Apple, contraint de faire des excuses en Arial 14 pts

shutterstock_103234391 - pardon

shutterstock_103234391 - pardonApple, Samsung, on ne vous refait pas le topo. Le combat de regards est fini depuis belle lurette et les procès sont de plus en plus nombreux. Une fois n'est pas coutume, Apple a perdu son procès en appel au Royaume-Uni et doit désormais présenter des excuses publiques, en Arial, taille 14 !

La Haute Cour de justice anglaise a tranché telle la guillotine, le design des tablettes Samsung ne porte aucunement atteinte à l’iPad. On ne peut guère faire plus limpide.

Alors soit, un coup c’est l’un, un coup c’est l’autre. En revanche, les juges rivalisent d’ingéniosité pour trouver des sanctions plus originales que des typiques dommages et intérêts. Ils faut dire que les deux firmes ne manquent pas d’argent.

Aussi, les excuses publiques sont bien plus embarrassantes et représentent une punition plus adaptée. Effectivement, Apple va devoir publier une annonce sur son site Internet et dans les journaux, expliquant pourquoi ils sont désolés. En Arial. Avec une taille de police d’au moins 14 pts. Brillant.

Le juge Colin Birss va encore faire couler de l’encre, car il s’agit de l’homme qui avait déclaré que les dispositifs Samsung n’étaient pas ‘aussi cool’ que l’iPad. On se demande bien qu’elle sera la prochaine sanction, car il y aura une prochaine sanction …

En attendant, on a hâte de lire le laïus d’Apple contenant leurs plus plates et sincères excuses.

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

Tags :