Mira, le superordinateur qui va rejouer l’Univers

MIRA, le superordinateur qui va rejouer l'Univers

MIRA, le superordinateur qui va rejouer l'UniversPendant quinze jours, Mira, un superordinateur comme il en existe peu, mettra tous ces clusters en action pour jouer l'une des plus grandes simulations du monde: l'expansion de l'Univers. Présentation de la bête, et de sa mission.

768 000 cœurs en sécurité dans 48 racks, un million de Go de RAM, 8 petaflops, soit une capacité de calcul de 10 millions de trillions d’opérations par seconde. Avec de telles mensurations, Mira semble faite pour s’attaquer à une montagne telle que la simulation de l’expansion de l’Univers.

Utilisant tous les modèles physiques connus des particules, Mira simulera les interactions de plusieurs milliards de milliards de particules. La simulation débutera « juste après » le Big Bang et passera en accéléré une période de 12 milliards d’années, rien que ça. Une telle entreprise n’a qu’un but: tenter de valider, ou d’invalider, les théories déjà en place sur l’Univers.

Après ces deux semaines de travail acharné, Mira pourra « se reposer » en servant d’autres simulations, plus simples et rapides celles-ci, la plupart commanditées par le Département de l’Energie américain.

Espérons que cette simulation confirme ce que les chercheurs prennent pour acquis, il leur faudra sinon revoir toutes leurs théories…

[gizmodo]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Vous dervirez relire votre article, il y a des ronchons qui vont vous tomber dessus sinon :)
     » tous ces clusters  » n’est qu’un exemple 😉

  2. une simulation ne doit pas être prise comme un résultat mais comme une confirmation d’une théorie. Un simulateur n’est pas une valeur sure et avec de telles systèmes (la résolution du système doit être chaotique et extrêmement sensible au bruit numérique et de mesure) il ne faut pas attendre de résultats immédiat et surtout pas de résultats flagrants.

    En comparaison de vos sources, on a l’impression que cet article a été écrit par des ados pour des ados. Des gros chiffres qui impressionnent mais qui ne donnent aucune informations, des termes techniques a foison mais rien de cohérent et de compréhensible :/

  3. Ça tiens dans une pièce entière tout ça… comme les premiers ordinateurs il y a une dizaine d’années… qui sait dans 20 ans, on aura une tel puissance au creux de la main :)

  4. « la résolution du système doit être chaotique et extrêmement sensible au bruit numérique et de mesure » mesure de quoi ?
    On met des formules dedans qui simulent des interactions de particules.
    En clair avec tout ce qu’on sait, ils espèrent que vers 12 milliards d’années ils retrouveront la simulation un peu dans le même état que celui de notre univers, un différent bien sur.
    Ca dépend à qu’elle niveau ils vont poussé l’engin : Assez loin pour valider certaines formules sans trop rentrer dans les détails. Qu’il y a de l’eau ou pas sur Mars ne change rien au faite que la planète tourne autour du soleil … de même que des formes de vies sur terre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité