Piloter un drone n’est pas un jeu vidéo

Piloter un drone n'est pas un jeu vidéo

Piloter un drone n'est pas un jeu vidéoLes drones, ces petits aéronefs commandés à distance, sont principalement utilisés par nos armées. Leurs missions sont diverses mais il y a toujours un point commun, le pilote dans la salle de commande. Et même si ces soldats utilisent un joystick et un ordinateur, leur travail n'a rien à voir à un jeu vidéo.

Rob Blackhurst, dans un article pour The Telegraph, l’assure. Même si les pilotes sont installés dans leur « cockpit » devant leurs écrans de contrôle, un joystick dans la main, leur mission n’a rien à voir avec ce que l’on peut faire dans un jeu vidéo. Ici, les gens qui évoluent sur les écrans n’ont rien de virtuel, les soldats sont parfaitement conscients de la décision de vie ou de mort qu’ils peuvent avoir à prendre.

Ces pilotes ont eux aussi un commandement direct, chargé de les surveiller et de leur rappeler, en temps voulu, que même si ce sont des ennemis, ce sont avant tout des hommes. Un comportement de « tueur fou » comme dans les jeux vidéos actuels est donc évidemment proscrit.

Difficile en tout cas d’imaginer que, pendant leur temps libre, les pilotes puissent faire quelques kills sur Battlefield, Call Of Duty ou autre Medal Of Honor…

[telegraph.co.uk]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Je ne peux pas croire que cet article a été relu ! Non seulement il n’apporte aucune info, mais le 1er paragraphe et le 2ème sont quasiment une répétition complète.

  2. 1er paragraphe :
    « Et même si ces soldats utilisent un joystick et un ordinateur, leur travail n’a rien à voir à un jeu vidéo. »

    2ème paragraphe :
    « Même si les pilotes sont installés dans leur « cockpit » devant leurs écrans de contrôle, un joystick dans la main, leur mission n’a rien à voir avec ce que l’on peut faire dans un jeu vidéo »

  3. Sans trop écrire, je vous félicite pour cet article exceptionnellement informatif. Il est tout simplement le plus nul des articles que j’ai lus sur ce site. Merci de ne plus proposer un truc pareil.

  4. « que même si ce sont des ennemis, ce sont avant tout des hommes », trop amusant ça venant de militaires.

    Pour l’instant c’est le début, mais à l’heure de la reconquête, les drones et les robots de combats vont faire plier et écraser toutes nations qui oseraient s’opposer aux USA.

    1. Un drône reste un aeronef, donc un bon coup de missile ou de canon anti-aérien, et on en parle plus 😉
      Quant aux « robots de combat », je reste très sceptique quant à leur intelligence… Un robot est toujours plus faillible qu’un homme, c’est programmé, c’est très prévisible donc au bout d’un moment il ressort une technique pour le foutre en l’air le grille-pain!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité