Ford B-Max : une vitrine technologique

Ford B-max

Ford B-maxFord nous a récemment convié à Munich (Allemagne) pour nous présenter le nouveau B-Max. Ce fut surtout l’occasion pour nous d’en savoir plus sur les dernières technologies développées par le constructeur à l’ovale bleu. Tour d’horizon …

Nous n’allons pas nous attarder longtemps sur les caractéristiques techniques du B-Max. Ici, il s’agit surtout de parler innovation. Mais il convient tout de même d’évoquer la motorisation. Même si elle n’est ni hybride, ni électrique, elle est très performante. Ford propose – entre autres – sur son B-Max le moteur 1.0 l EcoBoost. Il se distingue des autres par ses performances et sa faible consommation (4,9 l/100 km avec une version 120 chevaux). Il s’est d’ailleurs récemment illustré sur le mythique circuit du Nürburgring (Allemagne). Installé sur une Formule Ford, ce bloc a permis au pilote de boucler un tour de circuit en seulement 7 minutes et 22 secondes. Soit le 11ème meilleur temps jamais réalisé, devant des voitures comme la Lamborghini Aventador ou la Ferrari Enzo.

Le pilier entre la porte avant et la porte arrière a disparu

SYNC, quand la commande vocale devient utile

Mais ce qui nous a surtout intéressé, c’est la technologie SYNC. Nous avions déjà eu un bref aperçu de ce dispositif, néanmoins nous n’avions pas pu le prendre en main. C’est désormais chose faite. Décrit par Ford, comme un système de connectivité embarquée à commande vocale, SYNC a été développé en partenariat avec Microsoft et Nuance. Le B-Max est le premier modèle européen de la marque à en bénéficier. A terme, nul doute que la plupart des véhicules de la marque y auront droit aussi.

Dans le B-Max, cette technologie est couplée à un écran 4 pouces. Une taille relativement petite, surtout comparée à l’ordinateur tactile de 17 pouces installé dans le Model S de Tesla par exemple. Mais Ford l’assume, la marque nous a expliqué que ce choix avait été fait pour des raisons de sécurité. En cas d’accident les projections de verre peuvent-être dangereuses nous a-t-on dit. Par ailleurs, le constructeur n’a pas souhaité intégrer un dispositif qui aurait pu trop distraire le conducteur. Le deuxième argument est assez pertinent, le premier l’est moins. Et pour cause, sachant que l’écran est placé au milieu du tableau de bord, le risque qu’il explose en mille morceaux lors d’un choc – même violent – est faible. D’autant plus que le B-Max a reçu 5 étoiles à l’EuroNCAP. De plus, la petite diagonale d’écran fait que la lisibilité est moins bonne. Donc il faut plus de temps pour obtenir les informations dont on a besoin, c’est autant de secondes en moins passées à regarder la route. Mais à chacun sa stratégie.

sync

SYNC, le système de connectivité embarquée à commande vocale

Interface simple mais très accessible 

En revanche nous avons apprécié l’interface. La prise en main est rapide et intuitive. Et pour cause l’affichage est très (trop ?) simpliste : un fond bleu et des indications aux quatre coin de l’écran. L’ensemble peut-être piloté grâce à une molette ou par la voix. Autre point positif, plus de 2000 téléphones peuvent-être connectés à SYNC via Bluetooth. Mais revenons-en à la commande vocale. Pour l’instant, elle est disponible en huit langues, dont le Français. Ford a travaillé avec le spécialiste Nuance pour offrir une solution fonctionnelle. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que de ce côté là nous avons été surpris. Surpris de constater que pour une fois on pouvait vraiment se servir d’une telle commande en français. Et surpris de voir que même quelqu’un avec un fort accent (allemand par exemple) pouvait parler dans la langue de Molière et être compris par SYNC. Résultat, il y a fort à parier que, contrairement à Siri ou S-Voice, SYNC servira réellement au quotidien. Et pour cause, il permet d’envoyer des SMS, d’appeler un de ses contacts, d’écrire des mails ou encore de changer de musique, sans jamais enlever ses mains du volant. Ultime atout : l’appel d’urgence. Lorsque le conducteur de la voiture est impliqué dans un grave accident, la voiture alerte automatiquement les secours.

Carrosserie

La carrosserie est renforcée pour compenser l'absence de pilier central

La dernière technologie qui nous a semblé intéressante, est unique en son genre. Sur son B-Max, Ford a supprimé le pilier situé entre la porte avant et la porte arrière. Cela offre ainsi une ouverture de 1,50 m de large. Pratique pour ranger dans la voiture un objet encombrant ou tout simplement pour entrer dans la voiture. En revanche les portes arrières sont, de ce fait, beaucoup plus lourdes. Il est par conséquent plus difficile de les fermer, surtout lorsque l’on est assis dans le véhicule.

Conclusion

Finalement, le B-Max semble être une vitrine technologique pour Ford. Non exempt de défauts, ce véhicule est néanmoins intéressant dans la mesure où la marque à l’ovale bleu nous permet de découvrir, à travers ce minispace, les innovations dont nous allons nous servir à bord des voitures dans les années à venir. En attendant les véhicules autonomes…

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

[Crédits : BL]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. « La carrosserie est renforcée pour compenser l’absence de pilier central » : le montant des portes est renforcé.

      A moins que tu roules les portes ouvertes …

    2. Comme on peut le voir sur la dernière photo, la carrosserie a été renforcée (éléments bleus et jaunes) avec de l’acier haute résistance. L’absence de pilier a donc été compensée comme ceci, d’ailleurs je le précise dans l’article, la voiture a obtenu 5 étoiles aux épreuves du crash-test, donc visiblement ça fonctionne.

  1. Les montants sont dans les portes, sur les photos on voit des gros plot qui rentre dans les montant de porte renforcé. Et vu les crash test tonneau des cabriolet d’aujourd’hui, je pense qu’il n’y a pas trop de soucis à se faire. Et effectivement le confort pour monter dans la voiture (ou y charger un truc) doit être un gros plus.

  2. Oui mais malgré ça je ne serai pas rassuré tout de même. Dans les crash où ce montant est sollicité, il n’est pas rare des les portières soient largement déformés, ou que les fermetures lâchent. Dans ce cas là les renforts ne servent plus à grand chose

  3. ma VW Bora de 2003, TDI 130, consomme entre 4,3 et 4,9l aux 100 (extra urbain, sur des parcours moyen de 100kms), toujours étonné de voir que 10 ans plus tard, le fait de consommer 4,9 est exceptionnel, 2,9 serait le bon chiffre en 2012-2013…..

    1. Ton moteur est un TDI (donc diesel),là il s’agit d’un bloc essence.
      Ça m’étonnerait fort que tu puisses trouver un bloc essence de 120cv vieux de 10ans consommant si peu.
      Tu ne peux pas comparer la conso ess/diesel.

  4. Moi, ce qui m’inquiète le plus c’est que c’est ‘crosoft qui a aidé à développer le software.
    Si ça plante aussi souvent que windows on a pas fini de voir des caisses en carafe sur le bord de la route.

    1. Tu m’étonnes…
      Ancien heureux (ironique) possesseur d’une des 500 Xsara Windows CE, je peux dire que cette solution avait de franches lacunes (mais surtout en hardware, le lecteur CD ou se trouvait la carto GPS m’a laissé en carafe 4 fois sur les 5 ans de garantie :)
      Mais par contre cette bagnole avait déjà quasiment tout ce qu’on voit dans ce SYNC (reconnaissance et commande vocale, GPS intégré, téléphone intégré – un slot carte SIM dans le coffre – et chargeur 6 CD à l’arrière). Sur le papier c’était génial, dans la vraie vie un peu moins.
      Truc que j’avais trouvé marrant : même pas a appuyer sur un bouton pour parler à la voiture, un mot de commande (à la base « auto PC ») servait à activer la fonction. Mais un brin enervant quand on disait un mot ressemblant, ce qui activait l’écoute et foutait la radio en sourdine. Mais bon je suppose qu’il fallait en passer par là pour en arriver au SYNC et autres solutions de mobilité en voiture

    2. J’aime bien les préjugés sur Windows, je travaille sur XP à mon boulot et j’ai un PC sous Seven chez moi je n’ai jamais eu de plantage lié à Windows (quand c’est flash qui bug microsoft n’y est pour rien). Par contre les quelques fois ou je me suis servi d’un mac ça ramait comme pas possible, obligé de redémarrer juste pour voir une vidéo youtube…comme quoi!

      C’est pareil pour les bagnoles, j’ai eu une golf soit disant « deutshe qualitat » qui passait son temps chez le garagiste pour des pannes moteur. J’ai mis tellement de pognon dedans que j’ai pu m’acheter qu’une fiat pour la remplacer…j’ai jamais eu une seul problème avec la fiat!

      1. Pas mal de chance surement… Malgré tout le soin apporté a certains produits, rien n’est infaillible. Et pour les produits mal conçus / mal fabriqué c’est pareil: on est pas à l’abri d’un miracle !
        Mais pour Windows / Mac, je suis témoin… Moi aussi, mon Mac m’a laché plus de fois que mon Windows 7 et mon Ubuntu, n’en parlons pas… Il y a aussi beaucoup de gens qui ne savent pas se servir des choses, mais c’est tellement plus facile de dire que c’est de la merde quand ça casse, plutot que d’assumer le fait qu’on s’en est mal servi…

  5. Euhhh! elle est où l’innovation dans la caisse??, Il n’y a pas déjà cette techno dans les voitures de série d’aujourd’hui??, elle possède toujours sa motorisation chimique, je vois vraiment pas où se situe l’innovation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité