Mondial de Paris : les stands à ne pas rater 3/3

Mondial de Paris

Mondial de ParisDernière partie de notre dossier consacré aux stands à ne pas manquer au Mondial de Paris, du 29 septembre au 14 octobre. Nous avons parlé des marques françaises et allemandes précédemment, cette fois, on se lache vraiment et on vous présente quelques pépites, venues du monde entier. 

S’il ne fallait choisir qu’un stand au Mondial de Paris, nous nous dirigerions sans hésiter vers celui de McLaren (même si la Peugeot Onyx nous a beaucoup plu). Cet espace blanc immaculé est magnifiquement sublimé par 5 voitures (dont une Formule 1 accroché à un mur) peintes en orange pétant. Le résultat est à la fois raffiné et voyant. Un détour par le pavillon 5.1 s’impose donc. (D’autant plus que jusqu’en face, vous pourrez découvrir, la Jaguar F-Type, le nouveau roadster de la firme britannique).

McLarenP1

Notre coup de coeur, la McLaren P1

Au pavillon 4, une autre belle hybride vaut le détour. Il s’agit du concept LF-CC, un modèle très sportif conçu pour concurrencer des modèles comme l’Audi A5 ou l’Infiniti G37 Coupé. Peu de détails sur cette voiture si ce n’est qu’elle embarque un moteur 2.5l à cycle Atkinson, une batterie nickel-hydrure métallique et que ses émissions de CO2 seront inférieures à 100g/km.

L'hybride de Lexus s'attaque aux allemandes

Un petit tour du côté de chez Nissan est également à envisager pour découvrir le TeRRA, concept-car dont nous vous parlions il y a peu. Alimenté par une pile à combustible, ce modèle a la particularité d’être équipé d’une tablette tactile en guise de clef de contact. Le plus impressionnant se trouve donc dans l’habitacle. N’hésitez pas à jeter un oeil à l’intérieur.

Nissan TeRRA

Futuriste à l'extérieur, high-tech à l'intérieur

Enfin, même si nous serions presque tentés de vous conseiller tous les stands (comme celui de Bentley qui est formidable, ou celui de Infiniti, pauvre en nouveautés mais avec de beaux modèles exposés), nous allons terminer par ceux de plusieurs constructeurs de véhicules électriques. A commencer par celui de Fisker. L’américain expose deux Karma dans le pavillon 3.

Fisker Karma

La belle Karma

Puis de retour dans le pavillon 5.1 ne manquez pas la Pariss d’Ecomobylis, un roadster, concurrent direct de celui de Tesla qui affiche notamment une autonomie de 200 km et peut abattre le 0 à 100 km/h en 5 secondes et l’Exagon Furtive e-GT, une autre sportive électrique encore plus puissante (0 à 100 km/h en 3,5 secondes et 310 km d’autonomie), deux modèles français sur lesquels nous reviendrons plus en détails dans les jours à venir.

Sur ce bonne visite !

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité