Les data centers gaspillent jusqu’à 90% d’énergie

Les data centers gaspillent jusqu'à 90% d'énergie

Les data centers gaspillent jusqu'à 90% d'énergieAvec toute notre activité numérique, nous consommons et créons une quantité folle de fichiers et de données. Une très grande quantité est aujourd'hui stockée, non plus sur nos ordinateurs, mais dans le "cloud", autrement dit, sur d'autres gigantesques ordinateurs, les "data centers" ("centre de données"). Ceux-ci, malheureusement, gaspillent énormément d'énergie.

Car de l’énergie, il en faut. Alimenter d’énormes data centers, comme celui d’Apple à Maiden présenté il y a peu, requiert généralement la consommation d’une ville en électricité, une trentaine de megawatts pour celui-ci. Même si la tendance est aujourd’hui aux énergies renouvelables – solaire et éolienne en tête -, une étude du New York Times révèle que ceux-ci peuvent gaspiller jusqu’à 90% de l’énergie qui leur est fournie.

Pourquoi cela ? Tout simplement parce que, d’après le journal, les data centers n’adaptent pas leur fonctionnement à la demande réelle, en faisant souvent tourner leurs serveurs à la puissance maximum. Le secret matériel comme logiciel qui entoure ces centres ajoute aussi un frein à une bonne adéquation.

Alors, même si de tous nouveaux « data centers » tentent l’expérience, tous ceux déjà en place ne peuvent se permettre un tel risque. Malheureusement, les besoins augmentant drastiquement chaque jour, il faudra un jour se poser réellement la question.

[gizmodo]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. «Malheureusement, les besoins augmentant drastiquement chaque jour, il faudra un jour se poser réellement la question.»

    La question de passer à l’auto-hébergement.
    Serte, il reste des obstacles à franchir, à commencer par les restrictions des FAI, mais cela réglerait grandement certains gros problèmes comme la vie privée ou encore le gaspillage d’énergie.

  2. Vous imaginer 7 milliards de personne s’il possédé tous des accessoire technologique comme nous, et la même fréquence pour changer d’appareil, avec le transport, les cables … etc,

    C’est du gros gaspillage, vive les data center et ce sera plus écologique et tut le monde sera servie, rappeler vous des vieux ordinateur d’IBM qui fessait des immeuble pour faire quelque calcul en 3D, demain on arrivera avec peut être avec un immeuble de data center et servir toute le France.

    Mais il faut aussi crée des emploie, alors il faut commencer à interdire les logiciel libre, gratuit, c’est google qui vas faire la gueule, il faut payer les droit d’auteur, mais cela créera des centaine de millions d’emploie

    1. « alors il faut commencer à interdire les logiciel libre, gratuit, c’est google qui vas faire la gueule, il faut payer les droit d’auteur, mais cela créera des centaine de millions d’emploie »

      t’es sérieux là ?
      tu crois que google développe bénévolement ?

    2. lol Ouais c’est surtout les consommateurs qui vont tirer la gueule, le taux de piratage serait démultiplié, les droits d’auteur seraient encore moins payés et ça créera plus de liscenciment dans le secteur de l’informatique.
      C’est les logiciels libres qui permettent aux logiciels payants de garder la tête hors de l’eau…
      Exemple à la con : si The Gimp était interdit et supprimé, tous ses utilisateurs seraient contraints de se trourner vers Photoshop sauf qu’à 1000€ le logiciel, bah tu cracks. T’en veux d’autres…?

      1. Je vais te dire la vérité concernant les logiciels gratuit comme le programme The Gimp et ce qui ce cache derrière, pourquoi est-il gratuit? simplement les programmeur on fait un truc à la fois qui peut être un peut similaire à Photoshop mais en même temps inconfortable, secrètement ces programmeur qui font des programmes gratuit gagne de la par d’Adobe, et Adobe est éfrayer de voir qu’ils peuvent faire quelque chose d’assez similaire. et c’est la même chose concernant Oracle et Microsoft, …etc

        Il faut interdire les cracks, les programme gratuits, il faut impérativement que tous soit payant, et certainement il y aura plus de choix et de bonne qualité concernant les programme de retouche d’image par exemple et à bon prix. Il n’y aura plus de logiciel d’antivirus ou virus qui épuise les énérgie, mais il y aura plus de travail, les gens auront un bonne avenir et auront de l’argent pour s’acheter des choses qui autrefois piratait

  3. @Paradoxe: Très simpliste comme raisonnement.. On voit le désatre que ca donne au niveau de la gestion des déchets électroniques alors si chacun y va en installant ses propres équipements (qui consommeront aussi de l’énergie soit dit en passant)… QUID des pannes de courant et autres ?

    De toute façon, ce qui consomme le plus dans un datacenter, ce sont les systèmes de refroidissement. Avant-même la consommation des machines, c’est sur ce point qu’il faut travailler par exemple en mettant en place des systèmes de récupération de chaleur, des systèmes de pompage de l’air froid à l’extérieur (dans les pays ou il ne fait pas chaud), en mettant en place par exemple des couloirs chauds et des couloirs froids au lieu de refroidir la pièce complète. Au niveau de la consommation des machines, la virtualisation aide déjà pas mal. Ceci étant dit, tout n’est pas virtualisable et il faut biensûr optimiser la consommation des machines pour utiliser moins d’énergie mais aussi et surtout pour chauffer moins et permettre des grosses économies au niveau de la clim. C’est là le véritable noeud du problème.

    1. La virtualisation consolide effectivement la densité sur les machines, mais son revers est actuellement une très nette diminution des capacités logicielles de mise en veille du Hardware, puisqu’il est virtualisé. Donc tu as peut-être une dizaine de machines par serveur physique, mais lorsqu’elles ne font rien, le CPU physique est lui quasiment à fond…..

      Le plupart des « vieux PC » qu’on a à la maison et qui trainent, plutôt que de les jeter on peut les réutiliser avec des distribs genre « Yunohost » et autres, les révéiller qu’au besoin via des relais PXE pour faire des économies électriques, etc…
      De plus la consolidation des datacenters et la force de frappe des outils de BigData amènent à se poser des question d’éthique sur le traitement fait de cette masse de données perso, rappelez-vous ACTA et projetez-vous à la place des chercheurs du projet INDECT, ça n’aiderait pas d’avoir accès à ces données?
      Avec un hosting perso, vous avez accès à vos données comme avec le cloud (limite d’upload quand même), mais VOUS gérez l’accès à vos données, et vous compliquez leur extraction, tout en réduisant la demande de nouveau serveurs…

  4. Si on équipai les data center d’iPhone, parcequ’un tel c’est vachement bien optimisé, 7 milliards d’iPhone en serveur, et si on arrêtai de commercialisé des box me… comme la Freebox, ça ne serait pas écolo? je penses que l’on peut faire 90% d’économie d’énergie, car ce qui coute chere et puise en énergie, c’est la fabrication de ces appareilles qui ne sert à rien ou technologique qui ce retrouveront à la poubelle

  5. Le fait est que il y aura toujours de l’énergie (chaleur) dégagée par les data center, malgré les optimisations technologique et la régulation des équipements en fonction des besoins.

    Mais pourquoi ne pas valoriser l’énergie (chaleur) dégagée par les data center pour alimenter des réseaux de chaleurs alimentant des bâtiment en chauffage.

    Pour information, déjà plusieurs projets seraient à l’étude.
    http://www.actu-environnement.com/ae/news/data-center-reseau-chaleur-energie-valorisation-13492.php4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité