Le robot qui va explorer Europe, une des lunes de Jupiter

DEPTHX, le robot qui va explorer Europe, une lune de Jupiter

DEPTHX, le robot qui va explorer Europe, une lune de JupiterAlors que le monde a les yeux rivés sur Curiosity et son exploration de Mars, la NASA prépare déjà activement son exploration de Jupiter, et plus particulièrement d'une de ses lunes très connues, Europe. Portrait du robot en charge de la mission.

Europe est une lune gelée. Sous 6 km de glace se trouve un océan encore inconnu. « Deep Phreatic Thermal Explorer » – DEPTHX de son petit nom – aura la lourde tâche, à l’horizon 2026, de traverser la glace pour explorer cet océan. DEPTHX est le résultat de quelques années de dur labeur par le Dr. Bill Stone, président de Stone Aerospace à Austin, Texas, en collaboration avec l’Université Carnegie Mellon, l’Institut de Recherche du Sud-Ouest, l’Université du Texas à Austin, l’Ecole des Mines du Colorado ainsi que la NASA, bien sûr, qui a investi pas de 5 millions de dollars dans le projet.

Ces années de développement ont permis à DEPTHX, 1,3 tonne, 4 m de long pour 2,4 de large, de s’équiper de 54 sonars de navigation, 36 ordinateurs de calcul, 6 propulseurs, de grosses batteries ainsi qu’un nombre incalculables d’accéléromètres, enregistreurs de vitesse et autres instruments d’observation.

DEPTHX communiquera avec son vaisseau-mère par fibre optique ou par WiFi, car la principale difficulté de cette mission sera l’impossibilité de contrôler le vaisseau depuis la Terre, Europe se situant à 5,2 UA. Pour ce faire, DEPTHX possède un système de navigation ultraperfectionné. Tout son équipement ne sert qu’à lui permettre d’analyser l’espace dans lequel il se situer pour évoluer facilement. Ce système, 3D-SLAM, permet une précision de 1 mètre dans 500 mètre-cube d’eau.

Autrement dit, DEPTHX est le robot le plus évolué qui soit pour effectuer une mission qui repoussera encore les limites de la connaissance humaine.

[gizmodo]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. a quoi crois tu que curiosity est alimenté ? solaire ? hahaha c’est une pile nucléaire bonne pour les années de travail de cette engin.

  1. Oui enfin bon DEPTHX n’est pour l’instant qu’un robot de test qui sert à développer de nouvelles technologies qui POURRAIT éventuellement être utilisé sur un futur véhicule d’exploration d’Europe. Il ne s’agit en aucuns cas d’une missions spatiale définie et financée, et 2026 n’est qu’une date indicative, rien de plus.
    http://en.wikipedia.org/wiki/DEPTHX

  2. Déjà, je trouvais que l’innovation de l’atterrisseur de Curiosity m’épatais, mais alors là, s’ils réussissent cette mission, c’est champagne dans des verres en diamant. Merci pour la niouze!
    Sinon, je suppose petite coquille fin du second paragraphe : »qui a investi pas MOINS* de 5 millions de dollars dans le projet ».

  3. Ce qui m’inquiète le plus sur ces missions vers Europe, c’est le risque de contamination par des bactéries terriennes. Si je me souviens bien, même le traitement stérilisant le plus puissant de la Nasa laisse en gros 25000 bactéries/m² encore vivantes et que certaines n’auraient aucun mal à survivre à 6 mois de voyage vers Mars.

  4. « la NASA, bien sûr, qui a investi pas de 5 millions de dollars dans le projet. »

    Seulement 5 millions de dollars ? c’est des pineauts comparer au 2 Milliards qui as couter Curiosity ! en plus quand on sait que ce robot devra etre beaucoup plus performant que Curisity qui se promene seulement sur la surface de Mars , allors que ce robot aura l;a lourde tache de percer un tunel de 6KM sous la glasse avant d’arriver a destination et pouvoir nager dans l’ocean de l’EUROPE !

    1. Ce robot n’ira jamais sur Europe. Je te renvoie à mon lien posté plus haut. Donc 5 millions pour une machine de développement c’est normal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité