Fin de la limitation de SMS pour les Indiens

Fin de limitation des SMS pour les IndiensSi vous avez suivi l'actualité internationale pendant la période estivale, vous savez que l'Inde a subi des jours particulièrement sur fond de haine ethnique. Pour tenter d'endiguer le problème le gouvernement a choisi de mettre un frein technologique... Pourquoi ? Comment ? Retour sur une décision unilatérale qui pourrait bien nous toucher un jour.

Les Indiens originaires du Nord-Est du pays ont été victimes d’une profonde haine raciale. Depuis l’état d’Assam, de nombreuses rumeurs et autres menaces d’attaques ont été véhiculées par textos et réseaux sociaux. Une situation tellement violente que pas moins de 300 000 Indiens ont décidé de retourner chez eux, dans le Nord-Est du pays pour se protéger. 78 personnes sont même mortes de ces heurts.

Mais pour tenter de mettre un terme à cette vague de violence, le gouvernement a pris une mesure particulièrement radicale. Ainsi, les communications par SMS ont été volontairement limitées à 5 SMS pendant quelques semaines, et ce, pour chaque résident du pays. A situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles, certes. Mais que diriez-vous si cela, ou pire, devait vous arriver ?

[theverge]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Le titre et le contenu de l’article est clair et ne sont pas en contradiction. Jay et Palaxo, j’ai rien contre la critique mais là faudrait expliciter votre point de vue.

    1. T’es sérieux ?? ce n’était pas assez clair?? bon pour faire rapide -> titre de l’article : « Fin de la limitation…. » et dernier paragraphe « le gouvernement a pris une mesure particulièrement radicale. Ainsi, les communications par SMS ont été volontairement limitées à 5 SMS », dans ce cas là on parle d’un début de limitation et non d’une fin.

      1. Fin de la limitation –> présent
        ont été limitées–> passé

        Mais c’est vrai que l’article est pauvre en contenu. En quoi le fait que des SMS ont été envoyés a fait que des gens sont morts, sans SMS ils seraient aussi morts

  2. J’ai pas l’habitude de venir râler sur ce site pour les débats puérils sans fin habituels, mais là j’avoue que j’ai du mal à tout saisir. Morgan, relis toi ou faire relire à quelqu’un la prochaine fois –‘

  3. Des Indiens sont morts…Oui, et alors…? C’est pourtant explicite cet article ! compte tenue de la violence du contenu véhiculé par des « textos » au titre de haïne ethnique…300 000 personnes ont paniqués et sont retournées chez elles,on ne connaît pas les conditions de ces décès voilà ! Mais quand on voit le déchaînement de violences pour un oui pour un non…rien d’étonnant à ce genre de situations et donc d’informations..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité