De la pub dans uTorrent, et des millions de dollars en vue ?

utorrent

utorrentuTorrent est, de loin, le client BitTorrent le plus utilisé à travers le monde. Ses 125 millions d'utilisateurs mensuels vont pourtant devoir faire avec l'incursion d'une nouvelle "fonction" au sein du logiciel : la publicité !

A vue de nez, il semblerait que BitTorrent Inc., la société en charge du client uTorrent (et ce depuis 2006), génère entre 15 et 20 millions de dollars par an. Ce montant devrait rapidement grimper : uTorrent sera en effet prochainement soumis à la publicité. Une aubaine pour les annonceurs potentiels, qui comme nous vous le disions seront en charge de toucher des millions d'utilisateurs. Jusqu'à maintenant, les revenus dégagés par uTorrent provenaient d'une barre d'outil qu'il était possible d'installer.

Désormais, il faudra compter avec de la publicité un peu plus classique, mais également avec des « torrents sponsorisés ». Et pour couronner le tout, il faut savoir qu’il ne sera évidemment pas possible de désactiver la publicité. De quoi pousser certains à changer leurs habitudes d’utilisation ?

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

[torrentfreak]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Ou bien d’utiliser d’autres clients comme Transmission par exemple…

    D’ailleurs, le torrent en général ne tombe-t-il pas sous le coup d’Hadopi ?

    1. Et toi tu utilises un clavier sans « ù » et sans espace?
      Non parce que c’est « où » et « parce que », juste comme ça hein il me semble que c’est plus accessible qu’un alt + nombre.

      De manière générale beaucoup plus de monde écrit uTorrent que MuTorrent ou MicroTorrent ou encore de se faire ch*er à chercher comment écrire µ

      1. Oups, désolé, je sens que je t’ai froissé, tu sais faut pas le prendre mal, c’était juste pour de rire hein ^^, et puis moi j’écris pas d’articles sur un blog, alors je mets les accents là où je veux.

        Allez, j’t’en veux pas on a tous eu ton âge, ou alors on l’aura …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité