JLENS réussi à abattre un missile de croisière en plein ciel

jlens-raytheon-640x426

Que peut-on faire de nos jours avec 2 milliards de dollars? Pas grand-chose si vous êtes une entreprise de défense, comme l'un des dirigeables espion du Pentagone connu sous le nom JLENS (Joint Land Attack Cruise Missile Defense Elevated Netted Sensor) de Raytheon qui a finalement réussi à détecter avec succès, ainsi qu’à suivre un missile de croisière antinavire, suivi par la destruction avec succès dudit missile de croisière, en plein ciel. Cela peut paraître être un succès, mais c'est un fait marginal.

Dans l’essai, le dirigeable a réussi à détecter le missile d’essai, que la Marine avait délibérément tiré au loin (un Missile-6 standard) avant de l’intercepter juste après. Mark Rose, directeur du programme de Raytheon, a déclaré: «Ce fut une interception très réussie, et je suis heureux de dire que de nombreux morceaux de la cible sont dispersés dans le désert. »

Ces dirigeables ont vu des coupes budgétaires drastiques au cours des dernières années, mais en théorie, ils sont solides ; ils sont spécialement conçus pour flotter en l’air tandis que leur capteur permet de détecter des cibles à près de 500 km. Le dirigeable peut ainsi rester sur ses gardes pendant de plus longues périodes de temps, tout en consommant beaucoup moins de carburant et de main-d’œuvre qu’un système d’interception standard. Le seul souci, c’est que les 14 dirigeables prévus ont été réduits à deux, et le pronostic vital du projet ne semble pas du tout bon sur le long terme. Parlez de brûler littéralement de l’argent!

Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité