette semaine le soutien de Facebook qui s’est empressé de lui accorder.  L’American Civil Liberties Union a également appuyé le dossier :

« La Cour suprême a clairement indiqué que le Premier amendement protège le droit de chacun à exprimer ses pensées et ses opinions sous quelque forme que ce soit, qu’il s’agisse de parler au coin de la rue, de tenir une pancarte, ou d’appuyer sur un bouton Facebook »

Ce cas n’est que le dernier d’une longue série de décisions au travers desquelles les tribunaux tentent d’appliquer les droits constitutionnels dans le contexte des médias sociaux.

Sincèrement, difficile de ne pas être du côté de Carter  …

[gigaom]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Thanks for giving your ideas here. The other issue is that every time a problem appears with a computer motherboard, persons should not take the risk with repairing it themselves for if it is not done right it can lead to irreparable damage to an entire laptop. Most commonly it is safe just to approach a dealer of any laptop for that repair of that motherboard. They’ve got technicians who definitely have an knowledge in dealing with laptop motherboard issues and can carry out the right prognosis and conduct repairs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité