On a testé… SnapCar

SnapCar

SnapCarUber Paris n'est pas le seul service de chauffeur privé sur Paris. Il ne faudra pas non plus oublier SnapCar, qui fait rimer qualité de service avec ponctualité. Puisqu'on vous le dit !

Il y a quelques temps de cela, nous avions, comme beaucoup de Parisiens fatigués des aléas des taxis, expérimenté Uber Paris, un service qui va vous proposer de réserver votre chauffeur privé, qui viendra vous chercher en quelques minutes seulement. Ce créneau est porteur, et d’ailleurs, il est désormais exploité par SnapCar, une société française qui va offrir à peu de choses près la même qualité de service, et qui s’est lancée en juillet dernier. Avec un certain succès, du moins, pour l’instant.

iOS uniquement, pour le moment

Pour bien comprendre le fonctionnement d’un tel service, dites vous qu’il est régulé par une application iOS (la version Android, qui manque cruellement à l’appel, ne devrait pas tarder). Une fois téléchargée sur l’App Store, cette application va vous demander de renseigner quelques informations, dont votre numéro de carte de crédit. Car SnapCar, à la manière d’Uber Paris, vous facturera à la fin de chaque course par prélèvement. Il n’est pas question de payer directement le chauffeur. C’est centralisé, sans doute plus transparent, et dans tous les cas plus pratique.

Et la qualité de service, dans tout ça ?

Parlons service maintenant : réservé à la ville de Paris pour le moment, SnapCar, comme nous vous l’expliquions quelques lignes plus tôt, vous permet de réserver un chauffeur, qui viendra vous prendre à n’importe quelle adresse (merci la géolocalisation !), ou presque.

Il est possible de suivre l’arrivée de votre chauffeur sur l’application iOS dédiée. Bien entendu, les véhicules SnapCar affichent un luxe certain, puisqu’il est question de grosses berlines toutes options, de la trempe d’une Citröen C6, par exemple.

La qualité de service, dans notre cas (nous l’avons testé 4 fois en tout et pour tout, sur des trajets courts et plus longs, mais aussi plus risqués -un trajet Paris XV > aéroport CDG à 5h du matin, un dimanche) fut à chaque fois irréprochable : les chauffeurs sortent systématiquement vous ouvrir la portière, rangent vos bagages dans le coffre lorsque c’est nécéssaire, vous proposent une bouteille d’eau, quelques magazines à lire, des croissants (pas tout le temps, mais bon…) et même de diffuser la musique de votre smartphone à travers les enceintes du véhicules via Bluetooth, et ce grâce à une fonctionnalité nommée SnapLive. La grande classe. D’ailleurs, ça imposerait presque le respect, de voir des chauffeurs se soumettre aux goûts musicaux de leurs clients.

Petit plus : depuis peu, SnapCar s’est ouvert au système de réservation, et vous allez pouvoir planifier une course pour plus tard !

Des prix corrects

Impossible de ne pas aborder la question du prix. Pour être très clair, SnapCar va facturer 1,50€/km intra muros, 0,50€/minute pendant votre course, 2,00€/km de 20h jusqu’a 6h, et en dehors de Paris intra muros. Par contre, la course devra être de 25€ minimum en dehors de Paris intra muros pour être acceptée.

Mise à part ça, SnapCar ne facture pas de supplément bagages, de même qu’il ne facture pas non plus les passagers supplémentaires et l’annulation jusqu’à 2 minutes après la commande (10€ à partir de 2 minutes après la commande).

A titre de comparaison, voici les tarifs pratiqués par Uber Paris : lorsque vous roulez à, ou à moins de 25km/h, le prix à la minute est de 1.10€. A plus de 25km/h, on passe à 2.60€.

Pour boucler cette comparaison, voici les tarifs des taxis classiques : 0.96 euro le km en tarif A, 1.21€ le km en tarif B et 1.47€ le km en tarif C. Là, on aurait envie de dire que SnapCar tire son épingle du jeu.

Vous l’aurez compris, pour le moment, SnapCar fait office de petit favori à Gizmodo, d’une part grâce à sa qualité de service, de d’autre part grâce à ses prix raisonnables. Mine de rien c’est un critère de premier choix. Il faudra simplement se dire qu’on paye légèrement plus, mais pour une qualité de service bien plus élevée que celle d’un taxi moyen.

Et donc, si vous désirez tester le service, rendez-vous ici pour télécharger l’application dédiée.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Je ne suis pas sur de comprendre…

    « Pour boucler cette comparaison, voici les tarifs des taxis classiques : 0.96 euro le km en tarif A, 1.21€ le km en tarif B et 1.47€ le km en tarif C. Là, on aurait envie de dire que SnapCar tire son épingle du jeu. »

    Donc SnapCar est systématiquement plus cher que des taxis classiques???

    D’autre part, facturent-ils les frais d’attente ou pour venir à l’adresse commandée? Parce que le plus énervant avec les taxis parisiens, c’est les types qui se pointent avec 15 euros au compteur…

    1. Je travaille chez SnapCar. Il n’y a pas de frais de prise en charge. Un peu plus cher que le taxi en effet sur le trajet lui-même. Donc au total ça dépend. L’objectif est d’abord l’expérience, la simplicité, l’efficacité. Pour en discuter et tester, vous pouvez m’écrire à contact@snapcar.com.

  2. Pourquoi toujours privilégier iPhone ? Les utilisateurs d’Android n’ont pas droit à SnapCar ? Ça ne me donne pas envie de faire l’effort pour tester ce service.

  3. Sûrement parce que les possesseurs de plastiques phones n’ont pas les moyens de prendre un taxi ou un service de voiturier type Uber!
    Ça vaaaaaaa si on peu plus troller gentiment 😉

  4. Pour avoir testé Snapcar, Uber et Chauffeur-Privé (qui n’est pas mentionné) je dois dire que c’est chauffeur privé qui a retenu mon attention. Ils ont l’annonce du prix à l’avance et il y une appli android. on peut aussi commander depuis le web

  5. Pour mieux comparer avec un taxi : est-ce que les voitures SnapCar utilisent les voies de bus ? Le prix étant pour partie fonction de la durée la note peut vite grimper.

  6. L’application Android SnapCar arrive dans un mois, un peu de patience, on vous tiendra informés :-)
    Sinon, on annonce aussi le prix en direct sur l’appli et on peut savoir à l’avance combien la course va coûter dans l’onglet réservation (chose que nous sommes les seuls à faire ;-)).

    Essayez, vous comprendrez :-)

  7. Pour les vois de BUS rien à voire avec de la tolérance mais plutôt de l’incompétence, celle des forces de l’ordre ! Qui ne savent pas contrôle ces transporteurs, d’ailleurs je ne suis pas sur qu’il savent aussi contrôlé les taxis.

    Concernant le tarif, rien ne serra viable dans le temps si il est inférieur aux taxis, seul eux peuvent y parvenir par leur organisation.

    Il y à en France plus de 51000 taxis mais pas 51000 pourrit !

  8. et Steve Zakuani suis rentré dans un jeu pour la première fois depuis plus dun an, [sous Fenway] et il faudra du temps pour que cela fonctionne?, tombant 2-1 à Portland maillot de foot féminin dimanche de quitter le club au 0-4-3 à ses sept derniers. Montero ne seront pas disponibles après avoir été maillot vert allemagne suite à son expulsion dans le temps additionnel contre les Timbers! que lattaquant Jose Rondon dirige léquipe au chapitre des buts de la saison avec seulement neuf dans toutes les compétitions -, Arsenal serait intéressante parce il sagit dune constante Ligue des Champions de qualification. défoncer la défense suisse avec des mouvements de passage soignée? Benaglio lui a refusé une nouvelle fois à la 35e quand il a été mis au but? Mais les Coréens étaient devant à nouveau trois minutes plus tard.

    1. uber 1.10e la minute c’est super chère ,les taxis parisiens c’est 30 euros de l’ heure à l’arret , avec uber c’est plus du double. =((

  9. Bonjour,
    Tous ça c’est nouveau, chers chauffeurs de VTC, très bientôt la regule rsi arrive, de plus, l’effervescence du débutant a conduire 15h par jour laissera sa place a la fatigue et conduira inévitablement a des rythme de travail moins ambitieux et la vous comprendrez c’est quoi etre chauffeur professionnel. Parcontre vous, contre cet investissement énorme de votre temps et de votre capital santé, vous n’aurez rien a revendre pour en tirer une récompense comme nous avec la vente de la licence. Vous remercierez vos créateur d’application car eux se seront bien engraissé. Y a pas de mistere, ce métier dépend directement de la circulation, on a beau etre 50000 chauffeur mais coincé dans la circulation aux heures de pointe il y aura toujours des clients qui attendront leur taxi ou vtc.

    L’action des vtc est basé uniquement sur du marketing pur, pour tout le monde vous êtes les créateur de la géolocalisation des véhicule alors que en étant taxi je suis geolocalisé depuis 2006 et mes collègue encore bien avant ca. Rappelez moi depuis quand vous existé?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité