Cliff Bleszinski annonce son départ d’Epic Games

Cliff Bleszinski

Cliff BleszinskiCliff Bleszinski a officialisé son départ d'Epic Games. L'homme, en charge du design des titres au sein du studio, a sans doute bien fait de prendre son envol.

L’annonce en aura surpris plus d’un : Cliff Bleszinski quitte Epic Games, et pas forcément pour aller à la concurrence. En réalité, Bleszinski va dans un premier temps prendre des vacances, et s’éloigner de l’industrie du jeu vidéo et d’Epic Games, une société dans laquelle il a évolué ces 20 dernières années.

Homme clé lors du développement des séries Unreal et Gears of War, il fait sans doute bien de prendre un peu de recul. Loin de nous l’idée de fustiger la série Gears of War, mais il faut admettre que son design, révolutionnaire dans un premier temps, aura fini par devenir banal, déjà vu. Et on évoque aussi bien l’univers de la série que son ambiance, ses personnages, et sa manière d’aborder le genre du TPS.

Et si Cliff Bleszinski revenait d’ici quelques temps avec un projet indépendant ? Remarquez, c’est la tendance en ce moment ! A moins qu’il n’aille rejoindre Hideo Kojima, duquel il est relativement proche ?

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

[slashgear]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. il est très juste de relevé le problème de son design, tout dans la série gears of war est « grossier » ça va du style visuel jusqu’à la finesse du gameplay en passant par le scénario… des footballers américains qui se battent avec des tronçonneuses et leur anatomie ridiculement beauf….. non merci

    et si c’est pour contaminer le génie d’hideo kojima, on n’en veut pas non-plus!

  2. Gears of Wars, malgré sa réalisation impeccable et sa mise en scène spectaculaire ne m’a jamais attiré alors que j’adore les TPS…pourquoi? A cause de son design ridicule, des gros marines bodybuildés avec des boots à semelle compensées digne de Loana, des ennemis fictifs vu et revu (les pseudos insectes…), des armes steampunk…
    Je vois pas ce qu’il pourrait apporter à Kojima qui est au contraire d’un design ancré dans la réalité (m^me quand il s’agit d’être futuriste).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité