La vie avant les smartphones

avant-smartphone-2

Il va falloir s'y faire : nos (futurs) enfants ne connaîtront jamais la vie d'avant, celle sans les smartphones, qui nous occupent désormais H24. Triste ?

Une fois encore, le comic Doghouse Diaries tape dans le mille, en évoquant un fait aussi déprimant qu’inévitable : nos futurs enfants n’auront jamais la chance, et on insite bel et bien sur la notion de chance, de devoir se frotter à la vie sans smartphone. La vie qui nous obligeait en fait à devoir créer, développer et entretenir des relations humaines. Non pas qu’on retourne notre veste et qu’on fustige les smartphones qui occupent et organisent nos vies d’adultes bien remplies.

Et en même temps, que feriez-vous de vos soirées, celles passées devant la TV, si vous n’aviez pas Twitter ou Facebook pour venir casser la monotonie du programme qui tourne en fond ? Inutile de nous remercier de vous aider à positiver en ce début de semaine placé sous la grisaille !

smartphone

La vie avant les smartphones ?

N’oubliez pas, vous pouvez suivre Gizmodo.fr sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+ !

[gizmodo]

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Pauvre Ben, ta vie m’as l’air bien morne : soirées télé/facebook/twitter.
    Sincèrement, je suis désolé pour toi. Va donc t’acheter des Curly et ça sera la totale!!

  2. Franchement, je ne comprend pas ce genre de nostalgie. NON, ce n’était pas forcément mieux avant. Quand je repenses à mon adolescence, j’ai l’impression que c’était beaucoup plus tranquille et que j’étais beaucoup plus heureux. Et puis, en creusant, je me rappelle tout un tas de saloperie. C’est juste la nostalgie qui brouille la perception du passé. La réalité était bien moins idyllique qu’elle n’en a l’air aujourd’hui.

    Pour recentrer sur le sujet des smartphones, quand j’étais gosse, je geekais sur puis sur Atari ST, puis sur PC. Sans parler de la SuperNES (parce que bon, soyons sérieux, entre jouer au foot ou trouver toutes les fins sur Chrono Trigger, il n’y avait pas photo!). Et j’avais tj ma Gameboy dans le sac (avec Super Mario Land, Gargoyle’s Quest, Duck Tales et Megaman) pour m’occuper pendant les réunions de familles chiantes.

    Aujourd’hui, mes petits cousins font comme moi, en remplaçant par DS, iPad et smartphone. Il y a un truc de mieux par contre. Autrefois j’étais isolé et laissé pour compte à cause de mes passions. Aujourd’hui, les geeks en générals et les gamers en particuliers sont bien moins rejetés. Et les nouveaux outils leur permettent à tous de rester en contact entre-eux. Chose que je ne pouvais pas faire.

    En fait, c’est bien mieux maintenant!

  3. Mouais… Enfin pour faire un parallèle avec le piratage, il me semble avoir lu que ceux qui sont connectés ont aussi une vie sociale active en dehors du réseau.

  4. J’adore la technologie, j’ai un smartphone et ayant 33 ans j’ai connu le monde « sans » et « avec » la technologie.
    une chose est sûre, je trouve dommage que nos enfants ne connaisse jamais la vrai liberté, de ne pas être dépendant de tous ces gadgets d’aujourd’hui.
    Suffit de voir pendant les vacances, on se réunissait tous autours d’une table pour boire et discuter. Aujourd’hui les jeunes se réunissent chacun de leur côté devant un écran… VDM

  5. C’est pas tellement les smartphones le problème, mais l’accès à Internet sur les smartphones.

    Pour la génération qui a découvert Internet et a grandi avec son développement, c’était un outil puissant où trouver l’information ou le divertissement qu’on savait aussi chercher ailleurs. Un outil parmi d’autres.

    Pour la génération qui arrive alors qu’Internet est une technologie aboutie, c’est la bible et rien d’autre n’existe, surtout pas les livres poussiéreux. Et Google est son Prophète.

  6. @bruno, c’est pas VDM. Au contraire, je pense que ça intensifie les relations. C’est très fréquent d’aller boire un coup suivi d’un ptit restau sympa entre potes pour qu’ensuite chez sois on soit sur skype à geeker plus tard. C’est pas une prison, rien ne t’empêche de sortir 😉 (après chacun sa vision des jeunes, mais du haut de mes 21 ans je sais que ta vision n’est pas vraie partout :) ).

  7. Les « dégats » commencent à se faire sentir, et il n’est pas impossible qu’un jour tout cela soit rejeté.
    « Pour vivre heureux vivons cachés » deviendra « Pour vivre heureux vivons déconnectés ».

  8. On peut même être geek, vieux et très actif IRL :-) J’ai eu mon premier Apple //e en 1984, j’ai commencé à jouer à cette époque (Wizardry…). Depuis 20 ans il y a toujours eu entre 1 et 4 ordinateurs à la maison, j’ai toujours beaucoup joué sur PC, y compris avec mon fils, en réseau, bien avant Internet. J’ai commencé à sévir sur Internet il y a 16 ans, et j’ai créé plusieurs sites web. Juste après avoir posé mon manteau en rentrant à la maison j’allume mon PC et je l’éteins rarement avant minuit, voire plus, surtout en ce moment que j’ai commencé Diablo III. J’ai un compte sur beaucoup de sites, forums, réseaux sociaux, même si j’utilise surtout Facebook, qui a remplacé MSN pour être connecté à ses connaissances. Sur plus de 230 contacts, j’en connais bien 200 IRL. J’ai un smartphone depuis presque 2 ans qui ne me sert pas à téléphoner mais qui est un prolongement de mon PC. Je dépanne et aide un tas de potes, y compris à distance.
    Mais à côté de ça je fais partie de 3 associations (comme président/secrétaire/webmaster/photographe/danseur dans une, secrétaire/webmaster/photographe/danseur dans 1 autre et simple membre dans la troisième) et j’ai un agenda de loisirs plus que chargé comme participant et organisateur des petits spectacles et sorties en tous genres.
    Et j’ai 53 ans 😉

  9. hum c’est beau de se mentir, mais bon la vérité c’est que le monde avant n’était pas du tout plus conviviale :p les gens qui en parlent étaient juste dans un milieu de recontre (l’école , la fac and co) aujourd’hui ils sont déjà vieux & croient que c’est la technologie le problème … m’enfin si ça peut vous rassurer… c’était mieux avant :p

  10. Être constamment connecté ne rends pas les gens asociaux. Ce qui le fait, c’est qu’aujourd’hui, même un simple bonjour à un ou une inconnu(e) dans la rue peut vous valoir des problèmes. Les gens se méfient les uns des autres, on se sent, même inconsciemment, menacé constamment par le monde. Alors beaucoup ne se donnent plus la peine d’y faire attention, préférant rester avec leurs smartphone. J’ai connu cette période aussi à un moment, la fausse idée que le monde autour était contre moi, qu’il fallait en disparaître.
    Aujourd’hui, avoir un smartphone ne m’empêche pas de parler avec les autres, même quand j’ai les yeux dessus, j’ai toujours l’oreille et le cerveau tourné vers le monde.

  11. L’âge d’ or de l’Internet est derrière nous. Aujourd’hui c’est juste un accès à quelques sites prédéterminés. Qui surf encore à l’aveugle ? Pour ce qui est du c’était mieux avant, je sais pas, si maintenant la normalité c’est: « Ouah Kevin il est trop cool, Jordan c’est trop un boloss il a même pas 10 amis sur Facebook, ptdr » Et bien je préfère attendre la prochaine génération et espérer qu’elle sera moins superficielle.

  12. Peut-être qu’avant les gens se faisaient chier mais qu’ils le cachaient juste au lieu de sortir leurs portables… Et toutes ces histoires de relations qui autrefois avaient de la valeur, c’est des conneries. Il y a toujours eu des gens superficiels, la différence c’est qu’aujourd’hui ça se voit plus. Franchement, quand j’écoute les conversations de mes parents avec certaines de leurs connaissances, j’ai du mal à ne pas rire tellement c’est plat, vide et sans intérêt.
    Ça me rappelle l’argument « la possibilité de divorcer tue l’amour ». Ce n’est pas vrai, autrefois comme les gens qui ne s’aimaient plus étaient de toute façon obligés de rester ensemble, hé bien ils faisaient semblant…

  13. Please let me know if you¡¯re looking for a author for your blog. You have some really good posts and I think I would be a good asset. If you ever want to take some of the load off, I¡¯d really like to write some content for your blog in exchange for a link back to mine. Please shoot me an e-mail if interested. Thanks!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité