Une histoire pour Docteur House, cette femme survit à l’envers !

shutterstock_2860145 - Pacemaker

shutterstock_2860145 - PacemakerVoici l'histoire incroyable d'une femme qui doit être portée à l'envers pour conserver la vie. On est bien loin de nos petits bobos et tracas du quotidien, c'est certain.

Louis F. Janeira, un électro-physiologiste explique qu’avant d’être dotée d’un pacemaker, le rythme cardiaque de la patiente était dangereusement bas, il battait à 40 battements par minute au lieu de 60-80. Les risques vont d’un simple évanouissement à de fortes convulsions, Marie a donc reçu un appareillage.

Malgré son stimulateur, le jeune femme s’est une nouvelle fois effondrée. Son époux était présent et a remarqué que dès qu’elle relevait la tête, sa femme retombait dans l’inconscience. Il l’a alors mise à l’envers, pour son plus grand bien. Pour les médecins, c’est l’incompréhension.

Janeira, après s’être interrogé sur la santé mentale du couple, s’est rendu compte que le stimulateur cardiaque est l’unique responsable. 

“Le fil allant du générateur au stimulateur cardiaque du ventricule droit était mal branché. Une quinte de toux pourrait être responsable. D’une certaine manière, le plomb se reconnecte lorsque vous êtes à l’envers et continue alors de stimuler le cœur”

L’extrémité de la sonde est vissée directement dans le muscle cardiaque, mais dans des cas extrêmement rares, elle peut se déloger. Une histoire qui aurait grandement plu à un certain Gregory House …

Staying Alive !

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

[Gizmodo]

Tags :
  1. Omfg, mais qu’est-ce-que cet article fout sur Gizmodo… “Digital Lifestyle” hein ?

    On ne regarde pas tous ces séries pseudo-scientifiques pour les abrutis congénitaux.

    ça devient n’importe quoi ce site… Entre les “news” pro-Apple et… ça…

    Je vire votre flux pourri de mon agrégateur, pas à bientôt, en espérant que d’autres fassent comme moi pour vous faire réagir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité