Starbucks va recycler son café et ses pâtisseries en… détergent !

Starbucks

StarbucksOn innove, chez Starbucks. Ainsi, la chaîne, implantée aux 4 coins du monde, devrait plus ou moins se lancer dans la production de détergents, plastique et médicaments, grâce à son café et ses pâtisseries !

Rassurez-vous : Starbucks va continuer à vendre ses cafés et dérivés rubis sur l'ongle. Pour autant, si l'on se fie au NY Daily News, la firme va se lancer dans un nouveau projet porté par des scientifiques de l'université de Hong Kong, et permettant de recycler ses résidus de café et ses pâtisseries périmées. En réalité, il serait question de l'usage du principe de bioraffinage, où ces résidus rseraient mixés à une mixture composée de fungi. Le fungi aidant à transformer les glucides en simple sucre. Le mélange est alors fermenté dans des cuves, où les bactéries vont transformer le sucre en acide succinique, un élément clé dans la production de détérgents, de plastique, et même de médicaments.

Déroutant de savoir que votre café, où plutôt, que ses résidus, pourront se retrouver transformé dans votre lessive quelques mois plus tard ! Rien ne se perd, tout se recycle. Et pour autant, peut-on blâmer ce procédé, franchement bien trouvé ?

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

Tupungato / Shutterstock.com

[gizmodo]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. C’est sur.
    Avant on donnait les invendus au SDF qui crevaient de faim.
    Après, l’hygiène à dit qu’il fallait pas, because « risque d’intox alimentaire » (avec procès à la clé…sic…).
    Pour l’anecdote, c’est de là que vient la célèbre excuse bidon :  » ah? mais on peux pas. C’est par rapport aux assurances… » qui s’est étendue par la suite à tous les corps de métiers.
    Maintenant ça…
    On arrête pas le progrès et l’inhumanité…

  2. C’est mieux que rien mais je suis tout à fait d’accord avec locke… dire que de nourrir quelqu’un dans le besoin aujourd’hui peut attirer un procès … ça fait peur quand même non ?

  3. @Locke sauf que ça n’est pas une excuse bidon les histoires de procès pour tout et n’importe quoi c’est bien une réalité; et sur ce coup là ce ne sont pas les entreprises qui en sont à l’origine mais des particuliers pour qui la justice a pour but de s’enrichir sous n’importe quel prétexte bidon avec l’aide d’avocat qui utilisent la justice comme source de commissions, …

    1. On est bien d’accord. La justice et le droit se font finalement les alliés d’une certaine inhumanité.
      Les entreprises se sont faites attaquer : Elles se sont protégées légalement.
      Les assurances ne payent pas en cas problèmes, car par rapport à l’hygiène, il fallait pas donner aux SDF après la DLC (date limite de conso).
      OUI, c’est NOUS, crétins de consommateurs (ainsi que leur assos) qui en voulant nous protéger encore et toujours plus, avons, de procès en procès crée cet état de fait.
      Nous vivons dans un système complétement pervers qui de jour en jour, à l’instar de la grenouille qui se laisse cuire à petit feu, nous rend de plus en plus inhumain…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité