Un membre d’Eidos Montreal renvoyé pour des commentaires laissés sur Facebook

Facebook Eidos

Facebook EidosRaconter de grosses bêtises sur Facebook lorsque l'on est employé par une firme de renom n'est pas forcément la chose la plus intelligente à faire. Un (ex) employé d'Eidos Montreal vient d'ailleurs d'en faire les frais.

Blake Marsh aura passé 4 ans chez Eidos Montreal, à travailler entre autre sur le jeu Deus Ex : Human Revolution. Mais l'aventure s'est pour lui brutalement arrêtée cette semaine, après qu'il ait dérapé sur Facebook. Il n'a en effet rien trouvé de mieux à faire que de commenter d'une manière on ne peut plus déplacée le meurtre par balle d'une personne (une autre ayant été gravement blessée) à un rassemblement politique, organisé pour la victoire de Pauline Marois :

« Je donne un mois à cette pétasse avant que quelqu’un sachant mieux viser arrive et fasse ce qui doit être fait. »

Tollé général, au point que la police locale prenne le temps de jeter un oeil aux propos en question, et d’aller rendre une petite visite au studio d’Eidos Montreal mercredi dernier.

Ni une, ni deux, Stéphane D’Astous, le « general manager » en place, enregistrant à la fois les questions des policiers et les plaintes de quelques employés, a décidé de se séparer de Marsh, précisant qu’il avait « largement dépassé les limites », et qu’il était inacceptable que le studio ait été « indirectement relié à cette affaire ».

Tout cela mérite question : une société a t-elle son mot à dire sur les propos tenus par ses employés sur les réseaux sociaux ?

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

[kotaku]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. « Tout cela mérite question : une société a t-elle son mot à dire sur les propos tenus par ses employés sur les réseaux sociaux ? »
    –> Dans ce cas là je dis oui, la visite des forces de l’ordre ne donne clairement pas une bonne image à la boîte, les nouvelles vont vites et les ragots encore plus…
    Cela aurait pu être criticable dans le cas ou l’entreprise aurait consulté elle même le compte FB du Mr et pris ce genre de décision mais là… tant pis pour lui.

    1. Bonjour

      -> Dans ce cas là je dis oui.
      Une entreprise doit respecter le droit et pas suivre les ragots et « nouvelles ».
      Ce gars s’est exprimé sur tout autre chose que sa société et/ou ses dirigeants. Elle doit la fermer et respecter la vie privée de son employé.
      Quand au fait que la police débarque à ton boulot cela peut être pour plusieurs raisons, même quand tu es « innocent ». Donc cette société à tout faux.
      Carton rouge à la police qui peux très bien convoquer le gars ou se rendre chez lui.
      Les flics québécois prennent exemple sur les cow-boys américains ???

      A+

      Olivier

      1. D’accord avec toi mais quand je parle de « ragots » c’est pas à l’entreprise que je pensais mais aux personnes extérieures qui peuvent mal les interpréter.
        Après il y a toujours le côté Politiquement correct qui justifie la décision d’Eidos. De tte façon dans ce genre grosse entreprise, c’est toujours une histoire de Politique ou d’argent …

    1. pour cela suffit juste qu’un ami partage son propos en « public » et voilà.
      après ça va très vite si cette personne a 100 voire +de 1000 contacts qui eux aussi partagent avec tout leurs contacts, on parle alors d’effet domino.

      avoir de 10 à plus de 1000 amis sur facebook, il y a au moins quelques « fous la merde » dans le lot.
      faut pas s’étonner que ce genre de chose arrive ou alors faut être vraiment naïf de croire en la bonté des gens qui nous entourent.

      il n’y a jamais de vrais amis (surtout les collègues de travail) mais toujours de pires ennemis.

    2. Heureusement qu’il y a eu des gens pour protester, bon sang, c’est criminel de promouvoir l’assassinat de quelqu’un, qui plus est une femme, civile et démocratiquement élue. Où on va si les déçus des élections commencent à flinguer les gens, si ce n’est vers la guerre civile ??? Ce n’est pas un jeu vidéo, là, mais la vraie vie !

  2. Un type qui fonctionne comme Breivik n’a pas sa place dans notre société tout court, tôt ou tard il pourrait bien assassiner quelqu’un et les conséquences en terme d’image seront mauvaises pour la société qui l’emploierait. Sans oublier qu’apparemment il était désagréable avec ses collègues. Les psychopathes gâchent la vie des autres. Il faut qu’il se fasse soigner, encore que je ne suis pas sûr que ça soit guérissable.
    La visite des forces de l’ordre, ce n’est pas grave en soi si le gars avait été innocent.

      1. Et pourquoi donc ? Ce type souhaite et encourage la mort violente d’une élue du peuple, et toi tu soutiens ce type ? Même en privé cette attitude est condamnable.

    1. Bonjour

      Encore un qui la ramène sans connaitre un minimum de droit.
      On n’est coupable que si l’on est jugé !!!
      Autrement on est INNOCENT !!!
      C’est la base du droit dans les pays civilisés.

      A+

      Olivier

  3. Pour remettre les choses dans leur conteste (non précisé dans l’article), le québec vient d’élire son nouveau premier ministre, et c’est une première ministre. Pauline Marois représentant le parti québecois est arrivé au pouvoir après 9 ans de gouvernement libéraliste (pour ceux qui ne sont pas au courant, le québec est certes une province du canada mais dispose de son propre gouvernement).
    .
    Le soucis dans l’histoire, c’est que le parti québecois est souverainiste (entendez par là indépendantiste). Durant la soirée électorale fêtant la victoire du parti québecois, un homme armé à tuer une personne et blessé une deuxième, et à crier lors de son arrestation « les anglais vont se réveiller ». La prise de pouvoir de souverainistes francophone ne plait pas spécialement aux québecois anglophone, qui voient là un risque que le québec devienne indépendant, et ont peur de subir ce que les francophones ont subis pendant longtemps (comme par exemple l’interdiction pur et simple de la pratique du français dans certaines régions, sous risque de poursuite judiciaire). Il y a peu de chances aujourd’hui que le québec devienne indépendant, mais cet incident à fait naitre une certaine tension entre les anglophones et les francophone au canada, et certains craignent une multiplication des attentats, et de violence physique ou verbale entre les communautés.
    .
    PS : s’il y a des québecois dans l’assemblé et que certains de mes propos sont erronés, merci d’apporter la correction qui convient.

    1. Votre résumé de la situation politique au Québec est très proche de la realité. Permettez moi d’ajouter une nuance
      Le Parti Québecois est minoritaire (on a un système politique Britannique) Le partis étant minoritaire en chambre ils sont contrait d’avoir l’aval des deux parti d’opposition pour promulguer une loi.

      Une des promesses de la chef du Parti Québecois est le renforcement de ce qu’on appel la loi 101
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Charte_de_la_langue_fran%C3%A7aise

      Pour étendre la porté de la loi au collège du Québec. ce qui exacerbe la communauté Anglophone du Québec.
      ajouter a tout ça une campagne de peur de la part des partis fédéraliste du Québec et des journaux résolument contre l’indépendance du Québec… un esprit trouble peut facilement devenir imprévisible dans une atmosphère aussi malsaine …

  4. Et tout douteux qu’il soit, le commentaire de M. Marsh mérite-t-il que son nom soit livré en pâture à qui en veut ? Ce sent bon les voisins qui vont taguer son mur en le traitant d’assassin, le bon fichier à vie pour tous les recruteurs à venir et une petite ronde de flics chez lui tous les jours devant les enfants. Bien bien bien

  5. Cela dit les policiers pouvaient se contenter de lui rendre visite chez lui où le convoquer plutôt que de faire un tintamarre à son boulot… C’est plutôt là qu’est le problème.

  6. Eidos à raison, je ne pense pas que ça soit l’employeur qui lui ai demandé de mettre la société dans laquelle cet individu travaille.
    Si vous renseignez le nom de votre employeur sur vos profils vous devenez un peu un ambassadeur de la société.

  7. « Moi cette pétasse je lui donne pas 1 semaine ». Ah, mais moi je bosse pas alors je peux m’exprimer !

    C’est bizarre cette histoire, les propos sont franchement douteux, ok. Par sécurité la personne en question a-t-elle bien avoué avoir écrit cela. Probablement, vu le déroulement. Mais je trouve quand même que FB est n peu trop présent.

  8. Il doit y avoir une barrière infranchissable que les entreprises doivent exiger de leur employé.
    Pourquoi certaine personne accepte que M. Marsh soit renvoyé par eidos ? Parce que dans notre société, aujourdh’ui,
    les blagues ou les opinions qui propose la mort ne sont pas accepté ET que Facebook est une entité respecté perçu comme un média et publique. Ece que M. marsh aurait le droit sur son compte facebook de « LIKER » un jeux de Ubisoft? Ece qu’il aurait droit de s’exprimer sur l’invasion de l’irak qui implique la vie et la mort de civil, ece qu’il aurait le droit de s’exprimer sur l’avortement qui implique possiblement la mort d’un individu? Pour cela je ne pense pas qu’on devrait donner le droit aquis d’une entreprise de condamné un employé pour ses actes lorsqu’il n’est pas en service.
    Il doit pouvoir faire ce qu’il veux, ont appelle ça la LIBERTÉ. Bon, moi je m’en vais jouer à HITMAN « tueur à gages ».

  9. Il doit y avoir une barrière infranchissable que les entreprises doivent exiger de leur employé.
    Pourquoi certaine personne accepte que M. Marsh soit renvoyé par eidos ? Parce que dans notre société, aujourdh’ui,
    les blagues ou les opinions qui propose la mort ne sont pas accepté ET que Facebook est une entité respecté perçu comme un média et publique. Ece que M. marsh aurait le droit sur son compte facebook de « LIKER » un jeux de Ubisoft? Ece qu’il aurait droit de s’exprimer sur l’invasion de l’irak qui implique la vie et la mort de civil, ece qu’il aurait le droit de s’exprimer sur l’avortement qui implique possiblement la mort d’un individu? Pour cela je ne pense pas qu’on devrait donner le droit aquis d’une entreprise de condamné un employé pour ses actes lorsqu’il n’est pas en service.
    Il doit pouvoir faire ce qu’il veux, ont appelle ça la LIBERTÉ. Bon, moi je m’en vais jouer à HITMAN « tueur à gages ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité