Le QWERTY et ses nombreux prétendants

Le clavier QWERTY

S'il est généralement affaire de design, de poids, de rapidité et de personnalisation, le clavier est un périphérique d'ordinateur qui n'a que peu évolué. Pour cause, depuis son invention en 1868, la disposition des touches en "QWERTY" n'a pas, ou très peu, changé. Pourtant, de nombreuses alternatives existent.

Lorsque Christopher Sholes invente son clavier QWERTY, l’homme n’a qu’une idée en tête, ralentir la vitesse de frappe des dactylo pour ne pas que les machines à écrire s’emmêlent les pinceaux. Malheureusement, cette disposition, bien que très largement répandue, n’est pas du tout optimisée.

Le clavier Dvorak, inventé par le Docteur August Dvorak et son beau-frère, le Docteur William Dealey, en 1936, se propose de placer les lettres les plus usitées sur la ligne du milieu. Ce sont ainsi pas moins de 400 mots que l’on peut écrire rien que sur cette ligne – contre 100 sur un QWERTY -, efficacité garantie et réduction des mouvements de doigts.

En 2006, Shai Coleman invente le Colemak (avec le k de Dvorak), un ré-agencement de la disposition du Dvorak tout en gardant la ligne du milieu comme pivot central. Résultat: une vitesse de frappe multipliée par 2,2 par rapport à un QWERTY et 35 fois plus de mots sur la ligne du milieu que sur celle du Dvorak.

Plus récemment, les recherches de Michael Capewell ont abouti à un clavier assurant une diminution des mouvements de 48% par rapport à un QWERTY, en gardant à l’esprit que, outre les lettres les plus usitées, les combinaisons les plus utilisées devaient aussi être facilement accessibles. L’homme travaille encore aujourd’hui à une version plus évoluée.

Alors pourquoi nous entêtons-nous à utiliser des claviers QWERTY, ou AZERTY c’est selon ? Masochisme, fainéantise, simplicité, faites votre choix. Toujours est-il que si vous veniez à tester l’un de ces claviers, nul doute que vous n’en changeriez plus…

[mashable]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Et sans oublier le cousin français du Dvorak : le Bépo avec ses précieux caracteres accentués accessibles simplement d’une touche !

  2. Le seul problème, c’est que ce genre de clavier n’est que peu répandu. Par conséquent Si on s’habitue à utiliser un clavier de ce type il sera bien plus difficile d’utiliser les basiques AZERTY / QWERTY.

  3. Bonjour,

    Sauf erreur il me semble que le Colemak est un réagencement du QWERTY et non pas du dvorak. Pour preuve alors que sur le Dvorak les consones sont à la main gauche, sur le Colemak les consones sont à la main droite (sauf le A).

    Le but du Colemak est de rester très familier et facile à apprendre car plusieurs caractères restent à la même position que sur un QWERTY en particulier Z, X C, V qui correspondent aux raccourcis pour annuler, couper, copier, coller. De l’aveu de Mr. Coleman lui-même sont clavier n’est pas entièrement optimal a cause de cela – mais pour optimiser encore plus sont clavier aurrait été trop « étrange » et difficile à apprendre.

    Si l’on continue de taper en QWERTY (ou AZERTY) de nos jours, c’est que très peu de personne (comparer à l’ensemble des utilisateurs d’ordi) savent taper sans regarder le clavier. Donc les gents apprènent à taper avec le sérigraphie qui est inscrite sur leur clavier. Et aucun constructeur ne prendra le risque de livrer ses machines avec des claviers que ne sont pas familier. Donc status-quo. Ce qui pourrait faire changer les choses serait que les constructeurs livrent des claviers sans sérigraphie ! Nous serrions du coup obligé d’apprendre à taper sans regarder et beaucoup d’entre nous choisiraient une layout plus optimisée que le QWERTY.

    Pascal J.

    1. L’autre solution est d’offrir un clavier avec les position de lettre à définir sur les touches par projection de la lettre attitrée par chacun.

  4. rayr +1

    tout est dit.. au niveau des entreprises, essayez d’imaginer la perte de rendement monstrueuse qu’elle subiraient les premiers jours / semaines en cas d’installation « brutale » de claviers differents sur les postes utilisateurs 😉

  5. On peut écrire 100 mots avec la ligne du milieu du QWERTY??? Je crois qu’il y a une coquille. Parce qu’en fait, on ne peut en écrire aucun, en tout cas en anglais.

  6. vu les problemes que ca pose niveau utilisation pour certains c’est pas demain qu’on les verra répandu, je travail comme technicien informatique en suisse j’ai deja du mal en rentrant le soir chez moi sur mon clavier azerty (en suisse c’est qwertz pour info) alors avec ca …

    1. Comme je vous comprends, travaillant aussi en Suisse, on n’utilise que des claviers qwerty, on y est tellement habitué que l’on écrit par réflexe, ce faisant, c’est assez perturbant de passer sur un azerty, alors j’ose même pas imaginer ce que sa donne de bosser sur un des claviers particuliers^^ (/expérience faite avec la galaxie tab’ de samsung, ‘pas pratique, ces machins’…)

  7. « Alors pourquoi nous entêtons-nous à utiliser des claviers QWERTY, ou AZERTY c’est selon »
    Aucune de ce que vous proposez… Simplement parce que je ne connaissais pas l’existence de ces claviers. Microsoft et Apple n’ont qu’a l’imposer…

  8. Sur le même principe, le BÉPO est une refonte complète du clavier pour optimiser la saisie et pour l’intégrer dans les systèmes d’exploitation.
    http://bepo.fr/wiki/Accueil

    Il faudrait tout «simplement» apprendre cette disposition aux enfants plutôt que l’azerty. Mais ça nécessite d’accepter le changement… 😉

  9. Je l’ai fait : je suis passé au BÉPO il y a maintenant 4 mois de ça. J’en ai 2, un pour chez moi et un pour le boulot. J’ai mis à peu prêt un mois pour le ramener au boulot. Pour ceux qui disent que c’est un clavier de dactylo, c’est vrai que c’est là qu’on sent vraiment la différence avec un clavier «classique», mais franchement, le clavier est très bon pour les développeur aussi : les parenthèses, accolades et crochets sont côte à côte et rien que ça, ça te change la vie. À part les chevrons «» qui passent sur les AltGr, je vois pas trop d’autre touches à déplacer.

    Pour ceux qui hésiteraient, c’est vrai que c’est une gymnastique mentale les premières semaine, mais je vous conseil vivement d’aller sur le site http://bepo.fr/wiki/Accueil pour voir tous les avantages (entre autre si vous avez mal au doigts après une journée de boulot).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité