Il sextote à tout son répertoire … et finit en prison !

shutterstock_92529061 - cybersexe

shutterstock_92529061 - cybersexeVous connaissez les sextos (oui, oui ... nous non plus), une pratique somme toute courante, mais qui peut vite dégénérer. Par exemple, on évite d'envoyer un sexto plus que privé à tous ses contacts, au risque de finir en prison.

Aie, vous voyez la boulette arriver … Nous nous sommes tous déjà trompés de destinataire en envoyant un message, ce qui se révèle rarement être une bonne nouvelle. Il est grand temps de relativiser, au regard de l’histoire de ce maître-nageur de 24 ans.

Craig Evans de Birmingham, Royaume-Uni, a donc écrit un message à caractère grivois à sa petite amie, une invitation lui demandant si elle aimerait avoir des relations sexuelles avec lui, ‘peau contre peau’… C’est là que le glissement de doigt fatal est survenu.

Son Blackberry a alors envoyé ce message explicite à tous ses contacts. On se dit que c’est plus humiliant que dramatique et pourtant. Au sein de son répertoire se trouvaient deux mineures âgées de 13 et 14 ans, tout simplement des élèves, car notre homme est professeur de natation.

Evans écope de 18 mois pour incitation à se livrer à une activité sexuelle sur enfants.

Finalement et après une longue procédure en appel, le juge Elias a déclaré que les circonstances étaient «anormales» et a convenu que l’utilisation du téléphone avait été «manifestement erronée». Il finira tout de même avec 9 mois de sursis …

Et vous, le coup du sexto qui dérape, ça sent le vécu ?

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. La qualité de vos articles est de mieux en mieux…
    Vraiment, quel intérêt?

    Gizmodo n’est même plus un site d’information pour moi, juste une zone-poubelle pour 90% des news…

  2. Il n’a jamais fait les 18 mois ! Le second juge a été plus clément (intelligent ?) et lui a mis 9 mois avec sursis.

    Révisez vos traductions ou sources ! Ce n’est qu’une fois de plus qu’on le dit mais enfin bon …

    1. Et vous ? Savez-vous lire l’article jusqu’au bout ? Il est bien indiqué qu’après avoir fait appel, il n’a eu que 9 mois de sursis…

  3. J’ai beaucoup ri en lisant et je continue de rire. Ça ne peut pas arriver à mon niveau parce que les sextos n’ont pas droit de citer dans mes textos

    1. Peut-être pour les appeler pour les compétitions. Au foot quand j’étais plus jeune, mon entraîneur avait mon numéro pour me prévenir si j’étais sélectionné pour le match du samedi ou non

    1. Le titre n’est pas a revoir car même si techniquement il ne finis pas derrière 4 mur dans une cellule, on dit bien « prison avec sursis » au niveau pénal cela figure sur un casier judiciaire en l’état…. 😉

  4. etant entraineur de natation, je fais très attention….

    Il suffit de dire à une petite ( sur laquelle on a autorité ) qu’elle est jolie ( avec son beau maillot ) et tu lui fait un bisous pour lui dire aurevoir.

    la petite peut rentré chez elle, dire qu’elle est amoureuse de son maitre nageur, qu’il la trouve tres belle et qu’il la embrassé…… et toi, tu te retrouve 48h en garde à vue !

    pour le téléphone, tous les entraineurs ont les numeros de leurs nageurs réguliers ( tout les jours ) pour leur indiquer un changement de derniere minute par texto.
    Ceci dit, un tel pro n’est pas de trop pour ne pas confondre vie privé et vie pro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité