Les chansons modernes se ressemblent

Les chansons modernes se ressemblent

Les chansons modernes se ressemblentLa musique est souvent affaire de génération, chacune étant marquée par un style bien à elle. Pourtant, ces dernières années, il semblerait qu'elle ait bien du mal à se diversifier. C'est en tout cas le résultat d'une récente étude.

Sur 464 411 chansons populaires enregistrées entre 1955 et 2010 allant de la pop au rock en passant par l’électro et le métal, les chercheurs ont retenu trois aspects, la hauteur de note, le volume et le timbre. Ils ont ensuite analysé les données et le résultats est somme toute assez intéressant.

Ainsi, il y aurait moins de variétés dans les hauteurs de notes et davantage d’homogénéisation dans le timbre. Le volume augmente avec les années et pire, celui-ci devient bien moins dynamique. En sommes-nous vraiment réduits à toujours écouter la même chose, sans aucune variété musicale, à un volume qui nous rendra sourd ?

[theverge]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Titre : « Les chansons modernent se ressemblent »

    Non franchement là c’est abusé …
    Mec, tu postes un article sur Gizmodo.fr, des milliers de personnes vont lire ta connerie, relies toi au moins une fois.

      1. Oui mais papahi on s’en fout de son orthographe, conjugaison, grammaire ou tout c’que tu veux, c’est pas lui qu’est lu par tout le monde, contrairement à Morgan. Autant d’habitude j’m’en fous mais là c’est vraiment juste beaucoup trop abusé et personne ne peut dire le contraire !

  2. ho yehaa, depuis le temps que j’attends ça bon dieux de m…!!!! …Allez les enfants, dites merci aux radios fm et à la télévision qui nous cloisonnes outrageusement la diversité musicale pour le plus grand bonheur de notre culture qui à ce rythme finira bientôt au même niveau qu’un suicidé par défenestration… allez sur ce…..

  3. Les merdes que pondent les majors pour la FM se ressemblent toutes, ça c’est du scoop, heureusement que des chercheurs ont fait une étude pour nous le prouver.
    En même temps c’est compréhensible, l’industrie de la musique ne fait plus assez de bénéfices avec tous ces vilains pirates qui ont décidés de se passer des médias mainstream pour découvrir du son, du coup quand ils trouvent une recette qui rapporte des thunes, ils vont pas en changer. C’est un peu le syndrome Guetta.

    Perso dans ce que j’écoute (principalement de la musique électronique, mais pas que) c’est rare que je trouve 2 albums qui se ressemblent. Au contraire, avec la vitesse à laquelle les outils de création évoluent, et les petits génies qui fleurissent de partout (et qui sont enfin visibles grâce à l’affreux internet mangeur de labels), les découvertes surprenantes s’enchaînent, des sons que ton oreille n’a jamais entendus sortent de nulle part, il faut presque inventer un sous-genre musical pour chaque album…

    Je crois qu’on devrait plutôt parler de l’uniformisation de la merde que publient les journaux et magazines (papier et numerique), sans trop réfléchir à ce qu’ils balancent.

    1. Je suis entièrement d’accord. Le mainstream depuis les année 80 me donne envie de vomir, alors que le monde est rempli de perles d’artistes!

  4. Mis à part que l’article me dis quelque chose de déjà vu ici, le coup du modern »ent » serait en temps normal éditorialement inadmissible. lol
    Moins pire toutefois qu’un « nous allons voirE ça » ,

  5. Mais non c’est normal :
    Sujet : Les chansons
    Verbe : modernent du verbe moderner
    Complément d’objet direct : se ressemblent

    M’voyez ces pô durent 😉

  6. N’empêche, quelle modernité dans le titre qui reflète l’orthographe nouveau des auditeurs moderneS de musique qui se « moderne » au rythme du son qui lui ne se modernise pas.

  7. On a précisément ce qu’on demande.
    On veut écouter de la m…. saturée, formatée, ils nous en donnent.
    Et les nostalgiques de la vraie musique n’ont qu’a aller pleurer ailleurs. J’y vais de suite…

  8. @moderner…pas mieux,quand mes yeux ont effleurés le titre,c’est exactement le constat que j’ai fait.notre brillantisime inculture s’expose à toutes les sauces,.. Merci l’éducation nationale ,avec nos 33% d’illettrés et les 37% d’analphabètes …sans parler des téléphones portables et le style « SMS » pour arranger le tout.. aïe phone ce ne sera jamais une révolution en ce domaine…quand à la musique,sortie tout droit des logiciels de compositions,c’est du marketing,pas de la recherche intellectuelle…Ii en faut pour tous les goûts….

  9. Ça va c’est bon merci à tous ! On sait que sur guizmodo les lecteurs son des Bernard pivot. Maintenant que vous avez tous pu faire vos malins sur l’orthographe vous pouvez peut être parle du sujet ? Non ? Le mec à fait une coquilles ça va 2 ou 3 le fond remarquer puis est bon pas besoin de vous faites mousser 1 par 1

  10. @skwitch..Ça va c’est bon merci à tous ! On sait que sur guizmodo les lecteurs son >sontparlerce n’est plus une cosuille à ce stadequi manque le moins,j’ai bon ! bon sérieusement font c’est mieux faites mousser 1 par 1

  11. Malgré les fautes bien remarquées, les remarques sur l’article touchent souvent la variété. Or, il est mentionné que rock, métal et musiques électroniques ont été étudiées. Et il est vrai que cette uniformisation musicale touche tout les styles, mais le terme uniformisation est bien plus subtile qu’il le laisse penser. L’étude porte sur seulement trois critères musicaux: la hauteur de note, le timbre et le volume. Laissez moi vous assurer qu’avec trois notes de piano forte on peut faire des milliers de morceaux qui me resemblent pas. Pour ce qui est de la hauteur de note, il est vrai que dans tous les styles ont compose de plus en plus dans les mêmes tonalités plus accessible aux oreilles et musiciens moins initiés. Ceci dit, les agencements des notes d’une même gamme sont infinis. Le timbre subit lui aussi une certaine uniformisation mais au sein d’un style. Les puristes métalleux sauront longuement argumenter que la saturation de telle guitare sur tel album est bien plus pèchue que sur tel aitre morceau de tel autre album. Ceci dit, une remarque aussi prècse nècessite une oreille bien excercée qui n’est pas accessible á celle d’un amateur de musique classique. La musique électronique est surement la plus diversifiée en matière de timbre, même si on a souvent tendances à croire que certains sons sont apparus durant cette dernière dècennie alors que les années 70 avaient déjà utilisé beaucoup des sonorités actuelles. Enfin le volume, le paramètre le plus homogénéisé et à mon sens le plus gravement dégradé. Aucun style n’est épargné depuis les années 2000 de la compression extrème du volume, rendant la dynamique tres restreinte. L’oreille du vingtième siècle devient fainéante tellement le « gros son » est devenu un effet de style très vendeur. Tout ça pour dire que certes, la variété est toujours plus redondante, surtout depuis l’émergence de logiciels de compositions, mais l’article pointe le doigt sur un fait bien plus subtil que la ressemblance entre les morceaux, et pointe le doigt sur un phénomène pas si alarmant que ça car au final nous savons tous pertinemment que la diversité musicale restera toujours à notre disposition si nous nous donnons la peine de la cultiver.

  12. Moi, je voudrais juste profiter de cette ambiance « café du commerce » sous le haut-patronnage de Bertrand Renard pour vous dire que je vends une CX PRESTIGE TURBO 1 Grise, intérieur velour côtelé, avec les bavettes d’origine. Année 1976. Faire offre ou proposition d’échanges contre dictionnaires de la même année.

  13. que de professionnalisme « chapeau bas » Morgan (cynisme) ; la palme de la fainéantise : la source (pour ceux qui on pris le temps) n est pas la source originale , mais contient un lien qui lui renvoie as l article complet paru dans http://blogs.scientificamerican.com et qui une fois lu confirme la limitation cérébrale de l auteur d origine tant que celle des pseudo scientifique qui ne se sont basés que sur les archives des ondes fm (donc uniquement la merde industrielle pré-mâchée pour mouton décérébrés avide de Club Med) si ils aurais pris le temps de faire leur travail , peut être auraient ils découvert par ex soundcloud qui ne sert qu aux véritables artiste qui partagent leurs création non conformisé aux bisounours …

  14. A »Ainsi, il y aurait moins de variétés dans les hauteurs de notes et davantage d’homogénéisation dans le timbre. Le volume augmente avec les années et pire, celui-ci devient bien moins dynamique. En sommes-nous vraiment réduits à toujours écouter la même chose, sans aucune variété musicale, à un volume qui nous rendra sourd ? »

    C’est la consequence directe du style JUSTIN BIEBER ..LOOOL

  15. Elles se resssemble peut etre aussi parce que les seules paroles sont « B*tch Motherf**ker et Sh*t »

    Apres, c’est juste mon avis.

  16. Bonjour, je suis ancien musicien professionnel a la retraite et voudrais apporter un petit point essentiel sur l’industrie du disque.
    Il y a environ 30/35 ans j’etais en studio pour un enregistrement quand nous avons eu un papier sur les nouvelles directives et ententes entre les differentes majors qui disait entre autres (je shematise pour faire simple): Plus de paroles compliquees, essayer de faire les refrains le plus ressemblant possible aux couplets, plus de dernier couplet monte d’un ton ou demi ton, plus de melodies compliquees etc…
    En fait le but etait tres simpe et il a marche parfaitement, faire en sorte que les gens retiennent la melodie et les paroles SANS AVOIR BESOIN D’ECOUTER. Entendre etant le maitre mot, c’est a dire: le bourrage de crane. Depuis, les majors ont envahi les supermarches, magasins, bureaux etc…. et la SACEM sevit partout, un commercant qui veut mettre sa radio dans sa boutique pour avoir autre chose que du silence doit payer la SACEM… mettre s’il met sa propre musique (s’il est un peu compositeur)..
    Tout cela s’appelle le business et la liberte d’expression… Aujourd’hui la plupart des gens n’ont plus ou presque plus l’esprit critique parce que nous n’ecoutons que de la m…. (en tres grande partie du moins.) Bonne journee tout le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité